Occasion d’affaires en or : Ouvrez un club vidéo!

Par curiosité, je regardais les annonces classées à la fin de mes lectures d’affaires. J’ai été amusé par certaines annonces qui vantent des concepts de club vidéo. Soit acheter une distributrice de DVD automatisée ou encore ouvrir un bon vieux club vidéo. Comme dans les années 80. Tout simplement.

Vous je ne sais pas, mais moi je trouve que « club vidéo » ne rime pas trop bien avec « vision d’avenir » ou « occasion d’affaires ». Ça rime drôlement plus avec « Vendez pendant qu’il est encore temps ».

En fait, à part quelques chaînes qui ont su se spécialiser ou avoir une offre différente, les clubs vidéo sont chanceux d’être encore en vie. En effet, si ce n’était pas du bordel légal et autres considérations territoriales des distributeurs, il y a longtemps que nous louerions nos films en ligne. Mais les dinosaures du divertissement étant ce qu’ils sont, c’est plus facile remettre son rapport d’impôt en ligne que de télécharger un film en toute légalité.

Bref, s’il y a bien une place où je ne mettrais pas un rond, c’est bien dans un club vidéo. D’ailleurs, ça fait longtemps que je n’ai pas mis un rond là dedans comme client. Et dire qu’il y a 3-4 ans, je pouvais louer 2 films par semaines pour environ 10$ de dépense hebdomadaire. C’est au moins 500$ + les sacs de chips par année que le club vidéo ne fait plus avec moi. Je vous laisse deviner comment je consomme mon divertissement vidéo maintenant…

Partage avec tes potes!
  • http://keeg.ca Jean-Luc

    Selon moi, on est encore loiiiiiiiiiin de passer au téléchargement de film online à grande échelle et cela principallement à cause des restrictions de bande passante des fournisseurs.

    En louant 2 films Blu-Ray en lignes, je dépasse largement ma bande passante de vidéotron.

    Le mieux qui existe (et ce n’est pas encore le top), c’est les sites comme zip.ca qui donnes accès à louer des films en ligne mais.. physiquement.

    Personnellement (plus ma femme mais bon, passons), je loue 2-3 films par semaine + 1-2 jeux au club vidéo.

  • http://stephguerin.com Steph

    Hum… pourtant avec iTunes Movies qui semble bien fonctionner aux États-Unis, je me dis qu’on est pas si loin que ça.

    http://www.apple.com/itunes/whatson/movies.html

    D’accord pour le bluray, mais un film DVD standard de 4 Go, ce n’est pas la mer à boire.

    À la limite, si la business est encore bonne, je doute que les clubs vidéo soient encore dans une phase de croissance. Non?

  • Albert

    Je réserve une fortune par année dans mon budget de divertissement en location de films au dépanneur du coin. J’en achète aussi. Je prend même la peine d’en louer a plusieurs vidéo différent selon les style tel que la Boite noire qui n’est pas a coté de chez moi mais qui possède de belle rareté de films culte.

  • http://www.gabrielrodrigue.com/ Gabriel

    «Oui, avez-vous reçu le dernier Sophie Paquin?» «Il est sorti quand?» «La semaine passée» «Oh, non pas encore. La manière qu’on fonctionne, c’est que le boss va chez Wal-Mart de temps en temps pis y’achète toutes les séries.»

    Ça en dit gros.

  • http://keeg.ca Jean-Luc

    @Steph : 4Go sur 20Go .. on parle quand même de beaucoup. Peut-être qu’au États-Unis ils n’ont pas de limite mais nous, ici, au Québec, les limites ne sont pas très haute.

    Je pense pas que les clubs vidéos soit en perte de vitesse parce que j’attend toujours 5 minutes en ligne 😉

    @Gabriel : je pense pas que les SuperClub Vidéotron et BlockBuster marche comme ça 😉

  • http://stephguerin.com Steph

    @Jean Luc, ce n’est pas une question technologique dans ce cas, c’est de la volonté économique. Je pense qu’on peut comparer le racket qu’on vit ici aux forfaits cellulaires…

    @Gabriel Je n’ose pas te croire héhéhé 😉

  • http://www.votreespace.net/ Olivier Labbé

    Au Texas, Comcast a esseillé d’imposé une limite à 20 Gigs, un recours collectif les as fait reculé… ensuite ils ont esseillé à 250 Gigs, même affaire. Mais pourquoi s’essaillaient-ils ? parce qu’au Texas, Comcast est en position de monopoly… ring a BELL ? or a VIDÉOTRON?

    btw, la limite de 20 Gigs, si tu dépasse, c’est 7$/gig, jusqu’à concurrence de 30$…

    j’ai fait le calcul suivant…

    en gros juste internet avec dépassement max = 94$ …

    donc j’ai illiminé le cable TV de base et download absolument tout les vidéos (séries, films, etc) je dépasse aisément de 200 à 300 Gigs par mois, mais je paye ~ 115$ pour “Internet, téléphone, et grace à mon Xbox modifier, le cable TV”

    à 115$ pour tout… ça revien popire non?

  • Ariane

    J’ai été une bonne cliente, jusqu’à temps que j’accumule trop de retards où une location me coûte plus que 2 entrées au cinoche. J’ai rangé le DVD et le PVR. Les films poches ont été remplacés par des émissions poches, mais au moins mon indiscipline sur la remise du film ne coûte plus rien.

  • Ariane

    J’ai été une bonne cliente, jusqu’à temps que j’accumule trop de retards où une location me coûte plus que 2 entrées au cinoche. J’ai rangé le DVD pour le PVR. Les films poches ont été remplacés par des émissions poches, mais au moins mon indiscipline sur la remise du film ne coûte plus rien. Deux ans sans y mettre le pied. Le cinéma aussi est à mon avis sur son déclin.

  • Anonyme

    La limite de Vidéotron de 20 Gig est ridicule selon moi. Après mon contrat d’un an, j’ai décidé de les appeler et faire la menace classique : faites quelque chose ou je change de place. Finalement je me suis ramassé avec le forfait Extrême pour moins cher.. en fait ça revient à quelques $ de plus que le forfait à 20Gig et j’ai maintenant 100Gig de limite combinée. J’ai demandé s’il pouvait faire autre chose (tant qu’à y être) et ils m’ont crédité 40$ sur ma prochaine facture.. J’ai téléphone interurbain illimité Québec, câble HD et internet extrême et ça revient à environ 150$ / mois. L’année prochaine, je pense essayer les sumos de Distributel avec le forfait internet + téléphone.

    Pour le club vidéo, je crois deviner que tu parles d’annonce de Niko Vidéo. J’ai travaillé pour plusieurs 3-4 d’entre eux au niveau Web et ils m’ont tout fermé dans la face. Un en particulier m’a fait le coup du “Le chèque est à la poste”. Le numéro de téléphone n’est plus en service et on peut lire dans la fenêtre : “Fermeture temporaire : rénovations majeures.”

  • Claude

    Moi ce que je trouve bizarre c’est qu’ils louent encore des films à 1$, merde les gens qui louent encore des films sont prêts à payer plus que 1$ pour un DVD de qualité pas égratigné et disponible. Montez les prix et donnez du service au lieu de couper partout.

  • Laurent

    Le téléchargement a tué la location video sur la surface du globe et met à mal musique et cinéma.
    En France une loi vient d’être votée, validée par le parlement européen cette semaine, elle est observée par une partie de la planète et si ça fonctionne, ça risque d’être élargit au reste du globe…
    Première étape, courriel de votre fournisseur d’accés qui vous avertit du téléchargement illégal, si ça continue courrier recommandé et si persistence : coupure internet de 6 mois avec obligation de continuer à payer son abonnement.
    Alors entre la loi et l’application tout reste à voir, mais si ça fonctionne, le club video renaîtra peut être de ses cendres…

  • http://www.olivierlabbe.com/ Olivier Labbé

    Voici ta meilleure réponse à ce billet :
    consumerist.com/2010/06/r...g-bankruptcy-options.html