Ces abonnés RSS qui se foutent de votre blogue

Avant que je ne change mes vieilles habitudes web 1.0 pour passer au très pratique lecteur RSS (Netvibes dans mon cas), je lisais chaque blogue, webzine et site web de mes favoris un par un à chaque journée. On comprend que ça me prenait plusieurs minutes, voire des heures.

Maintenant, je fais tout ça en quelques secondes. Je ne sais pas à combien de flux RSS je suis abonné exactement, mais c’est plusieurs dizaines. J’arrive donc à scanner toute l’info de ces fils RSS en un temps record. Je suis une bête ou quoi?

Non, en fait j’ai remarqué que ma lecture est pleine de préjugées et est très sélective. On dirait que je cherche inconsciemment une liste de mots clés. Je ne sais pas lesquels, mais quand j’en vois un, je le sais.

Où je veux en venir avec ça? Je pense que les flux RSS ont un effet pervers qui peut être très nuisible si mal utilisé. En supposant qu’une majorité de personnes comme moi n’a que très peu de temps à accorder à ses lectures, l’attention du lecteur est très difficile à capter. Le seul élément accrocheur est le titre. Pas d’accroc, pas de clic pour le lire. Probablement que je passe par-dessus d’excellents billets parce que ceux-ci ont un titre nul ou non significatif.

Je suis abonné à des blogues que je ne visite que rarement, justement parce que leurs titres sont sans signification. Pourtant, je me suis abonné parce que j’aimais les visiter et lire leurs articles. M’abonner à leur fil leur a fait perdre ma visite quotidienne et même ma fidélité. Ironique non?

Curieusement, je visite encore régulièrement des blogues auxquels je ne suis pas abonné. Sans peur du lendemain et Michael Carpentier par exemple. Pourquoi je ne m’abonne pas? Pas besoin. Ils sont régulièrement intéressants donc ils font parti de mes lectures routinières. S’ils sont sur mon lecteur RSS, je crois que je les lirais moins.

Bref, je crois qu’un abonné RSS n’est pas assurément un lecteur fidèle. Il y a encore du travail à faire pour le garder captif et intéressé. Entre autres, le titre idéal ne devrait pas avoir plus de 5 mots principaux tout en ayant 1 ou 2 mots clés très accrocheurs résumant à eux seuls l’essentiel du billet.

Par curiosité, à combien de fils RSS êtes-vous abonnés et combien de ceux-ci estimez-vous visiter (ou lire l’intégral des billets dans votre lecteur RSS) régulièrement (disons un par semaine au minimum)? Par un calcul rapide, j’arrive à 70 abonnements et je visite au moins une fois par semaine une dizaine de ceux-ci. Environ 15%, c’est pas très élevé…

📧 Reçois les prochains billets dans ton email! 👇