Facebook, ça reste superficiel

Facebook, le réseau social pour rester connecté avec ses amis? Plutôt le réseau social pour apprendre un tas de trucs qui ne nous intéresse pas oui! La meilleure comparaison à faire est l’attente à la caisse du supermarché où on est forcé de regarder les étalages de revues à potin. Même si ça ne m’intéresse pas, j’ai vu que chose de Loft Story est en amour avec l’autre aux gros bras. Wow.

J’ai longtemps hésité à faire parti de Facebook, ni voyant pas trop d’intérêt. Mais, retrouver des vieux potes du secondaire / cegep / université a été sympa. Puis quelques groupes sont également intéressants. Bref, j’ai joué le jeu.

Par contre, ça fait un bon moment que je suis tanné de voir tout le contenu superficiel de Facebook. Je ne parle pas des applications insignifiantes que j’ai retiré voilà déjà longtemps (comme le @#%$ de Fun Wall), mais des statuts, photos, commentaires sur les « walls », etc, etc de gens qui dans le fond, ne sont que des connaissances. Et encore, le mot est fort.

Par exemple, je me connecte à Facebook et je vois que chose est en train de glander sur le divan, qu’un type est à tel endroit puis qu’un autre prépare telle patente pour un truc qui ne m’intéresse pas du tout. Merde, pourquoi j’ai besoin de savoir ça de la part de personnes dont je me rappelle vaguement le nom?

Je suis maintenant rendu à +/- 100 « amis ». J’en ai refusé plusieurs parce que Facebook ne permet pas d’accepter des « amis » que l’on ne connaît pas. Non, on se faire la morale avec un « Then why are you friends with them? » quand on choisit « I don’t even know this person. » comme raison. La belle affaire toi!

De ceux-ci, 90 ne sont que des contacts. Je n’ai pas adressé un mot à la moitié de ce groupe. Mais je vois régulièrement les mises à jour de leur statuts et autres kossins de leur profil. Vraiment, ce n’est pas intéressant.

Je ne parle pas des nombreux groupes insignifiants dont les derniers reçus : « Cidrerie Michel Jodoin » et « Je vais assister à un show du Festival d’été de Québec 2008 ». Duh? Pourquoi je ferais parti de ces groupes? Je ne connais pas Michel Jodoin ni son cidre. Et je vais sûrement aller au Festival d’été, mais est-ce nécessaire d’en parler à tout le monde? Le seul groupe vraiment intéressant pour moi est celui des anciens de mon école secondaire. Le reste… bof!

Je n’en veux pas à ceux qui m’invitent. Ils ne le savent probablement pas parce qu’ils cliquent sur « invite all your friends ». Ça, en supposant qu’ils se rappellent qu’ils sont « amis » avec moi?

Mes vrais amis, ceux à qui je parle et dont leur vie m’intéresse vraiment sont sur ma liste MSN. Cette liste, c’est la seule liste que je ne me sens pas mal de refuser quelqu’un que je ne connais pas ou peu. La raison est que je n’ai pas envie de traîner une liste d’inconnus. L’espace de ma fenêtre MSN est réduite alors on écrème le gras de bacon pour ne garder que la bonne crème fraîche. Désolé pour ceux qui se sentent comparé au gras de bacon. C’est bon, mais pas en trop grande quantité.

Bref, je vote pour Michael Carpentier comme président. Pour garder des contacts, Facebook m’est utile. Mais ce truc est un peu trop complet à mon goût. Je ne garderais que la liste des contacts et enlèverais tout le reste. Sauf 1 ou 2 groupes. Même en mettant tous les paramètres à « show less », ça reste trop superficiel à mon avis. Et vous, aucune surdose d’information insignifiantes?

Partage avec tes potes!
  • http://www.michaelcarpentier.com Michael

    Merci pour ton vote!

    Je ne m’ennuies pas de Facebook du tout au fait. J’ai survécu à la purge sans remords ni regrets. Twitter fait très bien le travail pour le micro bloguing (mieux en fait!) et pour le reste, étrangement, j’ai encore des amis. Ceux qui prennent la peine de me téléphoner parfois, ou qui m’écrivent de vrais courriels. Encore mieux, il m’arrive de les voir en personne. J’en ai moins de 100 par contre, heureusement. Sinon je manquerais de temps et de qualité d’attention…

    Les groupes qui m’intéressent ne sont pas nécessairement sur Facebook, et quand ils y sont ils ont d’autres canaux de communication tout aussi efficaces.

    J’ai hâte de voir si tu finiras toi aussi par fermer ton compte et, à ce moment, comment tu commenteras ton expérience… 😉

  • http://montrealsocialmedia.com nicolask7

    spécial que tu écrives sur ce sujet, j’ai moi-même procéder à beaucoup de ménage sur mon profil ce week-end, plus rien sur mon wall, plus de status à mettre à jour et je m’assure que mon nouveau feed d’activités demeure vide. bref oui, un peu tanné, mais je ne crois pas pouvoir me permettre de fermer mon compte, car ceci deviendrait sûrement un léger handicap dans mon travail. content aussi d’être dans ta liste MSN et de voir que la celle seule FanPage que tu arbores sur ton profil FB et celle de NVI 😉

  • http://stephguerin.com Steph

    @Michael Je ne sais pas si je vais le fermer éventuellement. Tu sais, pour pas manquer le truc qui n’arrivera probablement pas, mais des fois que… Mais sans le fermer, je vais sûrement diminuer ma fréquentation!

    @Nic ouais, je suis un vrai fan de NVI! 😉

  • http://jonathanparent.com Jonathan Parent

    Quand je lis ton post Steph, j’ai l’impression d’entendre mon père, il y a quelques années, me dire qu’il comprend pas pourquoi j’utilise MSN quand je peux prendre le téléphone et parler directement avec une personne. Aujourd’hui, mon père me jase régulièrement sur MSN… 😉

    Facebook, c’est un outil social. Or, si t’a pas envie de socialiser ça reste en effet quelque chose de très superficiel. Savoir que ton ami va à tel événement, ça peut-être intéressant dans le mesure ou tu a planifié d’y aller toi aussi, sans en avoir parler à quiconque avant, ça devient un facilitateur de contact et par extension, de socialisation.

    Ce que tu décris comme “désagréable” de Facebook, à l’exception du Fun Wall ou je suis daccord à 120%, est l’essence même de ta participation sur ce site. Si ça ne t’intéresse pas, tu perd ton temps et tu n’y trouve aucun intérêt.

    J’ai bien hâte de t’entendre au sujet de Twitter… 😉

  • http://cybercarnet.net Guillaume

    j’ai effacé mon facebook il y quelques mois… et c,est pas parce que j’aime pas les résaux sociaux… mais j’en pouvais plus des dizaines de notifications par emails et des tonnes d’applications de mes contacts, des demandes pour devenir amis par des gens que je ne connais pas etc…

    alors tant qu’à pas utiliser mon profil bien je l’ai effacé

  • http://stephguerin.com Steph

    @Jo

    « Savoir que ton ami va à tel événement, ça peut-être intéressant dans le mesure ou tu a planifié d’y aller toi aussi »

    Vois-tu, c’est ça l’affaire. Je me ramasse à savoir un tas de trucs de gens dont je n’ai pas vraiment envie d’en savoir plus sur eux. Pour ce qui est de mes “vrais” amis, j’en apprends plus sur eux dans leur nick MSN que sur Facebook disons.

    Bref, c’est tout l’aspect “en savoir trop” sur des gens qui ne sont pas proches du tout ou dont je n’ai adressé la parole que quelques minutes. Sinon, pour le carnet de contact et le potentiel de trouver des vieilles connaissances, j’aime ça. C’est pour ça que je suis là d’ailleurs!

  • http://jonathanparent.com Jonathan Parent

    Facebook, c’est comme un ami qui t’envoi des courriels de chaîne de lettre ou des powerpoints poches. Si tu ne l’avise pas de ne pas le faire bien il va continuer. Il existe des fonctionnalités pour filter le genre d’information que Facebook retourne dans ton mini-feed, si tu ne t’en sert pas (comme ne pas aviser un ami qui t’envoi un mail de chaîne) c’est toi le pire!

  • http://stephguerin.com Steph

    C’est vrai que je n’ai pas fouillé pendant une heure pour apprendre à me débarasser de tous ces trucs inutiles, mais je pensais bien que mettre toutes mes préférences à « show less », donc au minimum possible (j’ai essayé de mettre le marqueur plus bas, mais il refuse), que ça allait améliorer le truc! Mais non. Si tu as des tuyaux, je suis preneur!

  • Fred

    Vive MSN pour les échanges entre amis!

    Je n’ai jamais trop embarqué dans facebook!

  • http://www.marthiii.com Martine

    MySpace est beaucoup plus mature, je crois. J’ai pas adhéré à Facebook. Je trouve ça sans intérêt.

  • http://www.isabellelopez.com Isatruc

    “Désolé pour ceux qui se sentent comparé au gras de bacon.”

    C’est ta meilleure quote à vie.

  • http://www.senterre.com Éric

    Moi je suis pas mal de l’avis de Jonathan Parent. Je crois que Facebook est un superbe outil pour reprendre contact avec plein de monde qu’on a connu et garder le contact avec ceux qu’on voit moins régulièrement. Et c’est LÀ le point important je crois.

    N’accepter que des “vrais” amis, tout au plus des “ex-amis”. Mais laisser faire les inconnus, surtout quand on est populaire comme toi! 😉 Ne pas embarquer dans la spirale virale de “j’ai plus d’amis que toi!”.

    Bref, utilisé correctement, je crois que Facebook sera surement un incontournable.

    Mais en même temps, y’a plein de monde qui se sentent “hot” de dire “Moi j’ai fermé mon compte Facebook, c’est nul à chier ce site!”. Je comprends pas pourquoi. Quand j’utilise plus un compte d’un autre site, j’avertis pas la planète de ça, parce que justement le site en vaut pas la peine. Pourquoi Facebook alors c’est différent.

    Et c’est pour ça que les Nazis ont perdus la guerre(!)!

  • http://cybercarnet.net Guillaume

    @ Éric : héhé, je me sent conserné par ton commentaire… j’ai même dit sur mon blog quand j’ai quité facebook moi aussi…

    pourquoi je sentais le besoin de le dire ? Parce que cétait hors tendance quand de plus en plus de mes amis découvrainet facebook… parce que contrairement à bebo, myspace, hi5 ou je me suis inscrits et vite désintéressé, facebook m’agassait vraiment… il y avait toujours un de mes collegues sur son compte facebook, des notifications et des demande de contacts a chaque jour… et moi j’allait consulter mon compte et je perdais plein de temps, j’était toujours tenté d’installer des gadgets inutiles… alors j’ai décidé de couper et d’en témoigner m’a vraiment soulager… pas de farce je me suis sentit plus léger….

  • Seb

    Ouin javoue, jai 128 ami(e)s sur Facebook … et y doit en avoir 4-5 que jparle sur une base régulière … 10-12 que je parle une fois par année …. désolé jcroit jmanque d’ami(e)s mais je vis bien avec ca ! Pauvre Facebook !

  • jean

    moi je trouve cela plutot sympa facebook

    apres chaque son avis, ca c’est le mien

  • http://www.dessinsdrummond.com Jessica

    Je suis d’accord qu’il y a un aspect tout à fait superficiel dans facebook. J’étais une des premières pour qui ce fut une joie (lire plutôt satisfaction de curiosité)de reprendre contact avec de vieux amis. Pourtant, je n’en ai revu aucun d’entre eux. Pour la majeur partie, je ne suis même pas intéressé à renouveller ma relation avec ces gens.(voilà ce qui est authentique!) Il y a une raison pour laquelle certaines personnes sont présentes dans notre vie, et il y a aussi une raison pour laquelle ils ne le sont plus!

  • http://stephguerin.com Steph

    Wow, c’est très sensé comme commentaire, principalement cette partie :

    « Pour la majeur partie, je ne suis même pas intéressé à renouveller ma relation avec ces gens.(voilà ce qui est authentique!) »

  • NADAL

    perso rien ne vaut msn,

    facebook ne m’interesse pas

  • http://blogue.90degres.ca Jonathan Bergeron

    Bonjour Stéphane,

    C’est moi qui t’avais envoyé l’invitation de Michel Jodoin.
    Tu va m’en vouloir longtemps?

    Le groupe avait pour objectif de réunir effectivment les ambassadeurs de la marque.

    Parfois on a tendance à avoir la souris pesante sur les plate-forme 2.0.

    L’importance de modéré est très vraix car au finla à sur communiquer on perd de so influence. La pertinence doit effectivement demeurer.

    Je partage à 100% ton point de vue.

    J’espère que tu va rester mon amis sur Facebook.

  • http://stephguerin.com Steph

    Ouais, t’inquiète pas! 😉

  • http://www.strasbourgcurieux.com P.M

    Pour ma part j’utilise régulièrement Face book.
    En premier lieu pour être au courrant des soirées et autres activité culturel de ma ville.
    Pour moi et pour mon site (strasbourgcurieux.com)
    Il y à des événement que je ne trouverais jamais autrement.

    La deuxième utilisation c’est de suivre la “petite actualité” de plusieurs groupes de personnes. Politiques,journalistes,amis proches,famille,amis de sorties…
    Mais pour cela il faut ABSOLUMENT utiliser la fonction de classement et mettre en tête de classement les groupes de personnes.
    sinon, c’est le gros méga bordel.

  • Blabla

    Je suis bien d’accord que Facebook est superficiel, mais surtout les gens qui y sont. Je n’aime pas avoir des dizaines “d’amis fantômes”, qui n’interragissent pas, n’écrivent jamais rien aux photos et liens des autres, ne publient aucun liens eux-même sur le wall. Les plus louches ce sont les “amis fantômes”, qui ne révèlent jamais rien d’eux-même, mais vont espionner et juger les autres. Je pense que tant qu’à cela, j’aime encore mieux les statuts insignifiants et les albums de photos de bébé et de chats.

    Au début j’embarquais à fond. Facebook m’avait intéressée surtout pour mettre des photos (je suis photographe amateur et j’aime exposer mes oeuvres), et partager des liens Youtube. Je me forçais de dénicher mes meilleures trouvailles Youtube, musicales, politiques, artistiques, etc. J’espérais avoir au moins un petit commentaire ou ne serait-ce qu’un petit pouce, pour m’être forcée le cul (excusez ma vulgarité) de mettre du contenu sur le wall, plutôt que de me contenter de mettre des copié-collés de statuts préfabriqués comme le font 90% des gens (ex: “si tu connais quelqu’un qui connait quelqu’un, qui a un enfant cancéreux unijambiste…”).

    Puis j’ai beaucoup trop parlé de politique internationale, mon sujet préféré. La guerre en Irak, en Libye, le Printemps arabe, le 11 septembre, etc. Ça a dû me faire perdre quelques “amis”, car il paraît que la politique emmerde vraiment les gens. Donc finallement, j’ai compris que je n’étais pas assez superficiel. Il fallait que je dise seulement: “comme il est mignon ton bébé, ton petit chien et j’aime ta robe”. J’ai finallement compris que c’est cela Facebook et j’ai envie de fermer mon compte car ça n’a aucun intérêt à part pour parler avec ma mère, et encore…

  • Luc

    En fait les gens sont très cons. Ils sont tombés dans cette plate-forme créée par un milliardaire pour les entuber. À la création de Facebook je voyais déjà assez clair et lorsque je découvre les dérives, je suis heureux de ne pas y être. Il y a une chose dont je suis certain : Facebook surtout et Internet souvent ont fait perdre des dizaines de relations humaines. Les gens sont devant leurs écrans multiples après une journée de travail et ne se rencontrent plus vraiment.