La différence entre gestionnaire et entrepreneur

Êtes-vous gestionnaire ou entrepreneur? La distinction entre les deux peut sembler floue, mais je pense qu’elle est bien réelle. Pourquoi s’y attarder? Parce qu’on peut être intéressés par la gestion et le monde des affaires sans pour autant être entrepreneur dans l’âme. Alors, qu’elle est la différence?

J’ai quelques idées que je vais essayer de synthétiser dans un tableau :

L’entrepreneur Le gestionnaire
Est rêveur, veut changer le monde, l’intuition le guide. Est cartésien. Il a une approche réfléchie et structurée.
Créateur, il imagine des trucs impossibles et trouve les gestionnaires trop limités dans leur vision. Terre à terre, trouve les entrepreneurs souvent trop « flyés »
A des idées, mais à de la difficulté à tout mettre en place N’a pas d’idée, mais à de la facilité à tout mettre en place
Veut tout faire seul Délègue et va jouer au golf
Prends des décisions rapides Analyse méticuleusement les problèmes et les différentes solutions
Est du type « démarrage ». Meilleur à lancer qu’à faire fonctionner. Est du type « croissance ». Meilleur à faire fonctionner qu’à lancer.
Est son propre patron dans l’âme Ça lui prend un patron
A le goût du risque A le goût du risque pris par les autres
Préfère gagner 35 K$ dans ses projets que de travailler pour un autre à 100 K$ Préfère gagner 100 K$ pour un autre que de gagner 35 K$ par ses propres moyens
A besoin d’un gestionnaire pour la gestion de l’entreprise À besoin d’un entrepreneur pour gérer l’entreprise qu’il a créée
Préfère développer et créer plutôt que gérer Préfère gérer plutôt que développer et créer
Passionné Organisé
Prend des risques Créé des processus d’affaires
Ne focus pas, tourne en rond Grande capacité de focus, ne tourne pas en rond
N’aime pas les détails Attention aux détails
Chaos Structure
Exagère et est trop optimiste Apporte une réalité qui sape les optimistes
Est millionnaire paresseux Travaille pour le millionnaire paresseux

 

Évidement, on peut être les deux à la fois. Tout n’est pas blanc ou noir. À la lecture de ce tableau, je suis définitivement plus entrepreneur que gestionnaire. Je pense à quelques connaissances et celles-ci sont beaucoup plus du côté gestionnaire qu’entrepreneur.

Qu’en pensez-vous? Qu’est-ce qui manque?

Partage avec tes potes!
  • http://www.sommetduvelo.com Chris

    Je fais le tour rapidement de ton tableau et je suis décidément gestionnaire à 90%!

  • http://polyactif.blogspot.com Thibault

    Aaaahhhh lala !
    Entrepreneur à 100 % ! Avec quelques pointes de gestionnaire quand le côté entrepreneur va dans le mur ! 🙂
    Sinon, Steph, c’est toi, tout seul, qui l’a fait ce tableau ? Je trouve qu’il résume TRES BIEN la situation !

  • http://www.vodkapomme.com Vodkapomme

    Sympa ce tableau ! Bonne analyse 😉

    Je suis donc plutot entrepreneur,… et ça me va 😛

  • http://quebecblogue.com/ Matt

    Ouch! C’Est dans les dents ça…

    Je suis tellement plus entrepreneur que gestionnaire.

  • http://stephguerin.com Steph

    Ouais, c’est moi qui a fait ça avec des inspirations à gauche et à droite. Il y a sûrement autre chose à rajouter. Je le ferai évoluer au fil de mon inspiration! 😀

  • Jeff

    Je n’ai pas vu la référence au millionnaire paresseux du côté entrepreneur 😉

  • http://stephguerin.com Steph

    Bien vu! C’est rajouté. 😀

  • http://www.mataf.net Arnaud

    100% entrepreneur…. c’est ce manque de gestion qui me perdra 🙂

  • http://stephguerin.com Steph

    D’où l’importance de bien s’entourer!

  • http://blog.narcissique.fr Pierre

    J’ai répondu à ta question sur mon blog, blog.narcissique.fr/post/...repreneur-ou-Gestionnaire

    A bientôt, et merci pour ce billet.

    Pierre

  • http://stephguerin.com Steph

    Intéressant les commentaires que tu y a apportés! 🙂

  • http://www.kimauclair.ca Kim Auclair

    Vous voulez savoir ce que mon mentor et moi, pensons de cet article? Dans l’ensemble, il est très intéressant et reflète la réalité. Voici cependant quelques commentaires que mon mentor a formulés :

    Il n’est pas d’accord que l’entrepreneur de grand talent « Veut tout faire seul ». Il croit au contraire que si Laurent Beaudoin était du type à tout faire seul, il aurait été incapable de créer l’empire Bombardier. Par ailleurs, il connaît nombre de gestionnaires efficaces qui sont incapables de déléguer. Cependant, il lui semble évident que l’entrepreneur est du genre à vérifier personnellement les faits et les informations auxquelles il a accès. C’est sa façon de s’impliquer dans tout, mais s’impliquer ne veut pas dire exécuter.

    Concernant :

    A besoin d’un gestionnaire pour la gestion de l’entreprise
    À besoin d’un entrepreneur pour gérer l’entreprise qu’il a créée

    Mon mentor suggère les modifications que voici :

    A besoin d’un gestionnaire pour la gestion de l’entreprise qu’il a créée
    À besoin d’un entrepreneur pour développer l’entreprise qu’il a créée

    Mon mentor n’est pas d’avis que le fait de prendre des décisions rapidement serait commun à tous les entrepreneurs, pas plus que l’habitude d’analyser méticuleusement les problèmes et les différentes solutions, serait généralisée chez les gestionnaires et absente chez les entrepreneurs. Dans son livre intitulé « Mieux comprendre ses collègues, son patron, ses employés : l’utilisation des types psychologiques et de l’indicateur MBTI au travail », Alain Samson propose des explications à cet effet. Ajoutons à cela que l’entrepreneur intuitif qui est doté d’une vision globale et d’une intelligence au dessus de la moyenne possède plusieurs atouts lui permettant de prendre des décisions rapides.

    Prend des risques
    Créé des processus d’affaires

    Dans un article intitulé « L’esprit d’entreprise et les entrepreneurs! », visible sur mon blogue, je reprends les propos de Nathaly Riverin, directrice du CVCE, et de Luc Caron, directeur-adjoint au Service de mentorat, à l’effet que « Les entrepreneurs sont des organisateurs de processus de création de richesses économiques. Ils poursuivent des opportunités et s’efforcent de les concrétiser en utilisant des techniques appropriées de gestion et de management. »

    Comme il est déjà mentionné que l’entrepreneur a le goût du risque, ça implique qu’il prenne des risques.

  • http://stephguerin.com Steph

    Bien sûr, ce n’est pas un article à saveur scientifique et ça n’a aucune prétention de vérité. C’est à prendre avec un grain d’humour!

    Merci pour le commentaire.

  • smartel

    Te connaissant bien je reconnais ici beaucoup de ton humour mon cher Steph …

    Mis il y a un point qui me titille un peu plus que les autres: Préfère gagner 100 K$ pour un autre que de gagner 35 K$ par ses propres moyens.

    Je crois qu’ici tout dépend de la culture de l’entreprise pour laquelle tu décides de te dédier. On peut très bien décider d’oeuvrer au sein d’une entreprise, donc travailler pour un autre comme tu le dis, sans pour autant faire une crois sur notre désoir d’être entrepreneur et visionnaire et de prendre des risques.

    Rappelle toi une chose: tu travailles TOUJOURS pour quelqu’un: ton client!

  • http://stephguerin.com Steph

    Ouais, c’est sûr. Mais rappelle toi toujours qui empoche le magot à la fin. Toi ou le patron? 😉

  • smartel

    Tout est relatif … Si une entreprise met à ta dispostion tous les éléments nécessaires pour laisser libre cours à ton désir entrepreunarial tout en assumant une grande partie du risque, tu pourras arriver a des sommets que l’entrepreneur privé ne pourrait atteindre seul. Et crois moi, il y a de ces entreprises qui existent, et qui savent tres bien récompenser leurs ressources. Je suis prêt à me contenter d’un important salaire et des bonus qui viennent avec, le tout en retour de risque minimes et de possibitlités élargies …

    OK, le milliardaire paresseux ne peut s’y plaire.

    Mais celui qui se contente de 35K $ afin de demeurer son propre patron pourrait en avoir bien plus sans être ôur autant se faire chier pour un petit boss à la con …

  • http://stephguerin.com Steph

    En effet, certaines compagnies savent comment récompenser leurs bons employés comme le montre Microsoft et son nombre important d’employés millionnaires.

    À québec par contre, c’est plus dur de trouver ce genre d’entreprise. C’est pas dans les boîtes de consultation où l’on se fait dire que le capital humain est important pour eux, mais qu’il nous donne un maigre 2% d’augmentation annuel qu’on va aller loin. Tiens, comparé à Microsoft, il y a combien d’employés millionnaires chez Nurun, CGI et compagnie? 😉

  • fayrouz

    vous pouvez nous citer la difference entre le manager et lme gestionnaire SVP

  • http://stephguerin.com Steph

    Bien sûr. Un est anglais, l’autre est français! 😉

  • imen

    quelles sont les tache de gestionnaire et les différents informations sur son métier

  • coco

    bonjour, j’aimerai savoir la différence entre un manager et un entrepreneur j’ai dû mal à comprendre.
    merci de me répondre.

  • khadija

    je suis plutot entrepreneur

  • http://www.forexpros.fr Forex

    Moi je ne suis pas d’accord. Je pense que la différence est clair.

  • GrimHunter

    Selon le tableau qui, on pourrait dire, est une forme de charte à l’essai.
    Je suis plus entrepreneur avec une bonne partie de gestionnaire étant un calculateur.

  • Simon

    Bonjour M Guerin,

    je sais depuis que je suis tout petit que je veut etre un entrepreneur et gestionnaire! (boss) Je sais que je sais que j’ai ca dans le sang MAIS maintenant il est question de trouver dans quel domaine je voudrai m’epanouir. Alors quel truc pourrais tu me conseiller ?

  • http://stephguerin.com Steph

    @Simon Il n’y a pas de recette miracle. Il faut être ouvert et à l’affût des opportunités qui se présentent à nous.

  • may

    dans quelle mesure un entrepreneur peut être qualifiée comme un gestionnaire

  • moise

    très intéressent! mais je n’ai pas bien cerner la différence dans le sens de rentabilité et d’oppotunité.

  • Pingback: ()

  • Pingback: ()