Des blogueurs en grève?

Non mais, c’est quoi cette histoire de blogueurs en grève? Déjà que j’ai toujours mis des réserves sur l’appellation de « blogueur » un journaliste ou éditorialiste qui prend son contenu papier, le place sur un site web et lui colle l’étiquette de blogue, il faut maintenant que ceux-ci soient en grève.

Ça détonne franchement du blogueur indépendant qui écrit ce qu’il veut quand il veut et ne se fait pas dire quoi faire ni penser par personne, non?

Bien que ces « blogueurs » (comme lui, elle, elle et lui) ne me donnent pas l’impression d’être en faveur de cette grève, je comprends qu’ils n’ont plus le « droit » de bloguer parce que la tâche de bloguer n’est pas définie dans les conventions collectives. Autrement dit, bloguer ne fait pas parti des tâches normallement rémunérées d’un journaliste, d’un éditorialiste ou d’une chroniqueuse. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?

Ils ne se font donc pas payer pour ce dur labeur qu’est bloguer. Le syndicat est en rogne et la directive sur les moyens de pression est claire : Cessons de faire exploiter nos valeureux membres alors qu’ils bloguent gratuitement pour ce méchant patron. SO-SO-SO SOLIDARITÉ!

Eh… des blogueurs qui ne gagnent pas une cenne pour leur temps passé à bloguer, c’est la norme plus que l’exception, non? Dans ce cas, ne devrions-nous pas tous nous révolter et bloquer le web au complet en cessant de publier sur nos blogues? Bien sûr que non. De un, nos égos en prendraient plein la gueule en voyant qu’on ne change pas grand chose, de deux, d’autres prendrait notre place et nous aurions tout perdu ou presque. L’utilisateur final qui cherche de l’info et désire en consommer ira voir ailleurs, tout simplement.

Bref, j’imagine que je n’ai rien compris de l’histoire, des vrais enjeux, de la situation et du débat de fond puis que je dis n’importe quoi. Je vais leur donner ça, ces pseudos blogueurs ont la qualité de faire les choses différement. Non mais, un blogueur en grève… elle est bonne celle là!

UPDATE : Il semblerait que ces blogueurs ne bloguent pas volontairement, mais qu’ils se soient fait demandé de bloguer sans compensation financière additionnelle. Ça change évidement la perception des choses. Dans ce cas… so-so-so solidarité!

Partage avec tes potes!
  • http://blogue.nokernel.net François

    Je crois que certains croient à tort que l’utilisation du terme blogueur n’est réservé qu’aux petites gens qui le fond par passion. Si un blogue est un site Web où des articles sont publiés chronologiquement, un blogueur est tout simplement celui qui publie le contenu. Qu’il soit personnel, commercial, communautaire, photo, vidéo ou peu importe. Un blogueur est un blogueur. Il n’y a pas de vrai et de faux blogueurs.

  • Seb

    Cest pathétique ! En tant que lecteur de blogue, je déclare une grève futur illimitée de la lecture des blogues présentement en grève lors de leur retour au “travail”.

  • http://stephguerin.com Steph

    Je ne suis pas d’accord. En effet, un blogueur peut être commercial ou personnel. Le point est plutôt sur tout ce qui gravite autour des blogues. L’effet réseau, le blogroll, les liens vers d’autres blogueurs, trackbacks, aller commenter sur les autres blogues, etc, etc.

    Dans plusieurs cas, pas tous comme Pat Lagacé, ce sont des chroniques papiers mise sur le web avec la mention blogue. Bref, je pense, et c’est mon humble avis, qu’il y a une différence entre un blogue et un média en ligne avec des chroniqueurs.

  • http://blogue.nokernel.net François

    Je ne crois qu’on doive discriminer les blogueurs de cette façon. Pourquoi certains seraient-ils plus purs que d’autres ? Je doute que de getthoiser les blogueurs de cette façon améliore le sort de la pratique. Si le blogue s’avère un nouveau média d’opinion émergeant, c’est par son ouverture et sa liberté, tout le monde peut créer un blogue, la crédibilité et la renommée vienne avec le temps et l’implication. Le jour où tu seras approché (et payé) par un grand média pour qu’ils publient tes chroniques, seras-tu toujours un blogueur ?

    Si la chronique d’un journaliste est affichée sur le Web et qu’il est possible de réagir en commentant l’article, il est un blogueur selon moi.

  • http://stephguerin.com Steph

    Ton commentaire est très intéressant et je ne suis pas en désaccord à 100%. Mais pour répondre à ta question « Le jour où tu seras approché (et payé) par un grand média pour qu’ils publient tes chroniques, seras-tu toujours un blogueur ? », et bien je pense que non, mais je serai un chroniqueur salarié qui pourra faire la grève! 😉

  • http://jonathanparent.com Jonathan

    Très intéressant ce débat.

    Je crois que l’on ne peut pas juger un bloggeur sur sa rémunération. Dans cet ordre d’idée, on pourrait reprocher à quiconque de vouloir gagner des lecteurs dans la mesure où il peu potentiellement en retirer un revenu (affichage publicitaire).

    blogueur n. m. : Internaute qui publie un blogue et le met à jour régulièrement.

    Le fait qu’ils soient rémunérés par un média fait tout simplement d’eu des bloggeurs médias tandis que toi Steph, t’est un bloggeur d’affaires. Tu le fais par plaisir et pour ton business. Eux, le font par plaisir et par job.

  • http://tetoine.wordpress.com Tetoine

    Tu te douteras bien que je ne suis pas en accord avec ton propos au sujet de la “grève” des blogueurs.

    De mon point de vue, les médias de masse sont en train de se redéfinir par rapport à leur entrée dans le monde du web 2.0 et même du web, tout simplement.

    Cela signifie qu’à partir de maintenant, pour servir la stratégie d’entreprise (ce qui est tout à fait louable), des salariés devront être embauché pour bloguer.

    Jusqu’à maintenant, ce sont des gens qui effectuaient déjà d’autres tâches qui doivent le faire. Je trouve cela tout à fait naturel, convention ou non, syndicat ou non, qu’au moment d’une modification de son rôle dans une organisation, un exercice de communication soit prévu pour redéfinir les conditions de la relation d’emploi. À partir de là, si les discussion ont entraîné des moyens de pression, c’est de la poutine interne. Pour le reste, tant qu’ils se parlent…

    J’ai d’ailleurs écris à ce sujet sur mon blogue.

  • http://stephguerin.com Steph

    Maudit, vous êtes tous contre moi. Je vais faire la grève 😉

    Bah, vous avez pas tort. Je dois être trop vieux jeu web 1.0 😉

  • Seb

    Tinquiete le Web 3.0 arrivera sous peu 😛

  • Seb

    Pour definir mon commentaire, je ne sais pas ce que sera le web 3.0, mais mettons quon pourrait le faire Vocal, a mort les claviers 🙂