Les éditeurs bientôt responsables du contenu de leurs utilisateurs?

Après l’histoire de Fuzz en France, est-ce que les éditeurs de sites et fournisseurs Internet deviendraient responsable du contenu de leur utilisateurs aux États-Unis aussi? C’est ce que je lis dans cet article envoyé par mon pote Chris. Si ça se fait aux États-Unis, j’imagine que ça ne prendra pas de temps avant que ça soit de même au Canada.

C’est un terrain assez glissant que de faire porter la responsabilité du contenu des utilisateurs à l’éditeur du site. Comme mon pote Phil le dit souvent (son site MonAvis.ca lui apporte son lot de problèmes côté utilisateurs qui critiquent vs proprios qui n’aiment pas les critiques!) : Si un voyou écrit « les poètes ont mauvaise haleine » sur le mur d’une école, doit-on tenir l’école responsable de diffamation?

Dans le cas de Fuzz, c’est évidemment exagéré puisque c’est un lien, même pas un article. Dans le cas de la publication d’une photo qui ne nous appartient pas (faire un faux profil sur un site de rencontre par exemple), le site peut-il (doit-il?) être responsable?

Si j’écris un truc idiot sur un bout de papier, doit-on tenir poursuivre la papeterie qui a produit le papier? C’est absurde, mais je trouve que c’est aussi absurde de pénaliser les éditeurs qui mettent des outils de communication à la disposition des utilisateurs en toute bonne foi.

Qu’en pensez-vous? Les éditeurs devraient-ils avoir une part de responsabilité?

📧 Reçois les prochains billets dans ton email! 👇