La pensée entrepreneuriale « outside the box »

Je vous donne un budget de 5$ et deux heures pour le faire fructifier. Vous faites quoi? Prenez deux minutes pour y réfléchir sans regarder le vidéo et écrivez votre réponse dans les commentaires si vous êtes game… Mais je sais très bien que vous n’aurez même pas lu ce paragraphe que vous serez déjà sur la vidéo :


(Vidéo tirée de cet article d’après un tweet de Ben Yoskovitz)

Je l’avoue, j’ai été très surpris des réponses. C’est lorsqu’on entend des idées simples qu’on se dit « ha ben oui, stivident! ». Mais avouons-le, la dernière idée est vraiment excellente et personne n’y a pensé. C’est ça sortir du cadre, voir plus loin. Quand ça m’arrive, je me trouve brillant. Quand ça arrive à un autre, je m’en veux de ne pas y avoir pensé.

L’arbre et la forêt

Ce n’est pas évident prendre assez de recul pour aborder un problème autrement. Quand je n’arrive pas à trouver une solution, je dis « je suis trop collé sur l’arbre pour voir la forêt ». Et c’est un frein à l’innovation ou à saisir des opportunités. Plus qu’une expertise dans un domaine, le meilleur talent à développer en affaires est l’aptitude de dénicher des opportunités. Et souvent, elles sont là, sous notre nez.

Bref, c’est le genre d’exercice qu’on a au MBA. Mais il faudrait que ça soit une gymnastique quotidienne, au même titre que le jogging ou prendre son café. Meilleur on devient à ce jeu, plus on réussira en affaires.

Partage avec tes potes!
  • http://www.pole-qca.ca Isabelle Genest

    Moi je me mets à la porte d’un resto occupé un soir du Moulin à Images ds le petit Champlain et j’achète une réservation à 5$ que je revends 10$ à des clients “walk-ins”. Ensuite, je rachète 2 tables et ainsi de suite. Bon, ca implique que je connaisse les gens à l’accueil et que je sois bien réseautée mais ça, on le prend pour acquis! Bon, je vais voir le vidéo maintenant!

  • Isabelle Genest

    En passant, James Eaves, prof à l’Université Laval (admin) a demandé cet exercice à ses étudiants cet automne. Il a travaillé avec Stanford si je ne me trompe pas…

  • Jacques

    Je vais me payer une bière, on confie pas son argent à n’importe qui 😉

  • Isabelle Genest

    OH God…on a du me raconter l’histoire parce que c’est ce qui est donnée comme exemple…SORRY!!!!

  • http://www.mobiyan.com Yannick Desjardins

    J’ai bien aimé le vidéo, la dernière idée était très bonne.

  • http://stephguerin.com Steph

    @Isabelle Me semblait aussi 😉

    @Jacques haha! Pourquoi pas!

  • http://www.myheritage.com Julie

    Sans regarder la video j’aurais dit pareilo que Jacques :) ou bien “Je rembourse mon banquier” 😉

  • http://www.alaintheriault.com/startupcoaching Alain Theriault

    Dans cette présentation, au-delà de l’éclair de génie des derniers, il est important de retenir l’importance des itérations rapides sur les concepts retenus.

    En apssant, la totalité de sa présentation est intéressante
    ecorner.stanford.edu/auth...aterialInfo.html?mid=2267

  • http://www.redactionmultimedia.com Dorianne Deshaies

    Excellent. Du vrai bonbon.
    Mind opening.

    Merci :)

  • VVhite

    Savoir voir l’arbre et la forêt, un exercice qui prend du temps a maîtriser, mais c’est la clé de tout.

  • Glouky

    Je n’ai malheureusement pas compris la dernière idée ! quelqu’un pourrait me la résumer =)

  • VVhite

    Je crois qu’il s’agit de vendre le temps de parole des étudiants à une entreprise qui était susceptible de les recruter.

    sans conviction mais je pense que c’est fort probable

  • David

    J’achète 5 journal à l’Itinéraire. je vais sur le coin d’un rue et je vends les 5 journaux pour 10$ en une heure. Je mets 2$ dans mes poches (pour me payer mon p’tit café, parce qui fait frette sur le coin de la rue par les temps qui court). Je retourne acheter 8 journaux que je vends pour 16$ dans la deuxième heure. Je prends 6$ pour diner. Finalement, j’ai 10$ en poche plus un café et un diner, reste à savoir si je veux travailler en après midi. C’est pas beaucoup, mais ca marche, une centaine de gens font cela à tous les jours à Montréal. Félicitation à tous ceux qui achètent ou vendent l’Itinéraire!!!

  • Jean-Marc Langevin

    J’achète et je revends…

  • http://sylvainm.com/ sylvainm.com

    La solution « gagnante », bien qu’indéniablement originale, me semble par contre très risquée. Si j’ai bien compris, il a fallu trouver en deux heures une entreprise prête à envoyer un employé sur une pinotte faire un speech de recrutement de 3 minutes et prête à payer 650 $ pour ça! Faut avoir de méchants contacts (un incontournable en affaires) avoir pas mal de chance (ça aide en affaire) ou papa ou maman qui est président(e) de l’entreprise en question.

    Ma première idée était d’aller quêter dans la rue (à condition de ne pas être pas trop loin du centre-ville). Même sans expérience j’imagine qu’avec un peu de conviction j’aurais pu doubler mon capital initial (ce qui serait quand même très bien) tout en le garantissant des pertes. Mon problème c’est que je dois manquer de confiance en moi, car j’ai rejeté l’idée illico pensant qu’il fallait absolument utiliser le 5 $.

  • Alexandre

    Sympa, mais dans l’affaire c’est la prof qui empoche 200USD…

  • Krotok

    Avec le 5$, je m’achète un couteau et je vole un dépanneur.

  • blooooooob

    J ai pas encore vu la video on ce lance pour de vrai.
    Avec 5dol

    1) j achete une plante je la fait grandir et la revend plus cher
    2)j achete un truc au puces, brocante le retape et le revend
    3) trois clou deux planches on bidouille et on revend
    4) les preter a un potes avec un taux usurier 😉
    5) y mettre a la banque mais c un peut long
    6)acheter un pot de peinture et proposer ces services
    7) une raclette un peut d eau un feu rouge et vous pouvez refaire les pare brises
    8) une capotte et vendre son corps (la ca risque de pas passer) lol
    9)faire la manche
    10la francaise des jeux
    11)achat et revente de bonbon petits truc pas cher
    12)un fil et une aiguille on recoud plein de truc
    13)tout ce qui est illegale
    14) je te paris 5 dol que je n est pas tout trouver 😉

    je suis sur qu il y a plein d autre chauses

  • BILOUTE

    Avec 5 dollars , je pari avec n’inporte qui que meme google ne trouvera pas une fiche de paie ACN !

  • Andy

    je dis à 5 personnes que je leur donne 1 euro à chacun et deux heures pour le faire fructifier. Si ils font du profit plus que 2 euros, je garde le 50% pour moi et 50% pour eux.
    si ils perdent l’ argent ils me donne le 1 euro chacun plus, 50%. ça veut dire 1.5 chacun .