Les médias sociaux ne sont pas cool. Faire de l’argent l’est.

« Social media is not « cool. » Making money is cool. » Voilà un beau contraste dans notre univers aux zillions de spécialistes des médias sociaux (Lu ici via un article dans Les Affaires).

En gros, c’est bien amusant les réseaux sociaux, mais qu’en est-il du business? Si ça ne sert pas un besoin d’affaires, c’est bon à rien et c’est aussi utile que d’engager un employé pour tricoter des tuques en chanvre bio, non?

Ce qu’il faut comprendre là-dedans n’est pas que les réseaux sociaux sont mauvais, au contraire. Mais plutôt qu’il faut y aller pour les bonnes raisons. C’est beaucoup plus que d’avoir un blogue ou un compte Twitter.

Comme à l’époque où tout le monde voulait un site Web parce que tout le monde voulait un site Web. Ça donnait un peu n’importe quoi.

Ou il y a quelques années alors que tout le monde avait un blogue. La majorité de ceux-ci agonisent aujourd’hui n’ayant pas été mis à jour depuis des mois.

Les médias sociaux sont drôlement pratiques pour rejoindre à peu de frais des clients actuels ou potentiels. C’est un canal très efficace pour faire circuler de l’information sur son entreprise. Et c’est pas mal mieux qu’une pub TV pour créer une relation authentique avec ses fans.

Assurez-vous que l’expert en médias sociaux que vous engagerez comprenne vos besoins d’affaires. Et demandez-vous pourquoi vous avez besoin d’un expert en premier lieu. Ce n’est pas seulement que de balancer vos communiqués de presse sur Twitter cinq fois par jour, mais comprendre pourquoi et expliquer clairement quel objectif d’affaires ça comble.

Des médias sociaux pour perdre son temps, tout le monde peut le faire. Des médias sociaux qui impactent réellement les profits de l’entreprise demande un peu plus de talent.

📧 Reçois les prochains billets dans ton email! 👇