3 règles pour réussir une startup SaaS

dilbert-focus

« Steph, comment t’as fait pour réussir DashThis? »

C’est la question qui revient le plus souvent quand je rencontre quelqu’un grâce à mon programme « Les conseils de Steph pour le prix d’un burger ».

En effet, si plusieurs lancent des produits SaaS, peu réussissent à en faire une entreprise rentable, profitable et viable.

Je parle souvent des règles générales en affaires, comme solutionner un problème pour lequel quelqu’un est prêt à déplier son portefeuille, faire de la réussite de son projet une obsession, avoir un focus au laser sur les ventes, etc. Bien que ça s’applique au monde SaaS également, je vais essayer d’être plus précis pour ce type d’entreprise.

Règle numéro 1 : Offrir un produit qui est cherché

Sérieux, c’est super sympa ton truc révolutionnaire. Si si, c’est joli et c’est amusant. Mais si personne n’a le problème que ça doit régler ni ne sait que ça existe, personne ne va te chercher. Avoir des gens qui nous cherchent est un immense facteur de succès.

Ok, tu peux réussir sans ça, mais tu devras te forcer le coco pour éduquer les gens, leur faire comprendre que ton produit va changer leur vie alors qu’ils vivent actuellement très bien sans ça. Quand on n’a pas de besoin, on n’écoute pas ou peu alors imaginez l’effort que ça va prendre pour nous faire sortir notre portefeuille.

Le cellulaire était un produit révolutionnaire venant d’une industrie qui a des moyens. Pourtant avant de devenir ce qu’il est aujourd’hui, ça a pris plusieurs années et une tonne d’investissement. Et tu penses qu’avec ta mère comme fidèle fan de ta page Facebook tu vas conquérir le monde?

À l’inverse, quand on est cherché c’est qu’il y a une demande bien réelle pour notre offre. On a pas besoin d’éduquer. On est en présence de gens qui ont un problème et qui cherchent activement une solution. Ils ont un « bleeding neck » et veulent que tu les soignes maintenant.

Et la beauté de la chose c’est qu’ils ont leur portefeuille déjà sorti!

Reste à leur démontrer que ta solution est la bonne et bingo!

Les gens vont sur Google, cherchent « Adwords reporting tool », tombent sur DashThis, essaient, achètent. Simple de même.

Règle numéro 2 : Lancer tôt, lancer souvent

Tu es peut-être ben brillant, mais tu as tort 90% du temps quand tu fais des hypothèses. Alors lâche ton orgueil et teste.

Construit un produit minimal (MVP) qui répond au besoin initial. Et met ça en ligne. Teste avec du vrai monde. Demande leur avis.

Ton plus grand avantage compétitif est d’être meilleur que tes concurrents à comprendre ton client. Point. Alors ferme ta gueule pis écoute.

Fait plusieurs itérations courtes. Ajuste rapidement ton produit. Mais encore là, focus sur l’essentiel, laisse faire le nice-to-haves. Si ça n’aide pas à faire sortir la carte de crédit du client, tu mets ça dans la to-do future.

Tu développes pour générer des ventes. Et pour générer des ventes, tu dois être ultra focus sur régler un vrai problème.

Règle numéro 3 : Concentre-toi sur ton core business

Monter tes serveurs? Oublie ça. Va dans le cloud. Amazon, Azure, etc.

Faire ton système de facturation et paiement à l’interne? Oublie ça. Prend Stripe et compagnie.

Gérer tes emails / newsletters à l’interne? Oublie ça. Prend Mailchimp ou Campaign Monitor.

L’idée est de te concentrer, encore une fois, sur le problème que tu veux régler. Développer ton propre système de newsletter quand Mailchimp fait tout ça et en 100x mieux pour 100$ par mois est d’une stupidité rare.

Tu perds du temps et du focus. Tu règles un faux problème qui ne te fera pas vendre plus.

Chez DashThis je ne compte plus les produits SaaS et autres qu’on utilise. Même notre système de logs est géré chez Loggly. On regarde aussi pour tout passer notre authentification chez Auth0. Ça peut sembler débile, mais ils sont de loin meilleurs que nous là dedans. Alors pendant qu’ils s’occupent d’être bons là-dedans, ce qui nous aident énormément pour une couple de piasses par mois, on peut se concentrer à être bons dans notre domaine et vendre.

Penses-y : Le client s’en sacre de comment ça fonctionne en dessous du hood. Il veut juste que tu règles son problème. Et le plus vite tu arrives à ça, le plus vite il te paye. C’est ça du business.

Est-ce ton core business? Non, trouve une alternative avant d’envisager développer ton propre système. Ça devrait être la dernière option et non la première.

Bref, si c’était facile, tout le monde le ferait. Pour le reste, en ne faisant pas trop d’erreurs et en restant concentré sur les petites victoires, tout est possible!

📧 Reçois les prochains billets dans ton email! 👇