Ces abonnés RSS qui se foutent de votre blogue

Avant que je ne change mes vieilles habitudes web 1.0 pour passer au très pratique lecteur RSS (Netvibes dans mon cas), je lisais chaque blogue, webzine et site web de mes favoris un par un à chaque journée. On comprend que ça me prenait plusieurs minutes, voire des heures.

Maintenant, je fais tout ça en quelques secondes. Je ne sais pas à combien de flux RSS je suis abonné exactement, mais c’est plusieurs dizaines. J’arrive donc à scanner toute l’info de ces fils RSS en un temps record. Je suis une bête ou quoi?

Non, en fait j’ai remarqué que ma lecture est pleine de préjugées et est très sélective. On dirait que je cherche inconsciemment une liste de mots clés. Je ne sais pas lesquels, mais quand j’en vois un, je le sais.

Où je veux en venir avec ça? Je pense que les flux RSS ont un effet pervers qui peut être très nuisible si mal utilisé. En supposant qu’une majorité de personnes comme moi n’a que très peu de temps à accorder à ses lectures, l’attention du lecteur est très difficile à capter. Le seul élément accrocheur est le titre. Pas d’accroc, pas de clic pour le lire. Probablement que je passe par-dessus d’excellents billets parce que ceux-ci ont un titre nul ou non significatif.

Je suis abonné à des blogues que je ne visite que rarement, justement parce que leurs titres sont sans signification. Pourtant, je me suis abonné parce que j’aimais les visiter et lire leurs articles. M’abonner à leur fil leur a fait perdre ma visite quotidienne et même ma fidélité. Ironique non?

Curieusement, je visite encore régulièrement des blogues auxquels je ne suis pas abonné. Sans peur du lendemain et Michael Carpentier par exemple. Pourquoi je ne m’abonne pas? Pas besoin. Ils sont régulièrement intéressants donc ils font parti de mes lectures routinières. S’ils sont sur mon lecteur RSS, je crois que je les lirais moins.

Bref, je crois qu’un abonné RSS n’est pas assurément un lecteur fidèle. Il y a encore du travail à faire pour le garder captif et intéressé. Entre autres, le titre idéal ne devrait pas avoir plus de 5 mots principaux tout en ayant 1 ou 2 mots clés très accrocheurs résumant à eux seuls l’essentiel du billet.

Par curiosité, à combien de fils RSS êtes-vous abonnés et combien de ceux-ci estimez-vous visiter (ou lire l’intégral des billets dans votre lecteur RSS) régulièrement (disons un par semaine au minimum)? Par un calcul rapide, j’arrive à 70 abonnements et je visite au moins une fois par semaine une dizaine de ceux-ci. Environ 15%, c’est pas très élevé…

Partage avec tes potes!
  • ThePile

    Bonjour
    Je suis parvenu aux memes constations que vous.
    J’ai donc cree un onglet dans Netvibes ou je regroupe les blogs dont je lis tous les billets. Et j’ai des onglets thematiques (IT, News, Politiques…)
    Et par contre, oui je trouve moins de nouveaux sites car je reste dans un univers un peu plus clot; mais au final le temps reserve pour ca n’etant pas infini, des choix doivent etre faits.
    Je procede tout de meme a du nettoyage de sites regulierement que je lis moins ou si la qualite baisse pour ne pas polluer les onglets.
    A noter aussi que je distingue bien les RSS de style Journaux (Figaro, Libe, 01Net,…) des RSS de blogs plus rares en billets. Exemple, 01Net sort plein de nouvelles toutes les 30 mn; c’est evident que je ne vais pas tout lire… mais je surveille quand meme le flux, a la recherche de ces fameux mots clefs.
    Et oui, je peux louper de bons billets mais si il existait un moyen pour n’avoir que les meilleurs billets, je suis preneur. Dans ce domaine la, c’est quand meme les liens entre blogs qui m’aiguillent le mieux (tel blog que j’aime me recommande un billet sur un autre blog que je connais pas)

    De toute facon, “s’informer fatigue”

    Bravo pour votre blog
    Pile

  • http://www.presse-citron.net/ Eric

    Bonne analyse Stéphane (comme d’hab) mais je ne sais pas si l’audience d’un blog via RSS est finalement plus volatile que celle des lecteurs qui viennent vraiment sur le blog. Au moins quand un blog est inscrit dans un agrégateur il a une chance d’y rester et d’attirer l’attention de son lecteur, alors que pour le reste, c’est moins sûr…

  • http://stephguerin.com Steph

    En effet, même si un abonné ne vient jamais, il y a plus de chance de revenir qu’un type qui nous a complétement oublié! C’est la bonne nouvelle dans l’histoire 😉

  • http://stephguerin.com Steph

    héhéhé « s’informer fatigue », c’est pas faux! 😉

  • Yvan

    Je dois avoir environs une centaine de flux RSS et jes les lis au moins 16 heures par jour.

    Sur les quelques 300-400 billets que je reçois sur mon flux j’en lis finalement qu’une dizaine, et comme tu l’as dis, uniquement ceux qui on un certain mot clé qui t’attire mais que tu ne sais pas lequel c’est.

    J’ai remarqué que j’ai beaucoup de lecteurs sur le flux RSS de mon site, Feedburner m’en annonce environ 500. Mais pas beaucoup viennent sur le site, ils aiment lire le billet complet sur le flux. Et je pense que c’est ça qui me permet d’avoir 500 lecteurs, sinon je suis sûr que j’aurais à peine le 1/4 des lecteurs.

  • http://www.tapahont.info/ Richard

    Salut Personnellement je suis un peu boulimique de flux RSS, je pense avoir pas loin de 600 flux. Bilan, c’est évident que je ne lis pas tout tout le temps.
    En fait j’ai regroupé par onglet, un onglet d’accueil avec ceux que je lis dès qu’ils publient, donc n’importe quand dans la journée (5 à 10 blogs) ceux que je lis quotidiennement (en fonction des titres – 20 de +) après c’est par thème, l’onglet Geeks, apple, sources US, design… en fonction de mes envies.
    Enfin l’onglet stock où je place les flux “à vérifier que c’est bien”.
    Une autre méthode que j’utilise, dès que je découvre un flux je le place dans le 2eme onglets dont je parlais plus haut, au bout de quelques jours en fonction du contenu il finit dans un autre onglet.

    voili

  • http://www.palsambleu.fr thibault

    C’est vrai, j’ai des flux dans mon aggrégateur que je ne prend jamais le temps de lire. C’est à se demander pourquoi je me suis abonné. A votre avis, combien d’abonnés lisent vraiment vos blogs ? 10% ? 5% ?

    :'(

  • http://www.lablogatoire.com Samuel

    C’est un peu comme quand on parcours un journal, on lit les titres et si ça nous accroche, on va plus loin. Au moins, avec un aggrégateur, c’est nous qui choisissons les sections de notre journal.

    De là l’importance d’un bon titre. D’ailleurs, est-ce qu’on est mieux de choisir son titre en fonction des moteurs de recherches ou pour attirer les lecteurs abonnés via un aggrégateur?

    Il ne faut pas s’en faire que tous les abonnés ne lisent pas tous les articles. Je vois ça un peu comme une veille. Je m’abonne à un blog parce que je veux surveiller ce qui s’y dit, pas nécessairement pour tout lire.

  • http://stephguerin.com Steph

    « Veille », c’est un excellent mot clé dans cette histoire. C’est pas fou du tout.

  • http://www.blomig.com lomig

    salut Stephane,
    bravo pour cette réflexion qui touche beaucoup de gens, je pense, et en tout cas la plupart des bloggeurs…!
    Pour ma part j’en suis à une petite vingtaine de flux (ça augmente rapidement en ce moment).
    Je retire de ton article et de la discussion deux choses :
    1) je vais utiliser un dossier pour classer les flux en “indispensable”, “à surveiller” et “pas loin de dégager”..ça me permettra de régulièrement faire du tri dans les flux : c’est la clef pour éviter l’inflation. Se poser la question de savoir s’il faut ou non supprimer un flux est le meilleur moyen de savoir s’il on le lit encore, et si on en retire quelque chose…
    2) le nombre d’abonnés est important, le nombre de commentaires obtenus aussi. En tout cas, je garde un oeil sur les deux.
    à bientôt !

  • http://www.senterre.com Éric

    Moi j’ai environ 70 flux, je les survol tous (disons le titre, plus quelques lignes du 1er paragraphe). Et je crois que c’est bien ainsi. J’aime bien l’analogie avec les journaux, on regarde les titres qui nous intéressent.

    Pour les auteurs de ces sites, je ne crois pas que ça soit une mauvais chose, comme souligné précédement, vaut bien mieux rester dans un aggrégateur et ne pas se faire oublier en publiant quelques billets intéressants que perdre définitivement des visiteurs sur son site à cause d’un manque d’intérêt pendant 2-3 billets.

    Bref, la dynamique avec les flux RSS est différente qu’avec des visites traditionnelles, mais je crois qu’en bout de ligne tout le monde est gagnant.

    La seule chose qui selon moi reste encore a être améliorer, c’est les commentaires. Rien ne semble prévu dans les RSS pour cela, ni pour les lire, ni pour en écrire (Naturellement, il y a quelques alternatives, mais rien de bien standard encore)

  • http://blogue.nokernel.net François

    Selon moi, c’est une question d’organisation de l’information. Si tu utilises un aggrégateur RSS qui te permet de classer tes flux selon leur type: nouvelles, blogues, photos, à découvrir, etc. tu es plus propice d’utiliser différentes méthodes pour chaque type en privilégiant les plus importants pour toi.

    Un fil de nouvelle ne se lit pas de la même façon qu’un blogue et je crois que ces deux types de RSS ne sont pas à mettre dans le même panier sous peine de perdre trop de temps à lire toutes les nouvelles ou à passer trop vite un billet d’un blogueur.

    La quantité d’informatique maintenant produite chaque jour sur Internet est colossale et il est impossible de toute la capter, mais les flux RSS sont un moteur technologique intéressant qui, une fois bien utilisé, permet de classifier l’information pour améliorer le canal de diffusion jusqu’à nous.

    Je crois que cela revient à organiser ses sources d’informations de la même façon qu’on organise ses marques-pages ou ses icônes sur son bureau. Certains préfèrent un fouilli, d’autres le super classement, au bout de la ligne, un peu d’organisation est nécessaire afin de se retrouver un peu.

  • http://blogue.nokernel.net François

    Je suis abonné à environ 70 flux classés en 4 catégories:
    Informatique
    Personnel
    Divers
    À découvrir (les flux y séjournent quelque temps avant d’être éliminés ou d’obtenir une place de choix)

    Pour les nouvelles, je préfère toujours aller directement sur le site qui me donne une vue d’ensemble des nouvelles.

  • http://www.z4rk.info Eric

    Pour moi j’en ai un peu plus de 50. J’utilise RSSowl, un agrégateur mais sur PC et non sur le net, c’est beaucoup plus rapide que Google reader ou netvibes que je trouve un peu troop lent.

    je conseulte régulièrement les nouveaux articles, et comme toi je fais atention aux titres , et c’est mon principal argument pour lire l’article en entier. Mais en général , tous mes flux sont visités régulièrement au moins une fois par semaine, tous? oui !

  • http://www.tux-planet.fr/ Pti-seb

    D’où l’intéret de s’abonner à des planet ne regroupant que les flux d’un thème qui intéresse le lecteur.
    Ex: http://www.planet-libre.org/

  • http://www.logiste.be/wordpress/ Arkan

    Pareil que beaucoup ici, je pense que l’organisation est importante.

    J’ai par exemple un onglet qui ne comporte que les tutoriels graphique (photosphop, illustrator, …) en général je ne l’ouvre jamais que quand j’ai besoin de trouver un tutos spécifique (s’il n’est pas dans les flux il sera p-e sur les sites).

    J’ai aussi un onglet de ce que je lis dés que je peux, un autre ou je ne m’attarde que sur ce qui me botte et enfin un autre si j’ai rien de mieux à faire 😉

    Un aussi sur le référencement et l’optimisation, que je n’ouvre pas si je n’ai pas au moins 1 heure libre devant moi (parce que je sais que si je vois un truc sympa je voudrai le mettre en pratique de suite ^^).

    En tous cas ce qui est certain c’est que son abonnement RSS je n’aurai pas 10% de ces sites/blogs que je suivrai (et fatalement j’en aurai déjà oublié une grande partie)

  • http://www.encoreungeek.com Alex

    Moi je n’ai jamais utilisé le rss. Je suis entré par la porte de derrière dans ce monde un peu comme toi Steph.

    Par contre, encore aujourd’hui je n’arrive pas à me faire mon propre agrégateur perso dans mon coin. Je n’utilise pas Netvibes ou quelconque autre truc du genre. Je trouve que c’est 1) trop long 2) trop déprimant (toujours tout seul avec ses posts à lire heh) et j’ai toujours voulu quelque chose qui pourrait me dire : hey lit ça, je pense que tu aimerais ça. peut importe la source, si je suis abonné ou pas, etc.

    C’est pour ça que j’ai lancé geekomatik.com, pour répondre à mon besoin de faire de la veille et de la lecture, mais collective, afin de profiter de la force du groupe dans le filtrage du contenu. Je pense que c’est encore nouveau pour tout le monde la recommandation de contenu, mais que y’a bcp à faire dans le domaine et je compte bien essayer de positionner geekomatik.com et ses rejetons comme des joueurs importants dans ce domaine!

    Que penses tu de l’idée de la recommandation de contenu personnalisée et de la veille collective axée sur les réseaux d’intérêts à la stumble upon comme alternative à la lecture classique des flux?

    A+