Où est la richesse sur le web?

On entend souvent  qu’une poignée de personnes contrôle la majorité de la richesse. Ça semble être aussi vrai sur le web et ce club sélect comprend 4 membres: Google, Yahoo!, AOL et MSN. Les 4 gros portails quoi!

Un nouveau mot à la mode « de-portalization » suggère que de moins en moins de trafic va vers les grands portails. eMarketer semble démontrer le contraire.

Cette année, près de 60% des revenus publicitaires sur Internet sont ramassés par les quatre portails.

En dollars sonnants, ça donne beaucoup, beaucoup d’argent:

Ceci serait principalement expliquer par le fait que les entreprises traditionnelles, qui placent de plus en plus d’argent en ligne, cherchent à s’associer à des marques reconnues et établies qui rejoignent de gros marchés. Avec leur 100 M et plus de visiteurs uniques par mois et leur nombre d’années d’existence, les portails offrent ça.

Par comparaison, ce blogue attire 0,000 000 004% des revenus totaux du web.

📧 Reçois les prochains billets dans ton email! 👇