A kick in the nuts

Je lisais la raison du choix de Michael Carpentier à propos de Google Analytics : « Pas parce qu’elle est la plus jolie ou la plus facile à utiliser mais bien à cause de l’immense potentiel qu’une entreprise comme Google promet lorsqu’elle prend un produit sous son aile. »

Pour un type comme moi qui se lance dans l’aventure du web analytique avec mon iMinR sans Google derrière lui, ça a de quoi démoraliser pendant des mois, sinon des siècles.

Je ne me suis jamais fait d’illusion, il n’est pas le seul à penser comme ça. Ça doit justifier le choix dans la majorité des cas même. C’est Google. Faut être débile pour s’y frotter, non? Je l’avoue candidement, je suis un peu débile, mais je m’aime comme ça.

J’étais justement en pleine refonte graphique et technique de iMinR quand j’ai vu la nouvelle version de Google Analytics. Vraiment, la nouvelle version est très bien faite et je la trouve très belle. On peut en voir une bonne description sur ce billet de Avinash Kaushik.

Alors que fait-on quand on est un p’tit con qui tente de se frotter à un géant qui à en plus le culot d’offrir son outil gratuitement? On essaie de jouer là où Google ne peut pas. Sur la personnalisation, le service, le contact presque intime avec le client.

Je ne le cache pas, GA fait beaucoup de trucs. Mais malgré tout, il ne répond pas entièrement à mes besoins. C’est là qu’iMinR vient combler ces lacunes avec la possibilité de créer des rapports personnalisés facilement adaptables à n’importe quel besoin.

Tout ça est une question de goûts et l’objet de ce billet n’est pas d’élaborer sur les différences / avantages / pour / contre de GA face à iMinR, mais plutôt de parler de ma motivation à créer quelque chose de meilleur ou à tout le moins, différent.

À moins d’une surprise, il y a peu de chance qu’un ange investisseur m’appelle pour me financer à coup de millions. Je suis donc seul avec ma petite équipe et mon pognon qui représente probablement une micro particule dans le budget de GA.

Le monde du web analytique est tout jeune. Tout est à inventer ou presque. La majorité des entreprises, grandes comme petites, ne voient qu’une partie de la pointe de l’iceberg des possibilités que le web analytique peut leur offrir. Autrement dit, le gâteau est très grand et je crois pouvoir mettre ma fourchette sur un morceau.

Dans l’Histoire, c’est arrivé souvent qu’une petite entreprise réussisse à faire sa place au milieu de grands joueurs. Pourquoi pas la mienne? Du moins, si je n’essaie pas, je ne le saurai pas. Au pire, ça paraît bien dans mon CV et je me trouve un boulot grassement payé avec 6 semaines de vacances par année.

Alors je continue avec mon travail sur la nouvelle version de iMinR. La première version était pour installer la base, tester et ajuster l’architecture. La deuxième version sera l’implémentation de ma vision d’un outil de web mining qui doit pouvoir répondre efficacement à n’importe quelle question qu’un gestionnaire peut se poser.

Bref, seul le temps dira à quel degré j’ai été débile!

Partage avec tes potes!
  • http://polyactif.blogspot.com Thibault

    Aaaaaah, que j’aime entendre ça !
    “quand on est un p’tit con qui tente de se frotter à un géant” : rien à péter !
    “Pourquoi pas la mienne? Du moins, si je n’essaie pas, je ne le saurai pas” : ça rejoint ton post sur l’emploi à temps partiel pour les entrepreneurs.

    Finalement, y’a qu’une seule chose à dire : m’en fous, j’y vais quand même ! Quoi, il y a une entreprise bcp plus grosse que moi ? C’est pas grave, j’essaie mon idée …

    Ah, que j’aime ça, qui ne tente rien n’a rien, au moins j’acte ! Ca me met des frissons partout sur mon body ! :-)

  • http://www.michaelcarpentier.com Michael

    Stéphane, je ne visais sûrement pas à te démoraliser. Je te lis quotidiennement et j’apprécie tes tribulations d’entrepreneur puisque j’en suis aussi un. Je penses que iMinr est une très bonne solution et qu’il y a de la place pour une multitude d’entreprises dans un marché naissant comme celui-là. Je vantais les mérites de la nouvelle version de GA, c’était pas pour planter les autres…

    Disons que quand nous avons choisi GA, nous avions le choix entre Omniture, WebTrends, Livestats (maintenant Microsoft) et Google Analytics. Ça remonte à un petit bout tout de même. Google venait d’acquérir l’équipe de Jeff Veen et Measure Map. Disons que ça sentait bon pour l’avenir. Nous avons aussi discuté avec Google au cours des derniers mois avant le lancement de la version 2, nous préparant à devenir Google Authorized Consultants pour ce service et avons été invité à Dublin pour avoir un primer sur la version qui s’en venait (nous n’y sommes pas allé finalement)… Ça fait beaucoup dans la balance et ça montre à quel point ils sont sérieux.

    Remarque, je crois aussi aux niches: nous utilisons Feedburner pour l’analyse des fils RSS puisque GA ne le fait pas très bien. Je pense qu’il y a de la place pour la complémentarité plutôt que pour la concurrence directe et frontale. La nouvelle version de GA offre beaucoup. Elle n’est pas parfaite, mais répond très bien à nos besoins, et permet d’extraire toutes les données nécessaires à la création de rapports personnalisés. L’application elle-même ne les génère pas, mais elle nous fournit ce qu’il faut pour procéder à une interprétation d’affaires des résultats.

    Ceci dit, dès qu’un widget ou un plug-in permettra d’installer iMinR sur un blog WordPress, je suis toujours preneur! :)

  • http://stephguerin.com Steph

    héhéhé t’inquiète, je n’ai pas pris ton billet personnel! Sinon à chaque fois que quelqu’un parle de GA tout en ne parlant pas de iMinR, je serais bien pendu à l’heure qu’il est! 😀

    Pour le plugin, c’est dans ma to-do list. Nous sommes en .Net alors je n’y pige rien aux plugins en php. Faudrait que je me trouve un whiz kid pour me faire ça pas cher!

  • AJ

    Steph, c’est ce genre de billet qui nous remonte le moral! À chaque fois que je visite ton blog, j’en ressort encore plus motivé pour entreprendre mes propres projets :)

    Pour le plugin WP, tu as besoin que ça installe le marqueur iMinR sur WP ou un truc plus compliqué?

  • http://stephguerin.com Steph

    Alors tant mieux si j’inspire un sentiment positif! :)

    Pour le plugin, ça doit installer le marqueur simplement. Yann Lugrin en a développé un, mais il ne semble pas fonctionner sur toutes les versions de WP.

    sans-savoir.net/2007/02/18/iminr-et-wordpress/

    Ce que j’aimerais, c’est un truc du genre:

    semiologic.com/software/google-analytics/

  • http://www.triabulle.com/blog/author/dan/ Dan

    J’aime mieux te considérer comme un débile que comme quelqu’un qui ne fait rien “parce que quelqu’un d’autre pourrait mieux le faire”.

    Lâche pas…

  • http://www.k3media.com/1/Blogue Jean-Marc Langevin

    Je crois qu’aucuns outil n’est encore parfait pour le moment. Analytics est très bien mais ça ne rend pas iMinR inutile… Question de choix. Je crois que à gauche et à droite de google il reste amplement de place à l’innovation et pour se démarquer.

    Évidemment si on attaque google de front… Mieux vaut se lever tard.

  • http://www.lablogatoire.com Samuel Bouchard

    Hé, même google a été petit à un moment donné! Et il a d’abord fallu posé une première pierre pour aboutir à la muraille de Chine.

    C’est évident que pour prendre ta place, il faudra te différencier de GA, trouver ta niche. On travaille actuellement sur http://www.waka.ca, un moteur de recherche vertical spécialisé en immobilier. OK un majeur pourra faire la même chose un jour. Mais c’est un domaine ou l’aspect “local” est important, et on mise fort là-dessus.

  • http://majoke.com/ Eric

    J’ai essayé iminr c’est vrai que les rapports personnalisés c’est un gros avantage par rapport au xiti et les GA de ce monde. Les onglets “pas à pas” et “en ligne” sont aussi pas mal cool !

    Le seul hic c’est la limite de 25000 hits que j’ai atteind en 3-4 jours 😉 Donc j’ai du arreté de l’utilisé :( et retourner avec les autres.

  • http://blog.immeria.net S.Hamel

    Salut Steph, je t’écris en direct de San Francisco où j’assiste au eMetrics Summit. Ce que tu fais avec iMinr est très bien, et j’admire (comme bien d’autres!) ton sens de l’entrepreunaria et tes idées.

    Je crois que ton approche avec iMinr peut te mener vers 3 choses:
    – poursuivre son développement à petite échelle dans un marché local en souhaitant peut-être en tirer un maigre profit (ou le faire comme passe temps?!)
    – que ta techno soit acheté parceque tu aurais un élément bien particulier qu’un gros joueur n’a pas (et ne peut pas copier?! j’en doute…)
    – te faire embaucher par une firme de développement en analytique, travailler aux USA et faire environ 100,000$ USD par année (moyenne des salaires dans ce domaine selon le sondage de Eric Peterson!)

    Le sondage qu’a effectué Eric Peterson est très éloquant: le marché est en demande de gens en anlaytique, et plus de 50% des gens pensent changer de jobs! Au eMetrics, les compagnies qui embauchent avaient un petit rond vert… disons que c’était à peu près toutes les entreprises qui y avaient un kioske! Je dirais même que la tentation est là (oups! si jamais mon boss vois ça, je veut le rassurer, ne veut pas changer d’employeur!)

    En passant, la nouvelle version de Google Analytics rend la segmentation très facile, et il y a moyen de créer des variables custom… et la présentation est très impressionnante (mais il faut dire que WebSideStory – renommé VisualSciences, ainsi que Omniture Discover 2 sont tout aussi impressionants!)

    Au plaisir de se voir au projet Web Analytics Wednesday!

    Stéphane
    http://blog.immeria.net

  • http://www.sans-savoir.net Yann

    Au sujet du plugin pour WP, j’avais promis quelques fonctionnalités complémentaires afin de pouvoir faire des stats sur les commentaires, les articles, … et pas seulement sur les visites. J’ai un peut lever le pied mais j’ai bientôt quelques jours que j’espère mettre à profits pour avancer un peut ceci. Mais il permet déjà de placer le code utile a IminR et d’ignorer les requêtes faites par un administrateur du site.

  • http://stephguerin.com Steph

    @Stéphane

    C’est sûr que pour l’instant, c’est l’option qui prévaut. C’est plus facile de convaincre des gens que je peux rencontrer qu’un type à SF ou à Taiwan. Par contre, le développement à long terme passe par l’option 2. Et si ça ne fonctionne pas, et bien, il y a l’option 3 qui ne me semble pas très stressante! 😉

    @Éric

    Trouve moi un Google pour me backer et je donne mon outil gratuit à tout le monde sans problème! 😉

  • http://www.michaelcarpentier.com Michael

    J’abonde dans le sens de Stéphane. Nous avons joué un peu avec GA v2 ce matin et en effet, il permet de créer des rapports sur mesure… Puissant cet engin…