Opportunités en temps d’incertitude

Si tu as un talent d’entrepreneur, c’est le bon de temps de l’exercer! Comme disait le gars, never let a good crisis go to waste.

Ça me fascine tout ce qui se passe actuellement avec la pandémie de la COVID-19. Il y a des problèmes partout. Des petits, des gros. Des simples, des compliqués. Il y en a pour tous les goûts!

Et qui dit problème, dit solution. Et qui dit solution, dit opportunité!

Évidemment toutes les opportunités ne se valent pas. Certaines sont trop à court terme pour en profiter. D’autres trop difficiles. Par exemple convertir son usine pour fabriquer des respirateurs. Si tu n’as pas d’usine à la base, ça part mal.

Mais il y a plusieurs tendances qui resteront à long terme. Par exemple le télétravail. Je doute que ça soit temporaire. Il y aura un fond qui va rester vu ses avantages, même en temps normal. La pandémie va forcer une bonne remise en question. Comme les meetings en personne, c’est un mal avec une pathologie sérieuse: La réunionite. Il faudra développer des solutions pour améliorer ça.

Un super exemple d’opportunité bien saisie: Les proprios de La Légende, un super resto que j’ai modestement financé avec les somptueux soupers d’associés festifs et gastronomiques qu’on faisait à l’époque, ont créé un menu takeout de luxe à assembler nous-mêmes. J’espère que cette formule restera après la crise, le cuistot amateur que je suis trouve ça vraiment intéressant.

Aussi, il y a toutes ces entreprises qui sont en mode survie. La vie est une bitch et la nature a horreur du vide. Si une entreprise ferme, une autre prendra sa place. Il y a un tapon d’opportunités juste là.

Peux-tu acheter une entreprise dont le proprio aimerait liquider à bon prix? Est-ce le bon moment pour un employé ambitieux de racheter son patron qui voit son fond de retraite s’envoler en fumée? Est-ce l’occasion rêvée pour un actionnaire de racheter l’associé dont il voulait se débarrasser? Est-ce le moment de faire du ménage dans l’entreprise et de prendre une nouvelle direction?

Puis, étant en mode survie, ces entreprises ne peuvent pas se permettre de planifier ou développer un nouveau produit ou service. C’est le temps d’en profiter!

Pensons à l’intelligence artificielle. L’incertitude est un incubateur parfait pour les solutions d’AI. D’après moi la crise va amener un boom à ce niveau. Encore là, ce n’est pas les entreprises en mode survie qui vont en profiter, ce sont les nouvelles startups qui prendront leur place.

Aussi, du côté des SaaS, le sujet de l’heure sur les forums est le churn élevé vu la hausse de clients qui cancellent. Clients qui sont eux-mêmes affectés par la crise. Pour certains c’est sûrement juste temporaire, le temps que la tempête passe. Pour d’autres, ils passeront dans le tordeur des remises en questions par les clients qui font un inventaire de leurs dépenses: Est-ce essentiel à mes opérations? Efficace? Avec une valeur qui justifie le prix? Est-ce qu’il y a des alternatives? Une meilleure façon de faire?

D’après moi c’est le moment de revoir les vieilles façons de faire et d’arriver avec du nouveau, du différent. Surtout que le marché est présentement réceptif à tout ce qui peut améliorer leur entreprise, hausser le niveau de productivité et d’efficacité, d’être mieux préparé à une prochaine crise.

La résistance au changement est plutôt molle ces jours-ci, il faut en profiter! Le gestionnaire qui ne voulait pas s’embêter d’une nouvelle façon de faire il y a 2 mois pourrait maintenant être vu comme un héros en la mettant en place aujourd’hui.

Bref, il y a partout des remises en questions, des révisions en profondeur des méthodes de travail, objectifs, stratégies, forces et faiblesses. C’est un terrible bordel pour ceux qui sont pognés là dedans. Mais pour les autres qui ont la chance d’avoir un regard extérieur et d’être bien positionné pour en profiter, c’est une occasion en or qui, on l’espère tout de même, n’arrivera pas souvent.

Never let a good crisis go to waste!

😍 👍 👇 T'as aimé? Fais donc un p'tit like! 👇 👍 😍