Le blogue d’affaires, ce mal-aimé

 

Il y a un truc d’ironique avec les blogues d’affaires comme le mien : C’est l’outil par excellence pour se faire connaître professionnellement, mais c’est aussi le premier truc qui prend le bord quand on manque de temps.

À chaque fois quand je suis dans le bordel au boulot, c’est pareil : Au diable le blogue aujourd’hui, je ferai ça demain. Réfléchir, rechercher, écrire, corriger et répondre aux commentaires demande trop de temps quand celui-ci manque.

Pourtant, je n’aurais pas autant de boulot si je n’avais pas lancé ce blogue. Je serais probablement en train de jouer à démineur dans un boulot sans avenir pour un employeur moribond.

Je vois plusieurs blogueurs d’affaires qui diminuent ou cessent carrément de bloguer. La raison principale est toujours le manque de temps. C’est vrai que ça demande du temps. Beaucoup de temps même. C’est aussi vrai que ce n’est pas mieux de publier un billet seulement pour publier un billet.

Personnellement, j’essaie de garder en tête mon objectif (me faire connaître) et je pense surtout que tout le travail mis dans ce blogue depuis 2 ans peut se perdre en trop peu de temps si je le néglige. Repartir à zéro parce que je ne voulais pas mettre quelques minutes par jour? Ça serait trop difficile.

Bref, il y a d’autres chose qu’on peut larguer avant le blogue comme la TV, les jeux vidéos, le sport, les repas, la femme et les enfants pourquoi pas! 😉

Et vous, négligez-vous souvent votre blogue?

📧 Reçois les prochains billets dans ton email! 👇