Mesurer le succès des liens publiés sur les réseaux sociaux

Avec les réseaux sociaux, ça devient compliqué de suivre les liens qu’on publie à gauche et à droite. Dans l’ancien temps, les liens étaient principalement dans des emails, une newsletter par exemple. Maintenant, ils se retrouvent sur Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux. Comment mesurer leur performance?

Quoi mesurer?

Supposons que nous publions un lien XYZ sur Twitter et sur notre page Facebook. On aimerait savoir :

  • Combien de visites ces deux liens ont générés
  • La proportion des visites de Twiter vs nos followers
  • La proportion des visites de Facebook vs le nombre de fans

La mauvaise façon

La façon classique, et en même temps la mauvaise façon, consiste à vérifier les sources du trafic. On cherchera alors pour les domaines Twitter et Facebook. C’est un bon départ, mais tellement incomplet.

La couille dans la soupe est que les sites ne sont qu’une petite partie du trafic de ces sites. Plusieurs utilisateurs prennent des logiciels externes comme des applications mobiles ou Tweetdeck par exemple. Ces applications génèrent souvent du trafic qualifié « d’accès direct » ou sans référent.

Et que dire des url shorteners (on dit ça comment en français?) comme Bit.Ly ou TinyUrl qui complique le trajet?

La bonne façon

La meilleure façon d’avoir un portrait réel est de créer une URL qui facilite le suivi. Pour se faire, on utilisera un paramètre de suivi des sources comme pa_src dans Percute Analytique ou utm_source dans Google Analytics. Par exemple :

  • http://www.stephguerin.com/?pa_src=twitter
  • http://www.stephguerin.com/?utm_src=facebook

On peut être plus spécifique en utilisant le détail pour chaque lien comme étant une campagne :

  • http://www.stephguerin.com/?pa_src=twitter&pa_cmpgn=twitter-article
  • http://www.stephguerin.com/?utm_src=facebook&utm_campaign=twitter-article

Et pour éviter que les paramètres ne se perdent en chemin et fausse les résultats, il est préférable de passer le tout dans une machine à saucisses comme Bit.Ly. Ainsi, le lien complet sera « encapsulé ». On aura donc les statistiques peu importe le chemin qu’il prendra et peu importe sa forme ou sa source.

À quoi bon?

Les puristes des réseaux sociaux vont me dire (encore) que je ne comprends rien, qu’il y a plus que le retour direct et c’est vrai. Par contre, nier les résulats directs n’est pas très malin. Mesurer le retour direct des initiatives sur les réseaux sociaux permet de voir immédiatement si on est dans le champ et de réagir rapidement.

Aussi, ça permet de garder les pieds sur terre et de se rappeller que les réseaux sociaux ne sont pas la terre promise, mais seulement un autre canal de communication qui doit être évalué et mesuré.

Partage avec tes potes!
  • http://www.etiennechabot.com Etienne Chabot

    Stéphane,
    pas sûr de te suivre…

    Pourquoi mets-tu les url shorteners comme faisant partie de la mauvaise façon de faire pour ensuite conclure ta section “la bonne façon” en recommandant de tout passer dans cette machine à saucisses?

  • http://stephguerin.com Steph

    @Étienne Ce n’est peut-être pas clair en effet. Je parle par rapport à la méthode des référents. Avec un URL shortener, le référent ne sera pas Twitter ou Facebook. Alors si on prend cette méthode, les url shorteners complique les choses!

    Pour l’autre méthode, les url shorteners (ya tu un mot français pour ça?) facilite les choses en encapuslant les paramètres.

    Plus clair? 😉

  • http://www.palalonde.com/ Pierre-Armand Lalonde

    Salut Stéphane,
    Je pense que la meilleure approche est effectivement d’utiliser un seul service qui permet de prendre en charge les stats pour raccourcir tous les liens de multiples sources (web, courriels etc…). C’est l’approche utilisé par Hootsuite, une belle plateforme gratuite qui intègre Twitter, Facebook , LinkedIn et WordPress.com

    Cependant, hier Twitter a commencé à déployer son propre engin pour re-raccourcir les liens.
    blog.twitter.com/2010/03/trust-and-safety.html

    Le but étant d’offrir des liens sécuritaires pour contrer le problème de pourriel. Il faudra alors voir si cela va remettre en cause l’approche car il pourrait avoir une latence associée avec le dé-raccourcissement de deux liens.

  • http://www.strategies-emarketing.net Guillaume Moigneu

    Merci Stéphane pour cette synthèse. J’aimerais cependant rajouter deux petits points :

    – le tag manuel de campagne sur Google Analytics doit également comprendre le paramètre utm_media=(cpc/email/referral/…) et on peut utiliser les deux paramètres facultatifs utm_term et utm_content. Plus d’infos Slide 21 : services.google.com/analy...rdsintegration/index.html

    – En ce qui concerne les raccourcisseurs d’URI (?), Bit.ly permet de suivre assez précisément les clics sur ses adresses. Il suffit de rajouter un + à l’url raccourcie pour avoir les infos.

    Bonne continuation !

  • http://stephguerin.com Steph

    @Cuillaume Je ne savais pas pour le « + », c’est vraiment très intéressant ça! Merci!

  • http://philgo20.com PhilGo20

    le “+” c’est super 😉

    Je crois que ça vaut la peine aussi de suggérer de se créer un compte Bit.ly et de tjrs passer ces liens Twitter par là. Le nombre de clics par lien donne bcp d’info sur les tweets qui marchent auprès de ses followers, même si la cible du lien n’est pas un de nos sites webs.

    Tweetdeck (et sûrement d’autres) permettent de se lier directement à son compte Bit.ly, donc tous les urls partagés sotn ajoutés à notre compte Bit.ly, sans effort supplémentaire.

    As tu sorti ton mountain bike Steph ?

  • http://webotheque.com Bernard Prince

    Il existe aussi des outils comme Yourls et bitly.pro qui semblent assez intéressants. Ces applications permettent de faire de la “saucisse” comme bit.ly mais avec son propre nom de domaine. Cela fait partie de mes projets des prochaines semaines de l’installer et de le tester (sans doute avec le plugin wordpress sur un projet que je suis à monter).

  • http://blog.passion-tarn-et-garonne.info fran6t

    Merci Guillaume pour cette info “Il suffit de rajouter un + à l’url raccourcie pour avoir les infos” je crois que du coups cela reste le plus simple reste à voir ce que cela donne dans GG analytics. Finalement pas mal d’infos sympa entre le billet et les commentaires.

  • http://www.blog.headmind.com Joakim Löb

    Bonjour,
    Je viens de découvrir ton blog, un blog simple mais très intéressant !
    Une petite touche personnelle pour cette article, qui différencie les réseaux sociaux sur certains critères comme la SEO, par exemple.

    http://www.blog.headmind.com/1269785806633.gif

  • http://soundcloud.com/ Wilda

    Undeniably believe that that you simply stated. Your favourite justification have also been with the web the easiest factor to are thinking about of. I present to you, I certainly get irked while others think of issues that they plainly don’t understand about. You controlled flow over the nail upon the very best and also defined out the whole thing not having side-effects , others can make use of a signal. Will probably be back for being more. Thanks

  • http://www.crimespider.com/cgi-bin/frameit.cgi?u=http%3A//danejonesvideos.tumblr.com Iva

    You’ll find all the hot girls and all the sexy bikinis in one showcase. We simply love HardX. Yes, the entire bikini is made of crochet, and is the perfect application of Chinese traditional handicraft in the fashion world. Hard X now, This display helps you keep track of how many calories you’ve burned, your heart rate and miles accomplished.

  • http://instagram.com/p/nawkuwL0fM/ EF

    Experience unremarkably comment but I gotta tell regards with the post by using this amazing one : D.

  • http://l.sajib.im/spilleautomater_617814 Del Furneaux

    It is little hard but with some simple trick you can get from a casino bonus online casino bonus might efficiently be designated as a result of compensation details. An important thing to seeon how to use is a little bit special with Rushmore Casino is one of the casino.

  • http://Barretthol.Buzznet.com/user/journal/23206131/advantages-northplex-financial/ Freddie Du Faur

    Basically, you can only do 5 invoices, 5 proposals, and 5 expenses in the free version. Educating these customers in how to handle their tax affairs in the future can save them many thousands of dollars. Itemized deductions and personal exemptions do not affect self-employment taxes.