DashThis est maintenant rendu à 275 employés!

dilbert-wally-nomeaning

Oups. J’ai fait une erreur dans le titre. DashThis emploie 27 personnes et non 275. C’est poche hein?

Pas du tout au contraire!

Mais il y a un truc que j’ai remarqué ces derniers temps, plus le nombre d’employés grossit, plus on est pris au sérieux, on a un meilleur pouvoir d’attraction des talents, tout le monde fait “wow, ça va bien vos affaires!”…

Pourtant, le nombre d’employés d’une compagnie en dit aussi long sur sa santé que la longueur de tes lacets ou la qualité de l’élastique qui retient tes bobettes.

En effet, tu peux avoir 100 employés et être archi endetté, à perte, non profitable, en train de mourir ou toutes ces réponses en même temps. Tu peux aussi vouloir gonfler ta prestance corporative pour te vanter d’avoir une “grosse” compagnie. Tu peux être financé, pas faire une cenne de revenus et être en train de tout flamber. Tu peux aussi faire une grosse gaffe d’engager trop de monde trop vite et te péter la gueule tout aussi rapidement.

A l’inverse, il existe des micro boîtes de 1-10 employés qui font une tonne de fric.

Qu’est-ce qui m’intéresse le plus? Une boîte de 10 employés qui génère 1M$ de profits ou une autre de 100 empoyés qui génère aussi 1M$ de profits?

Même profits, mais gestion exponentiellement plus complexe avec 100 employés.

Méfie toi des p’tites boîtes qui sont sous le radar et qui ne font pas trop de bruit. Elles font peut-être en une journée ce que tu fais en une année. Et méfie toi aussi des plus grosses qui font trop de bruit. Elles font peut-être en une année ce que tu fais en une journée.

Bref, le nombre d’employés, ça veut dire fuck all pris sans contexte.

Bien sûr, je suis fier que mon projet lancé dans mon sous-sol et qui avait toutes les chances de rater puisse aujourd’hui faire vivre 27 personnes. Je me disais à l’époque que si ça me permettrait de faire vivre ma p’tite personne ça serait déjà un succès en soi. Alors disons que c’est au delà des mes espérances.

Par contre, que ce soit 1 employé, 10, 100 ou 1000, le but du jeu est de créer de la valeur, multiplier le pognon et faire des profits. Pas de profits, le nombre d’employés ne veut rien dire.

Au mieux tu es une coopérative de travail où le monde s’habille en poncho de chanvre. Dans le pire, tu vas fermer bientôt et juste mettre plus de monde au chômage. Bravo!

Mais bon, quand on me demande comment ça se passe avec DashThis, c’est habituellement la première chose que je dis, qu’on est rendu 27 employés. C’est une mesure facile à comprendre pour tout le monde. Idéalement je dirais plutôt “Ouais, ça va pas pire, on a fait 67 000$ en bénéfices net par employé ce mois-ci et ça, c’est un creux de période!”.

Mais bon, ça l’air que plus les chiffres sont gros, plus c’est dur de comprendre alors gardons ça simple: On est 27, business is good.

Voilà, c’est simple.

* On recherche encore des top talents en passant. PO, QA, Dev, account managers. Ça te branche? C’est par ici.

Partage avec tes potes!
  • David Lafond

    Effectivement la quantité d’employés ne veut rien dire sur la santé de l’entreprise je suis bien d’accord avec toi !
    Que serait ton conseil dans cette situation: nous sommes une petite business de sous-sol présentement avec 2 personnes à temps plein depuis 2015. Nous avons une très bonne traction pour notre marché, mais peu de revenus, nous n’avons aucune personne qui s’occuper vraiment des clients et non plus personne au développement des affaires. C’est présentement purement organique. Y a-t-il un “trigger” identifiable qui nous fait dire que d’ajouter une personne au développement des affaires sera plus payant que ce que cette personne coûte? Quand prendre cette décision avec le moins de risque possible? Merci, super ton blogue.

  • David Lafond

    By the way ton titre d’article est fu**g efficace!

  • http://dashthis.com/ Stéphane Guérin

    Merci! :)

  • http://dashthis.com/ Stéphane Guérin

    Le meilleur développeur des affaires c’est toi. Penses à ton modèle, essaie de vendre par toi même, teste avec tes clients. Une fois que tu auras un modèle fiable et répétable, tu pourras engager un gars au DA. Mais avant ça, je pense que c’est bon à rien.

  • David Lafond

    OK merci, en fait le modèle est bien défini mais avec moi qui porte tous les chapeaux je n’ai aucun temps pour la prospection/contact client … :(

  • http://dashthis.com/ Stéphane Guérin

    Je vais te citer un passage de ce billet: stephguerin.com/archives/...erer-le-deuxieme-million/

    Ventes. Ventes. Ventes. Ventes. Ventes. Ventes.

    Focus sur les ventes. Les ventes. Ventesventesventesventes. VEEEEEEEENTES!!

    Faire rentrer du fric est ta seule priorité. Coupe ailleurs! Pas de ventes, pas de business. C’est simple de même.

  • David Lafond

    Effectivement j’avais lu ce billet je vais suivre ton conseil au pc… Merci Stéphane.