Payant de faire un MBA?

Celui qui fait un MBA et dit ne pas s’intéresser à la rémunération allant avec ce diplôme est un menteur. J’ai trouvé un autre document présentant ce que gagnent des diplômés au MBA. Bon, c’est le HEC et c’est principalement pour Montréal, ce qui est différent de mon MBA en affaires électroniques de l’Université Laval et des emplois à Québec. Mais quand même, ça donne un aperçu intéressant!

Les chiffres clés:

– Taux de placement après 6 mois: plus de 90%
– Après 3 mois: plus de 70%
– Salaire de base moyen (salaire annuel de base excluant les primes et autres avantages): 68 000$
– Salaire minimum: 43 500$ (celui-là, il n’a pas négocié fort!)
– Il y a des primes à la signature: entre 3000$ et 7000$
– Prime au rendement moyen: 10 000$
– Rémunération totale moyenne : 78 000$
– Salaire pré-MBA moyen : 53 000$
Augmentation moyenne : 27% – CHECHING $$!
– Dans le secteur économique (large) des TI : Salaire moyen de 77 000$
Dans une spécialisation en TI : Salaire moyen de 84 000$

Il faut bien sûr prendre ça avec un grain de sel. Ce n’est pas pareil pour un petit marché comme Québec. Mais rien n’empêche d’aller voir ailleurs. C’est toujours amusant de se comparer et de se faire des attentes. Une chose est sûre, le MBA semble avoir toujours autant de valeur. Surtout pour ceux ayant une formation de spécialiste, comme en sciences ou en génie, complétée par un MBA.

Partage avec tes potes!
  • Simon

    mmm, ouin, je me demande si je peux aller chier loin avec mon DEC en réseau bleh…

    Je sais pas les universités me font peur, ça d’lair à couté cher. De plus, ca me tente pas de créer des choses. J’aime mieux les utiliser!

    J’ai entendu dire que l’informatique en BAC c’est genre ingénieur en développement d’équipement et d’infrastructure réseau.

    Les trucs de génies, ca me fait dégeuler…

    Encore plus la prog web ou non lol. Petit suggestion ?

    Viser des certifications? =)

  • http://stephguerin.com Steph

    Là, tu parles de génie informatique. Moi, j’ai fait le bac en sciences informatiques. Je suis plus du côté logiciel que mécanique. Mais avec un bacm on apprend vraiment à programmer efficacement, ça nous donne des outils pour concevoir de meilleurs systèmes et surtout, pour résoudre des problèmes plus complexes.

    Le MBA, c’est pour être cadre. Occuper un poste de VP techno par exemple. À long terme, la maitrise sert beaucoup. Du moins, c’est ce que me dis plusieurs seniors avec des maitrises!

    Et finalement, l’université ne coûte pas cher. Mon MBA m’a coûté quoi, entre 10 000$ et 20 000$? C’est des pinottes à comparé la différence de salaire que je vais aller chercher.

    Avec mon AEC comme programmeur analyste, je gagnais environ 30K. Avec un Bac, c’est plus 45K et une maitrise, si c’est 65K alors le coût du diplôme est vite couvert!

  • Simon

    Je commence sur le marché du travail. Je viens de finir un DEC et puis j’ai seulement 30k. P-e je suis pas dans un milieu très big shot côté salaire en réseau. Surtout dans le milieu communautaire mais j’aime mon environement.

    Merci, pour les infos quand même. Je vais y réfléchir. Je suis quand même assez jeune. J’ai encore le temps de décidé. Surtout avoir rusher le cégep comme j’ai fait =/

  • http://stephguerin.com Steph

    Hé, l’important c’est d’aimer ce qu’on fait! Tu as le temps de toute façon. Je vais avoir 30 ans et je finis mes études…

    Personnellement, mon AEC ne menait nulle part. Surtout à long terme, que vaudra mon AEC dans 20 ans si je perd ma job et que je dois me replacer? C’est des DEC et des BAC partout si on veut pas laver la vaisselle.

    Un bac, c’est super. Mais à québec où 90% des emplois sont au gouvernement, c’est très dur moralement quand on aime créer, innover et être dynamique!

    Un MBA, c’est une garantie. Avec ça, les possibilités d’emplois sont très bonnes et diversifiées. Alors si je me plante dans mes affaires, je n’ai pas peur que je me trouverai de quoi d’intéressant.

  • http://www.k3media.com/1/blogue Jean-Marc Langevin

    Je crois que la valeur réel d’un MBA se mesure sur le terrain. J’en ai connus des excellents et des nuls. La clé semble être le passage de la théorie à la pratique.

    Mais bon c’est un diplome que je respecte énormément par la charge de travail et d’étude qu’il requiert. Au minimum on se retrouve avec un Candidats déterminé et capable d’accomplir un foulle de tâche dans l’optique d’attiendre des résultats.

  • http://stephguerin.com Steph

    Alors là, je suis d’accord! Et c’est comme n’importe quel diplôme. J’ai connu du monde au bac qui sont devenus informaticien et qui n’ont aucune idée de comment bâtir un bon système informatique. Du monde avec des DEC ou sans diplôme ont à l’inverse beaucoup de talent.

    J’ose croire que j’ai un peu de talent et que mon MBA y donnera une valeur ajoutée! 🙂

  • http://www.gauvin.net stephane gauvin

    Les chiffres sont là. Et partout ailleurs. Aucun doute qu’il y a une relation entre la scolarité et la rémunération.

    Mais attention! Ça ne veut pas dire que c’est à cause de l’extraordinaire contenu du MBA qu’un idiot devient quelqu’un qui peut gagner sa vie mieux que la moyenne des gens.

    1) Pour compléter sont MBA, il faut travailler fort. Ceux qui travaillent fort récoltent fort (à chance égale)

    2) Pour être admis au MBA, il faut avoir un bon dossier. Le diplôme sert de filtre pour l’employeur, qui va payer plus cher parce qu’il réduit son risque.

    en écrivant, je repense à quelques étudiants, vraiments bons, mais qui ont, pour différentes raisons, abandonné. Leur situation est précaire.

    je pense à d’autres, vraiment excellents (en particulier à un qui est VP d’une importante entreprise publique) qui réussissaient super bien et n’ont pas eu besoin du contenu académique (disponible sous plusieurs formes).

    Et à d’autres qui ont leur diplôme et ne sont pas extra. Mais ils ont persévéré. Et déjà là, ce n’est pas si mal.

  • http://stephguerin.com Steph

    Un idiot avec un MBA reste un idiot, mais un idiot diplômé.

    Perso, dans le MBA en affaires électroniques, c’est ma passion depuis 10 ans alors ça n’a pas été la montée de l’Everest! Ce n’est pas forçant quand on aime ça. J’ai quand même travaillé très fort dans certains cours comme la maudite Finance et la comptabilité qui ne sont définitivement pas ma tasse de thé…

  • Simon

    Moi de mon côté, je suis allé en réseautique car j’adore le penchant que cette branche de l’informatique suit. Tout va vers l’internet! Quand c’est rendu que ton système téléphonique, c’est un mini réseau de téléphone IP. C’est des bébelles qui me font tripper.

    Je parle d’université pour augmenter mon revenu. J’en sais pas trop encore comme je disais.

    Ma copine elle, a fait un DEC en écologie, puis elle doit allé à l’université pour être vraiment spécialisée.

    De mon côté, en réseau, j’ai pas eu trop de problème à me trouver un emploi permanent assez intéressant, ça m’a pris seulement 1 semaine et demi de recherche à Montréal. Sur plusieurs applications plusieurs ont répondu en entrevue. Je suis surpris avec seulement un DEC comment je peux me rendre assez loin ici.

    De plus, j’ai commencé sur le marché en travaillant pour le gouvernement dans le domaine de la santé publique, Alors j’ai déjà une plug.

    Je dirais que plus la scolarité, il y a aussi ton cheminement et ton pouvoir de faire des choses. Une bonne personnalité pour t’amener un bon porte-feuille aussi 😉

    Je connais des gens qui sont bien diplomés mais tellement pas fiable côté travail. Que leur foutu papier y grossit pas leur porte feuille. Il sert seulement de déco démodé dans leur endroit poche.

  • http://www.fran6art.com Fran6

    Ma femme a fait un MBA à INSEAD, en France, qui est d’ailleurs une très bonne référence au niveau mondial. Mais bon, c’était déjà une tête ! Et bien, je peux te dire que ça a carrément boosté sa carrière ! Mais c’est vrai qu’il faut avoir les capacités intellectuelles 😉 mais aussi faut aimer ça ! Certes, elle gagne super bien sa vie mais elle travaille énormément en contrepartie ! Et je rejoins les autres, un nul ne va pas faire un MBA ou alors un mal côté. Parce que ça aussi ça joue. Si tu fais un très bon MBA, tu auras du ROI, par contre, s’il est mal côté, tu vas pas avancer super vite. Je suis aussi d’accord qu’il faut avoir les reins solides comme on dit chez nous pour faire un MBA. Ca coûte vraiment très cher !!! C’est une sorte d’investissement, mais à condition de savoir où tu mets les pieds et de rentrer dans une très bonne école !!!

    Fran6

  • Olivier G.

    J’ai toujours pensé que plus une personne est diplômée, plus elle va avoir un bon salaire à l’embauche. Par contre le talent d’une personne va faire son salaire à long terme.

    Tu peux avoir un DEC, voire un diplôme d’études secondaires mais si t’es un génie dans un domaine particulier ton salaire va être énorme. De même, tu peux avoir réussi une maîtrise en étant le pire des cancres et ne jamais trouver un bon travail.

    De mon côté je fais un MBA (à l’Université Laval aussi) après mon Bacc en Informatique pour “booster” mes chances d’avoir un meilleur job en TI. J’adore programmer, mais j’aime encore plus analyser, prendre des décisions, gérer des projet, etc. Je crois qu’avec un Bacc + MBA je vais bien me positionner sur le marché du travail, mais à Québec c’est tellement différent de Montréal…

  • Charles-Edouard H.

    Je fais actuellement un MBA en gestion agroalimentaire à l’Université Laval. Ce qui m’a justement séduit c’est la spécialisation qui n’existe que dans cette institution. J’ai actuellement 3 diplômes français qui me qualifient dans les systèmes de production, le R&D et la qualité en industries agroalimentaires et biologiques.

    J’espère avec mon MBA et des capacités de gestionnaire trouver un poste intéressant…je suis en pleine période d’interrogation !

  • Benoît

    Faire un MBA requiert beaucoup d’investissement et de courage…

    Peut-être un jour, je trouverai les deux…

    Mais c’est clair que le jeu en vaut la chandelle!

  • Benoît

    Charles-Edouard, peux-tu me dire s’il est possible de faire un MBA sans avoir de diplôme universitaire à la base?

    Peux-tu me donner les critères d’entrée dans une telle école (critères uniquement financiers ou un genre d’interview avant?)

    Merci d’avance!

    Benoît

  • http://stephguerin.com Steph
  • Benoît

    Merci Steph

    Mais je connais +- la théorie.

    J’ai sans doute mal formulé ma question: dans la pratique, comment ça se passe?

    Imagine que je n’ai aucun diplome autre que celui de l’équivalent high school, mais que je me sois formé sur le côté, ais-je une chance d’y arriver? Je suis prêt à me remettre dans mes livres d’algèbre si nécessaire. J’ai dû cesser mes études par manque d’argent dans la famille. Je ne pense pas être bête et je suis travailleur pour remplir mes objectifs.

    Dans votre groupe, y a-t-il des persones comme moi ou à la base, tout le monde a au moins un diplôme universitaire?

    Posé autrement: est-ce possible d’être admis (y a-t-il des cas similaires) et les gens dans mon style réussissent-ils ou est-ce que celà reste très théorique?

    Souvent, les règles sont transgressables et des exceptions se font, mais je me pose quand même la question s’il y a des cas comme le mien autour de vous les MBAistes 😉

  • Charles-Edouard

    Allo Benoît,

    A vrai dire je connaîs des “anciens” genre de 40 ans passés qui reprennent les études pour faire un MBA. Cependant ils ont tous à la base un bac et bien sûr de l’expérience !

  • Benoît

    Excellent, un grand merci à toi Charles-Edouard!

    Voilà qui me rassure un peu et me donne un peu de courage d’essayer.

    Je pense avoir pas mal d’expérience dans le milieu des affaires et je ne rechigne pas à me former quand c’est nécessaire.

    Qui sait, peut-être trouverai-je le courage de retourner sur les bancs d’école d’ici quelques années 🙂

  • Alex

    Salut steph en passant comment ta fait pour faire un MBA alors que tu avais qu’un AEC, car moi aussi j’ai choisi de faire un AEC et que j’ai bientôt terminer alors j’aimerais savoir ton cheminement svp???

  • http://stephguerin.com Steph

    J’ai fait mon bac sans DEC. Je suis entré comme adulte. Puis avec le bac, c’est simple d’appliquer au MBA.

  • Alex

    D’accord mais as-tu fait un AEC ou tout simplement tu es rentré faire un bac avec seulement de l’expérience dans le domaine et si tu as fait un AEC a quel endroit la tu fait?

  • http://stephguerin.com Steph

    J’ai fait un AEC en 1998 à la défunte institut d’informatique de québec!

  • Alex

    Merci parfait car apres mon AEC j’avais l’intention d’aller faire un BAC cependant je c’est pas si je peux être admissible et avec quelles conditions?

  • http://stephguerin.com Steph

    Expérience pertinente surtout. Le mieux, c’est d’appeller.

  • Alex

    Cependant avec les pénuries d’informaticiens qu’ils annoncent je pensse pas que quelqu’un avec un DEC vas vraiment passé au dessus de quelqu’un avec un AEC les deux ont les mêmes compétences et du même niveau

  • http://stephguerin.com Steph

    N’en soit pas si certain… Au gouvernement, l’AEC est le fond de poubelle, même si le type est meilleur que celui avec un DEC ou un BAC.

  • http://www.fjordinteractive.com Sylvain M.

    Hey Steph, de toutes façons, quel jeune veut travailler au gouvernement ? 😉

    Sur le sujet du MBA, il y a un prof émérite de McGill pour qui les détenteurs de MBA n’ont pas plus de potentiel de gestionnaire que ceux avec une bonne formation mais surtout une solide expérience.

    Sur le sujet:

    lapresseaffaires.cyberpre...0060762/5891/LAINFORMER01
    http://www.henrymintzberg.com

    Naturellement, n’étant pas un détenteur de MBA, j’aime bien le lire … 😉

  • Jess971

    bonjour,

    Je suis français et pars au quebec, pour suivre a l’université du quebec a montreal, un baccalauréat (quebecois) sur trois ans, par un cumul de certificat,passant par une premiere année en administration, puis une deuxieme en finance, et pour finir une troisième se terminant sur de l’immobilier. Ce qui m’offre le grade de maitre en administration des affaires (MBA) spécialisé en immobilier.
    Je croix comprendre que ce titre ouvre les portes à beaucoup de métier… MAIS..

    Quelles professions concrete offre t-il ?

    Et à quelles offres d’emplois pourrais-je répondre avec ce diplomes ?

  • Pingback: ()