Memostars et le « avoir su, j’aurais du »

Memostars a le vent dans les voiles. Après avoir récolté les honneurs ici et là dans des concours de startups, ils ouvrent officiellement au public. Le tout sur des bases solides et bien entouré en plus d’avoir une file d’annonceurs intéressés par le produit.

Qu’est-ce que Memostars?

Tout d’abord, c’est une entreprise de mon coin, Québec. Puis Memostars est la première application qui se concentre sur la mémorisation publicitaire. La platefore permet de faire mémoriser un message et des informations publicitaires à un utilisateur ciblé grâce à son approche cognitive différente. Puis c’est la seule stratégie publicitaire qui récompense directement le public par l’offre de crédit en divertissement. (Voir le video)

Mais ça existe depuis longtemps des trucs de publicité qui donnent des bonbons aux participants, non?

Oui, mais pas sur ce modèle qui plutôt un jeu. De plus, ça tire profit des réseaux sociaux, mais surtout du mobile parce qu’on peut jouer dans l’autobus ou dans une salle d’attente.

Bref, un beau produit créé par une bonne tête de chez nous, Vincent Aubert.

Justement, cette bonne tête de chez nous m’avait approché pour m’expliquer son projet. Débordé à l’époque chez Nofolo, je ne m’étais pas impliqué dans le projet. Par contre, c’est lorsqu’on voit qu’une idée qui finalement fonctionne et imprimer des billets qu’on se dit « avoir su, j’aurais du »! Too late mon Steph, fallait que t’embarques au début!

Difficile de prédire ce qu’une idée pourra devenir. C’est pour ça que les investisseurs s’intéressent beaucoup plus à l’équipe de fondateurs qu’à l’idée comme telle. Vincent a cru à son idée et a pris les moyens pour réussir. Maintenant, il  peut faire la danse de la victoire et se péter les bretelles à tous ceux qui n’ont pas cru en lui.

Bref, essayez Memostars et collectionnez les prix. Puis pour les entrepreneurs, toujours préparer une danse de la victoire au cas où.

📧 Reçois les prochains billets dans ton email! 👇