Je veux être un millionnaire paresseux

Hé oui, c’est tout à fait moi ça. Je suis né pour être un millionnaire paresseux, c’est écrit dans le ciel. C’est ma destinée. Il ne me manque que le qualificatif « millionnaire » car je possède déjà l’autre.

De quoi je parle exactement? De l’excellent livre que j’ai commencé à lire hier et qui s’intitule, vous l’aurez devinez, « Le Millionnaire paresseux ». Le titre, qui n’est peut-être pas très accrocheur pour de nombreuses personnes, l’est pour moi.

En effet, je rêve, comme bien du monde, d’être indépendant financièrement de sorte que je pourrai faire ce que je veux quand je le veux. Travailler comme bon nous semble, par plaisir et non par nécessité. N’est-ce pas la vie rêvée? Ça l’est pour moi et c’est possible.

Ce livre nous raconte donc la philosophie de vie à avoir pour y arriver. Évidement, ce n’est pas une recette miracle, mais simplement de changer quelques comportements. Bref, travailler plus intelligemment, donc moins tout en obtenant plus. Facile non? Et bien non, ce ne l’est pas tant que ça. Sinon, tout le monde serait millionnaire paresseux.

Mais qu’est-ce qu’un millionnaire paresseux au fait? Ce n’est pas quelqu’un qui va se tuer à l’ouvrage 80h par semaine. Ce n’est pas quelqu’un qui aura une maison au dessus de ses moyens. Bien souvent, sa maison sera bien ordinaire. Ce n’est pas quelqu’un qui dépense inutilement, mais plutôt quelqu’un qui réfléchi avant de dépenser. Il ne vient pas d’une famille riche, n’a pas un talent à la Tiger Woods et n’est pas ultra éduqué. Par-dessus tout, c’est quelqu’un qui veut profiter de la vie, avoir du plaisir et cherche des moyens pour se débarrasser des chaînes du travail. Il a des rêves et des objectifs et travaille en conséquence. Finalement, bien souvent, le millionnaire paresseux est quelqu’un qui veut travailler pour lui-même, et non travailler à enrichir quelqu’un d’autre.

Lire ce livre est donc très inspirant et motivant. Il peut faire réaliser que vous êtes fait pour ça ou au contraire, que vous n’êtes mieux de ne pas prendre trop de risque. Entre autre, il explique comment il a transformé 30 000$ en 3 000 000 en quelques années. Ce n’est rien de magique. Mais au lieu d’acheter une auto à 30 000$ qui ne lui rapporte rien, sa femme lui a conseillé de plutôt faire travailler son argent pour lui… Ça peut être payant d’écouter sa femme des fois. Surtout si elle sait compter!

Nul besoin d’être Bill Gates pour devenir riche. D’ailleurs, le millionnaire paresseux ne veut pas avoir tous ses milliards et les contraintes qui vont avec. Habituellement, le millionnaire paresseux se « contente »  de 1 à 10 millions de dollars. Un million parce que ça en prend au moins un pour être millionnaire et 10 parce que c’est suffisant pour vous donner une bonne rente jusqu’à la fin de vos jours. En effet, placé à un petit 6% annuellement, ça fait quand même 600 000$… sans compter les intérêts composés et tout le tralala. Pas mal non? Pas de quoi s’acheter 8 Ferrari, mais disons qu’il y a pire.

Personnellement, je sais que je suis sur la bonne voie et que ça viendra tôt ou tard. On ne devient pas millionnaire en 2 jours. Rarement en 2 ans. Ça prend 10-15-20 40 ans! J’ai commencé à 17 ans à faire mon bonhomme de chemin pour être à mon compte, même que je rêvais d’être mon propre patron dès mon enfance. Ça fait donc 12 ans. Depuis 6 ans, je travaille quand je le veux où je le veux. Bien sûr, je ne suis pas riche (pas encore!) et je fais des sacrifices. Mais j’ai travaillé et je travaille encore à mon compte tout en poursuivant mes études universitaires. Je travaille 20-30 heures par semaine, je fais des sorties de quelques heures en vélo, fait des siestes quand j’en ai envie…

Mais où je prends tout mon pognon pour vivre? De la chance, de l’ingéniosité, de la débrouillardise, beaucoup de volonté et du rêve… être à la bonne place au bon moment. La vente de mes sites web en 2000 me permet ce train de vie. Mais attention, je ne roule pas sur l’or. Je n’ai pas une auto neuve de l’année ni une maison à 10 étages. Mon auto à 6 ans, je vis dans un appartement, je ne vais pas au resto 5 fois par semaine et je ne m’achète pas des chemises à 150$. C’est ce genre de choix qu’il faut faire pour atteindre son objectif d’être un jeune retraité millionnaire à 40 ans! Encore 2-3 autres projets qui se vendront bien et voilà, je serai en vacances pour un bon moment. Mon prochain projet sortira bientôt justement…

Pour en revenir au livre, la 2e partie s’intitule… « L’art d’être toujours en vacances »! N’est-ce pas la suite logique après être devenu millionnaire paresseux? Je n’ai pas encore lu cette partie, mais je crois que je vais l’aimer!

En conclusion, c’est un livre qui se lit très bien en quelques heures. Tout simplement un must pour celui qui rêve de prendre une retraite plus tôt que prévu ou de changer de patron pour ne plus jamais en avoir.

Partage avec tes potes!
  • http://unearaigneeauplafond.be kwa

    Je sens que je vais regarder ce livre de plus près ! Car je préfère aussi travailler pour moi (quitte à être pauvre), plutôt que de bosser pour les autres (même en étant grassement payé). Mine de rien, cette liberté de pouvoir choisir ses projets et de s’investir dans ce que l’on crée et dans ce que l’on croit bon, avec l’espoir éventuel de faire son premier million, puis un deuxième, est très agréable.

  • http://stephguerin.com Steph

    Voilà, je crois que tu as bien saisi l’esprit du millionnaire paresseux! 😉

  • http://www.immonity.com Stephane (Immonity.com)

    Si ce genre de lecture vous intéresse, en voilà un qui devrait vous plaire > amazon.ca/P%C3%A8re-riche...5622?ie=UTF8&s=books

  • jeyyy

    Il est de qui ce livrr ?

  • http://stephguerin.com Steph

    Marc Fisher

  • Benoît

    Pas mal Steph, et surtout très tentant.

    J’ai lu père riche père pauvre, c’ets un excellent livre que je recommande.

    Robert Kiyosaki classe les gens en 4 catégories:

    1 les employés: échangent du temps contre de l’argent, dépendent d’un employeur
    2 employés indépendants: échangent du temps contre de l’argent, sont employés par eux-mêmes

    Ce sont les groupes ou se retrouvent les “pauvres”.

    3 Ceux qui possèdent un business, mais qui ne travaillent pas dedans (ils payent quelqu’un pour le faire à leur place)
    4 L’investisseur son argent travaille pour lui et pas le contraire.

    Enormément de sagesse dans ce livre.

    Ce livre a fortement influencé ma méthode de penser discutée sur ton autre post (stephguerin.com/archives/...nternet_sans_se_fatiguer/)
    Steph.

    Tu es de bon conseil pour tes lecteurs 🙂

  • boizi germain

    je voudrais être dans la 3ème et 4 ème catégorie

  • denis

    moi j en aie un livre a vendre moi aussi alord si sa intéresse communique moi.
    j ai toute compris

  • http://stephguerin.com Steph

    Non merci.

  • rassen

    c’est très bien dit et sur tout bien jouer, tu gagne ton argent sans avoir à arnaquer les gens, après tout tu n’oblige personne ni de visiter ton site ni de cliker sur les liens commerciaux ni de laisser son adresse email

  • .F

    Steph,
    je viens de tomber sur ton poste et ca m’a plus que motivé.

    J’ai un nouveau but dans la vie, mon premier million à 25ans ^^

  • http://fullmoneycash.clubmillionnaires.com Millionnaire

    Visitez mon site si vous désirez devenir millionnaire en peu de temps et ce tout en restant à la maison!

  • shakreenidriss

    dans ma vie je veus etre un richard