Blogues corporatifs et marketing

Est-ce que les entreprises peuvent se servir d’un blogue autrement que pour la diffusion de communiqués? Certainement! Quelle est l’approche à privilégier alors?

Un blogue d’entreprise pourrait être :

1) Formel où seules les communications officielles sont publiées
2) Informel où plusieurs employés participent au blogue
3) Indirect où le blogue est externe au site de l’entreprise

Dans le premier cas, il s’agit d’un complément aux traditionnels communiqués de presse. On utilisera le blogue comme un autre canal de diffusion pour annoncer les nouvelles de l’entreprise. L’utilisation du blogue n’apporte pas de valeur ajoutée à une simple section « Nouvelles » d’un site web. On peut s’en servir aussi pour diffuser des articles formels de l’industrie sous forme de « white paper ».

Pour ce type de blogue, notons entre autres :

– L’effet viral est minime sinon nul
– N’a pas de réelle valeur ajoutée par rapport à une section « nouvelles »
– Demande généralement peu d’efforts
– Exploitation d’un autre canal de diffusion
– L’information transmise est bien contrôlée

Par exemple, iWeb, DuProprio, Taleo

Dans le second cas, le blogue agira comme outil de promotion direct. En effet, les textes serviront à créer des liens pour solidifier une communauté qui partage un même intérêt. Un produit ou un service d’entreprise par exemple. Les textes informels peuvent être aussi bien des nouvelles commentées de l’industrie, une annonce de mise à jour sur un produit, un article expliquant une nouvelle technologie, les photos du party de Noël, etc.

Notons entre autres :

– La participation des lecteurs est encouragée
– L’effet viral est présent puisque certains articles peuvent être repris ailleurs
– Crée de l’excellent contenu pour les outils de recherche
– Génère des liens entrants
– Apporte une dimension humaine à l’entreprise
– L’information est moins bien contrôlée par les dirigeants
– Demande de la rigueur pour fournir en contenu

Par exemple, Provokat, Amigo Express, K3 Media

Dans le dernier cas, il ne s’agit pas d’un blogue officiel de l’entreprise, mais plutôt le blogue d’un employé. Celui-ci à son propre domaine et parle de ce dont il a envie. Dans le cas d’un blogue professionnel, ses textes lui amènent notoriété et crédibilité. Ceci profite indirectement à l’entreprise car si les services du spécialiste sont en demande, ce seront ceux de l’entreprise qui seront vendus.

Notons entre autres :

– Effets positifs directs minimes ou nuls pour l’entreprise (SEO, liens, communauté)
– Effets indirects positifs, mais possiblement minimes
– L’information n’est pas contrôlée par l’entreprise

Par exemple, Yannick Manuri, Michel Leblanc, Jérôme Plantevin

En somme, un blogue utilisé seulement pour diffuser des communiqués formels n’est pas vraiment un blogue, mais une section « Quoi de neuf » au goût du jour. L’information est diffusée et c’est l’important.

Un blogue informel donne une dimension humaine à l’entreprise et améliore sa visibilité auprès de la communauté par un effet viral ou par les outils de recherche. L’engagement des employés est sollicité et il faut exercer un certain contrôle sur ce qui est diffuser au nom de l’entreprise.

Finalement, un blogue indirect profite indirectement à l’entreprise à condition bien sûr que l’employé ne soit pas en mauvais termes avec l’employeur. Dans ce cas, l’employé pourrait récolter des contrats en son nom ou pire l’information diffusée pourrait nuire à l’entreprise. Malgré ceci, si un employé un blogue professionnel, il vaut mieux l’encourager à continuer pour profiter des effets indirects. Ceci pourrait très bien paraître devant un client : « Visitez le blogue de notre spécialiste pour avoir une idée de NOTRE talent »!

😍 👍 👇 T'as aimé? Fais donc un p'tit like! 👇 👍 😍