Capazoo ou comment faire un max de fric en vendant du vent

Capazoo. Je les pensais incompétents. Maintenant, je les crois incompétents et malhonnêtes. Le journal La Presse a publié quelques articles en fin de semaine à propos de Capazoo, cette fameuse startup québécoises aux poches pleines sensées faire pâlir les Facebook et MySpace de ce monde. Sans parler du fait qu’il rend ses utilisateurs (qui paient) riches grâce aux zoops.

Les articles en question (les titres en disent long)

Capazoo: les frères Verville empochent 1,2 M$ par an
Capazoo au coeur d’une chicane de famille sur le Web
Capazoo: un site pour se faire des amis Internet
Paul Delage Roberge défend Capazoo

Quelques extraits que j’ai retenu :

« Au cours de l’exercice terminé le 31 mars 2007, Luc Verville a empoché 656 378$, tandis que son frère a obtenu 519 067$, pour un total de 1,18 millions.  »

« Michel Verville a été reconnu coupable de fraude au criminel en 1997 alors qu’il était entrepreneur en construction à Québec, a appris La Presse Affaires. Il s’est vu imposer une peine d’un an avec sursis, ce qui lui a valu 240 heures de travaux communautaires »

« Paul Roberge dit ne pas être au courant des affaires passées de Luc Verville, qui a fait une faillite personnelle à deux reprises et dont l’entreprise Hastings Aviation a fait perdre plus de 23 millions aux créanciers et investisseurs, en 2001. »

« Depuis, la PME a fait l’objet de cinq poursuites, dont quatre sont encore pendantes. Les poursuivants, qui ont travaillé pour monter le site internet, réclament de 14 500$ à 89 730$. »

« Mais les choses s’enveniment avec la nomination chez Capazoo de deux dirigeants expérimentés dans le secteur de la pornographie sur l’internet. »

« (Raymond Chabot Grant Thornton, les vérificateurs comptables) Notre examen indique certaines déficiences dans le système de contrôle interne. Nous avons donc été incapables d’établir avec satisfaction, par les mesures normales de vérification, que toutes les dépenses ont été justifiées »

« De son côté, la somme récoltée par Michel Verville est constituée de salaires et d’avances qui ne comportent ni intérêts ni modalités de remboursement. »

Il y aurait de quoi écrire un mémoire de maîtrise sur le sujet. Comme je manque de temps, je vais m’en tenir à l’aspect rémunération.

Les faits :

– Fond des investisseurs en 2007 : 5.9 M$
– Rémunération de Luc Verville : 656 378$
– Rémunération de Michel Verville : 519 067$
– Rémunération totale pour les deux 1.18 M$, soit 20% des fonds des investisseurs
– Revenus en 2007? 0. Zero. Niet. Rien. Que dalle. Nada. Nothing.
– Perte déclarée en 2007? 4,4 millions.
– Se promener en Ferrari quand on est à la tête d’une entreprise déficitaire? Priceless.

D’accord, les investisseurs semblaient être au courant des « règles du jeu » comme ils le disent. Par contre, empocher un salaire de 220 000$ ET une commission de 10% (436 378$) sur les fonds recueillis auprès des investisseurs? Connaissez-vous beaucoup de startups qui ne fond aucun revenu qui versent autant de fric à un dirigeant?

En clair, ça ne sent pas très bon tout ça.

– Des employés, fournisseurs et partenaires impayés
– des dirigeants qui se la coule douce avec le fric des investisseurs
– des investisseurs qui mettent de l’argent n’importe où parce qu’un beau parleur leur a vendu du vent
– un produit qui a récolté 1% de sa cible (10 000 membres versus l’objectif de 1 000 000)
– Une montagne de fric flambée

Et pour terminer, la chicane est pognée dans la cabane. Les deux frères veulent s’entretuer et se chamaillent pour la direction de l’entreprise. Ha, si j’étais langue sale je dirais que finir une escroquerie par une chicane, c’est une belle porte de sortie. Capazoo n’a pas marché et vous avez perdu tout votre fric (que j’ai joyeusement flambé). Mais, c’est à cause de mon frère!

Bref, le Québec sur la map mondiale des startups Web, ce n’est pas pour demain…

» Complément de lecture sur Montreal Tech Watch et sur Christian Pouliot

Partage avec tes potes!
  • http://www.christianpouliot.com Christian Pouliot

    héhéhé Priceless!

    Je ne peux, encore une fois, m’empêcher de penser à la prochaine startup qui demandera du financement pour un vrai projet intéressant. La barre va être très haute et les investisseurs beaucoup plus méfiants… Déjà que c’était tough…

  • http://www.baliz-media.com Luc Vaillancourt

    On entendait à la radio ce matin que l’un des frères Verville avait fait perdre 450 000$ de l’argent personnel du très comique Gilles Latulippe…qui ne doit pas la trouver drôle.

  • Seb

    Bande de crosseur ca 🙂

  • http://www.al-kanz.org/blog Al-Kanz

    Ca veut dire quoi “la chicane est pognée dans la cabane” ?

  • http://www.christianpouliot.com Christian Pouliot

    @Al-Kanz : En bon français : Que la marde est pogné entre les deux frères. Une bonne vieille chicane de famille quoi!

  • Seb

    C drole de voir 2 arnaqueurs esseyer de s’arnaquer entre eux 😛

  • http://www.al-kanz.org/blog Al-Kanz

    Pogne, on ne l’emploie pas ici en France. Je viens de voir que pogner veut dire “saisir”.

  • http://stephguerin.com Steph

    Pour apprendre le québécois : http://www.tetesaclaques.tv 😉

  • http://www.vincentabry.com Vincent

    “Michel et Luc Verville sont les deux principaux actionnaires de Capazoo. À eux deux, ils détiennent plus de 80% des actions de l’entreprise”

    80% et ils ont réussi à soulever 6 millions et obtenir 20% en salaires en 1 an!!!

    je crois rêver !

    Ce qui prouve une chose: si t’es connu ou que tu as un gros réseau de contacts, tu peux soulever des fonds, sinon… tu crèves dans ton coin!!

  • http://www.marthiii.com Martine

    Ahhhhhh alors c’est ça l’arnaque dont sont victimes les Latulippe et Grimaldi…

    Que le monde est petit 🙂 Madame Grimaldi me parlait justement de ça la semaine dernière. Elle a mentionné le nom de Verville, parmi les arnaqueurs, mais j’ai pas fait le lien avec Capazoo. Il me semble qu’elle a plutôt parlé d’une compagnie de pharmaceutiques… Capazoo est associée à une pharmaceutique?

    ouhhhh… Dans tous les cas, ça sent mauvais :/

  • Alex G

    Pour moi, ca l’arrive juste au bon moment. Je leve $25m pour Microoglehoo ™, un start up web qui detruira Google, Microsoft et Yahoo! en vous donnant ce que vous cherchez avant meme de tapper la requete. Ca semble impossible, mais grace a notre technologie de Fluxcapacitor l’engin peut remonter le temps. S’agissait simplement d’y penser!

    Alors que les investisseurs ne savent plus ou placer leur argent, qu’ils le placent dans mon venture au lieu de celle des Verville!