PHP. ASP, Java, .Net. De quelle religion êtes-vous?

Parler de développements technos est rendu aussi « sensible » que de parler de religion ou de politique. En fait, non, c’est n’est pas rendu, mais ça toujours été comme ça. Mais là, je me frotte de plus en plus régulièrement à des extrémistes d’une idéologie, quelle soit du monde Open Source ou bien du clan Microsoft.

Des extrémistes?

Oui, des extrémistes. Des gens qui, d’emblée, s’installent dans leur forteresse et affirme leur position : « .Net c’est de la marde. » ou « PHP, c’est de la marde. ».

Je suis confronté à ces gens parce que personnellement, je développe en .Net et j’adore SQL Server. Mais aussi parce que je dis que PHP est parfait pour beaucoup de sites Web. Ça arrive que les gens tombent de leur chaise comme si je venais d’enlever les yeux d’un rat pourri pour lui manger l’intérieur de la tête avec une cuiller rouillée. « Steph, t’es pas un peu débile de programmer en .Net? PHP, c’est ben mieux! »

Premièrement, me dire que je suis débile parce que je développe en .Net c’est comme dire que je suis incompétent et que je ne sais pas de quoi je parle. Si on m’accorde de la crédibilité en général, il faut m’en accorder aussi comme spécialiste en développement Web. Ça fait quand même 12 ans que je baigne dans le domaine 18h par jour (oui, je dors un peu des fois).

Pourquoi j’ai choisi .Net?

En 1996, quand j’ai commencé à programmer des pages Web, j’essaie de faire des CGI avec le langage Perl. Des semaines et beaucoup d’heures plus tard, je n’avais toujours pas réussi à afficher « Hello World » dans une page. Ce n’est pas tant la programmation que tout l’environnement qui est complexe. Un vrai casse-tête.

Peu de temps après, voilà que j’apprends que Microsoft lance un truc qui s’appelle ASP (Active Server Page). C’est sensé simplifier le développement de pages Web. J’essaie pour voir. Clique ici, clique là, coche la case ici, appuie sur « Ok » là. BANG!!! Ma page « Hello world » s’affiche avec la date et l’heure!!! Non seulement j’avais programmé ma première page, mais j’ai fait ça en 10 minutes. Vous comprenez que je n’ai plus retouché à Perl et que j’allais maintenant coucher avec ASP.

Les années 2000

PHP et Java sont de plus en plus utilisés. Principalement parce qu’ils sont gratuits. PHP étant pour les pages Web simples (notons que PHP vient de Personal Home Page) et Java pour les applications plus robustes et complexes. J’essaie PHP et rapidement, je vois qu’il n’y a rien pour me faire lâcher ASP. En plus que je devrais retomber dans les troubles de configuration de serveur Web…

Cependant, Java est très intéressant et me permet de réaliser des trucs impossibles avec ASP (ou PHP). Je deviens donc programmeur Java-ASP. Java m’a permis de faire bon nombre de trucs intéressants, mais configurer un environnement stable et performant n’était pas un jeu d’enfant. Des problèmes, de la recherche et encore des problèmes. Au moins, ça fini par fonctionner.

À l’université, Microsoft nous fait le plaisir de présenter sa nouvelle plateforme .Net. Évidemment, le gars nous vante le gros avantage de Microsoft : La simplicité. .Net est l’équivalent de Java alors ça vaut la peine que j’essaie. Résultat? Je convertis un travail de 3 semaines en 3 heures sur .Net. Il n’en fallait pas plus pour que je devienne un développeur .Net.

Et aujourd’hui?

Aujourd’hui, je n’ai pas le temps de « taponner » comme on dit chez nous. C’est déjà difficile d’être bon dans un environnement, c’est impensable de bien connaître toutes les plateformes. En d’autres mots, un spécialiste PHP va toujours m’obstiner pour me convaincre que PHP fait tout ce que .Net fait. Et un spécialiste .Net va dire le contraire.

En réalité, j’ai travaillé sur des projets en PHP sur MySQL et j’ai trouvé ça bien. De mon avis, on est loin du côté pratique de .Net et de SQL Server. Par contre, pour de nombreux projets, ça fait amplement le boulot et c’est vrai, nul besoin de payer des licences pour ça.

Par contre, même le gratuit à un prix et ce n’est pas vrai que le monde de l’Open Source est tout a fait gratuit. MySQL fait un tas de fric avec ses services aux entreprises. Pas de grosse différence avec SQL Server. Dans mon cas, MySQL n’a pas toute la gestion intégrée de SQL Server et ça m’embête beaucoup (voir ça et ça). Changer une recette qui fonctionne à merveille pour si peu de différence est un non sens.

On s’en fout de la vis à tête plate ou carrée, l’important c’est de construire

Bref, les différents langages et plateformes répondent à différents besoins et plaisent à différentes personnes. Comme les vis à têtes plates et carrées. en autant que ça visse, c’est parfait. Ce n’est pas vrai qu’un est pourri et l’autre le top. Ils ont leur lot d’avantages et d’inconvénients. L’important est d’être à l’aise avec notre environnement pour pouvoir performer et faire avancer son entreprise. Parce que ce n’est pas une question de religion technologique, mais bien une question de pognon. Le plus vite on produit, le plus vite on fait du fric. C’est tout.

📧 Reçois les prochains billets dans ton email! 👇