Porno et web gratuit

Ha cet éternel débat sur le web gratuit et le web payant. Tout le monde a son opinion pour ou contre et c’est parfait ainsi. Il y a une intéressante discussion à ce sujet sur mon billet d’hier justement.

C’est connu, je suis un partisan d’une plus grande place du payant sur le web. Je ne dis pas de rendre le web 100% payant, mais de pouvoir profiter d’une autre source de revenus pour développer de meilleurs services.

J’aime bien l’exemple des autoroutes payantes. L’utilisateur qui ne veut pas payer pour aller plus rapidement du point A au point B a le choix de prendre la route secondaire. Celui qui veut allonger quelques dollars profite de l’autoroute de luxe. Luxe, parce qu’avec les revenus des péages, ça permet d’entretenir et d’offrir un produit de qualité. Quiconque à voyagé sur les autoroutes du Québec (gratuites) et celles d’Europe (à péage) sait de quoi je parle.

L’autre point qui me fait croire que le modèle gratuit n’est pas LA solution dans tous les domaines est le porno. On parle souvent qu’un service gratuit l’emportera toujours sur le payant. C’est tout à fait faux dans la porno.

Malgré le déluge de sites pornos gratuits, les sites payants ont la côte. Et le monde paie! Si le gratuit rapportait plus et était mieux pour les consommateurs, les sites payants auraient disparu, non? Et bien non.

Je n’ai pas de faits ou de chiffres pour appuyer ce que j’avance, mais en recherchant un peu, malgré la concurrence très intense, je m’aperçois que le porno gratuit est derrière le porno payant. Pourquoi? Les coûts sont astronomiques en bande passante et un site gratuit peut difficilement être rentable par la seule publicité.

Historiquement, le porno est un précurseur. Le porno envahie un nouveau média bien avant tout le monde. Avec Internet, ça a été fulgurant. Les sites pornos abondaient déjà en 1995 et la porno se distribuaient électroniquement dans les années 80, bien avant le World Wide Web!

Je pense donc que si, globalement, le monde du porno n’arrive pas à vivre d’un modèle gratuit (par choix ou par nécessité), peu de domaines le pourront à long terme. Il y a bien sûr du gratuit, mais ceux-ci sont limités en services et en qualité. Puis par observations, les sites gratuits sont souvent des sites présentant des « thumbnails » renvoyant vers des sites payants pour récolter des primes d’affiliation.

Bref, mon opinion vaut autant que celle d’un autre et je me trompe peut-être sur le web gratuit. Peut-être qu’à long terme, la tendance sera encore plus forte pour le contenu, les services et les produits gratuits. Une chose est sûre, c’est que les coûts ne diminueront pas, principalement le développement de meilleurs services. Alors pour avoir des services de qualité, quelqu’un devra payer en bout de ligne. L’annonceur? L’utilisateur? L’entrepreneur? Ça reste à voir. Je vote pour l’utilisateur comme dans le monde réel.

Partage avec tes potes!
  • http://majoke.com/ Eric

    Tu devrais te partir un site porno, avec les profits tu pourras offrir gratuitement les services tel iminr aux particuliers et faire payer les corpos !

    Tout le monde serait gagnant … avec même un petit bonus hehe

  • http://stephguerin.com Steph

    Je ne ferai pas de porno, mais je travaille sur quelque chose pour rendre iMinR plus accessible au grand public 🙂

  • http://www.dauran.com Arnaud

    Le contre exemple c’est la TV. Elle est gratuite et le contenu est financé par la pub. Le modèle du gratuit financé par la pub est à prendre en compte et ne devrait pas diminuer avec le temps.

    En fait il y a 2 modèles.
    Le service qui tend à être payant. Autoroute, site de rencontre, outil de stat…
    Le média loisir qui restera certainement gratuit en majorité. TV, journaux en ligne, petit jeux…

    C’est pas une rêgle absolue car on trouve des contre exemples des deux côtés…

  • http://www.kubx.fr KubX

    Je ne suis en aucun cas d’accord avec le net payant, que ce soit du “porno” ou tout autre service. Internet a toujours été quelque chose d’entièrement gratuit (à part le fait de payer sa connexion Internet et encore avec le wifi, ca devient presque gratuit) donc pourquoi passer à quelque chose de payant ?

    Des sites de qualité et gratuit, il en existe des tonnes et des tonnes, alors pouquoi les sites payants prendraient le dessus ? Pour ce qui est des sites porno, je pense tout simplement qu’il est difficile de faire de la pub quand on veut être gratuit. En plus, c’est tellement simple de faire payer lorsqu’on tient un site “porno” donc ils n’ont pas d’intérêt à faire du gratuit alors que le payant est dix fois lucratif !

  • http://stephguerin.com Steph

    @Arnaud J’ajouterais un bémol pour la TV… En France je ne sais pas, mais au Québec, la majorité des chaînes de TV reçoivent des redevances du câble (l’abonnement TV). Nous sommes forcés de nous abonner à ces chaînes, puis en retour, elles reçoivent des revenus avant même d’avoir un auditeur. Donc elles vivent de la pub oui, mais pas à 100% contrairement aux sites web. Et ça, c’est sans parler des tonnes de subvention que la TV locale reçoit… chose qu’on a pas dans le web!

    @KubX La principale raison de faire du gratuit dans la porno serait d’essayer de prendre des parts de marché aux dépend des payants. Mais visiblement, le gratuit à de la difficulté à s’imposer en raison des coûts élevés.

  • http://www.dauran.com Arnaud

    C’est vrai que certaines chaines recoivent des subventions. Mais pas toutes, celle qui draine le plus d’audience est financée par la pub.
    Le problème c’est le cout du contenu, c’est certain que ça coute cher. Moi par exemple je m’en sors car je fais tout (technique et éditorial).

    De toute façon je pense que maintenant la plupart des sites qui ont une stratégie – à mes yeux – intelligente cherchent à développer leur audience pour grossir plus rapidement que le web (je crois que c’est de l’ordre de 20% par an, à vérifier). Pour faire ce développement il faut être gratuit ou au moins proposer une partie gratuite à forte valeur ajoutée. Lorsque le web n’aura plus de progression à 2 chiffres on commencera à rentabiliser vraiment sur l’audience existante.

  • http://www.mavoiture.info Samir

    Comme l’énonçait le fameux adage : “If you give peanuts, you’ll have monkey” 🙂

  • phil

    Très bon article sur le sujet du porno et du fric. Dans le porno, les amateurs font aussi vaciller les pros …
    pisani.blog.lemonde.fr/20.../le-porno-victime-du-web/

  • http://stephguerin.com Steph

    @samir héhéhé « If you give peanuts, you’ll have monkey », j’aime!!

    @phil intéressants l’article et la discussion qui suit!

  • http://www.logiste.be/wordpress Arkan

    Halte aux fausses rumeurs :p
    Les autoroutes ne sont pas toutes payantes en Europe. En Belgique elles sont gratuites et la nuit elles sont même entièrement éclairées :p :p

    D’ailleurs un belge trouvera souvent inepte le péage ^^

    Arkan, parce qu’il y a des choses faut pas rire avec 😉

  • http://www.bizpowa.com Pixhell

    Le gratuit dans le porno, n’est autre chose qu’un outil promotionnel, certes plus explicite qu’un panneau publicitaire pour vendre Nutella, mais un outil promo tout de même.

    Il y a une avalanche “d’outil promo” en sommes sur le web pour le porno, alors pourquoi payer?

    La réponse est simple…Les gens qui payent un abonnement à un site adulte, après avoir navigué ici et là sur les “promos”, décident enfin de faire le grand saut…Grand saut qui leur procure une sensation qui les enivre, ils vont avoir accès à une zone privé, ils vont découvrir la caverne d’Alibaba, ils sont maintenant derrière le rideau et ils se sentent des VIP. Si vous faites de l’adulte, il est là le secret, faire sentir au client qu’il important, qu’il est autre chose qu’une carte de crédit… Le client s’en fiche que se soit écrit qu’il y a 8999999999999 trillions de photos ou de vidéos.

    Et comme le dit Steph, le porno est un précurseur, il a démocratiser le format DVD, la vidéo HD, le paiment par carte de crédit et aujourd’hui il va faire pencher la balance dans les formats Blueray ou pas.

    Steph, heureux d’entendre que tu as une idée derrière la tête au sujet de iMinR 🙂

    C’était mon premier post, mais je lis souvent le blog. Là on a parlé d’un domaine que je connais bien, car je suis propriétaire d’un forum de webmasters travaillant dans le business adulte.

    À la votre,
    Pixhell

  • http://www.dauran.com Arnaud

    @Arkan :
    placeman.canalblog.com/ar...s/2007/07/14/5613459.html
    Je l’ai vérifié c’est vrai…

  • http://www.gabrielrodrigue.com/ Gabriel

    Contrairement à “la pensée générale”, la porno n’est pas si payante que ça.

    Jobboom a publié un excellent article sur la porno sur le Web au Québec il y a 1 ou 2 mois.

  • http://www.bizpowa.com Pixhell

    Il est évident que vendre de la porno sur un si petit marché qu’est le Québec, ce n’est pas payant. Il faut viser les marchés francophones soit le Québec, la France, la Belgique, la Suisse. Et si vous êtes bilingues, alors là ça exploser. Par contre, il ne s’agit pas que de mettre en ligne une page avec quelques photos-vidéos et des liens vers des sites payants… C’est comme les blogs, ce n’est pas parce que quelqu’un à un blog qu’il va réussir à le monétiser. Le travail, ça paye!

    Je serais curieux de voir ce que disait Jobboom.

  • http://www.logiste.be/wordpress Arkan

    @Arnaud : bah le mauvais état des routes c’est partout pareil. Un suisse va trouver qu’en France c’est pourrit, un français va trouver qu’en Belgique c’est pourrit, etc… comparons ce qui est comparable, les trajets sans le péage en France ne sont pas mieux loti que nos autoroutes sans péages ^^

    Cela dit je m’en fout perso, j’ai pas de voiture et je fais très bien sans 🙂

  • http://www.eduardosantoro.fr Frédo

    @Arnaud, les TV “gratuites” (genre hertziennes), ne se financent pas uniquement avec la pub : production, vente de contenus, … .

    pour ma part, je ne vois pas pourquoi la valeur ajoutée devrait être totalament gratuite. en fait, tout dépend du contenu. par exemple proposer un service gratuit pour amener les “clients” à passer à une version payante est souvent une bonne stratégie, si tant est qu’on est capable de soutenir la montée en charge durant la phase de gratuité (vous savez, le fameux 1% de conversion).

    d’une manière générale, Internet est-il un média comme les autres ? pour le moment, mis à part les services à très forte valeur ajoutée, la pub reste le modèle, mais trop soumis à des variations sur le moyen-terme, rendant par là certains modèles très alléatoires (trop ?). un petit retour en arrière (genre 7 ans) devrait nous apprendre certaines choses.

    m’enfin, ce que j’en pense … hein ?

  • http://www.dauran.com Arnaud

    @Frédo, vu comme ça ça change pas mal de chose.
    De toute façon quel que soit le modèle on vend quelque chose. Je vends de l’audience à des annonceurs, les annonceurs vendent leur produit à leur audience. Je fais du business BtoB et eux BtoC, je ne suis qu’un intermédiaire dans une longue chaine.
    J’ai essayé de faire du BtoC mais mon taux de transformation était plus proche du 0.1% que du 1%. Et pour gagner ma vie il fallait que je fasse une audience TRES importante.

  • http://mag.wide-on.com raphael

    par ailleurs les autoroutes belges sont totalement gratuites et font partie du réseau le plus qualitatif au monde.

    Rien a voir avec l’article en tant que tel, mais çà se devait d’etre dit.

  • http://stephguerin.com Steph

    Il faudrait peut-être que les québécois apprennent des belges alors… parce qu’ici, c’est pas joli nos routes!

  • http://mag.wide-on.com raphael

    Ceci dit on couvre pas les mêmes surfaces non plus.

    Belgique: le niche market du réseau autoroutier?
    par contre en densité d’autoroute là à mon avis çà doit claquer net. 🙂

  • http://www.akauz.com Tof

    Je ne suis pas vraiment d’accord avec le principe du payant sur internet. Le porno est une catégorie à part, de tout temps (surement à cause de la nature humaine) les gens ont été attiré vers le sexe et ont toujours été prêt à payé pour en avoir ou en voir.

    On pourrait comparé Internet avec la TV, globalement les gens ne paye pas pour la regarder le contenu de la télévision (oui je sais il paye leur cablo distributeur mais c’est la même chose que de payer un FAI) mais quand certaine chaine de TV on commencé à faire payé pour avoir accés à leur contenu ils ont tous inclus le porno car c’etait le seul moyen de justifié le cout (par exemple Canal+ en france, qui n’a pas du sa réussite au foot mais plutôt au film de cul du samedi soir). donc je ne pense pas que Internet devienne payant sauf pour le porno car, à mon avis, c’est grosse modo la seule chose qui est capoable de faire de l’argent quelque soit le medium

  • http://blog.profession-web.ch sandrine Szabo

    T’as l’air d’aimer la BD, tu appréciera l’illustration : placeman.canalblog.com/ar...s/2007/07/14/5613459.html. C’est gratuit ok, mais à quel prix !

  • http://stephguerin.com Steph

    hahaha! Marrant! 😀

    C’est la même chose ici quand on passe du Québec au Maine (USA), mais à l’inverse.

  • http://www.netcoves.com/webtvfreeadult.htm fred sverti

    Plusieurs sites porno gratuit marchent bien

    comme netcoves.com
    par exemple se finance par la publicité et j’avais lu dans businessweek europe qui interrogeait la jeune equipe derrière ce site que c’était pas mal.

  • http://www.youbaise.com Marie

    fred: Oui comment http://www.YouBaise.com par exemple qui est un YouTube érotique en français =)

  • http://martinleclair.com Martin Leclair

    Il n’y a pas de réponse magique, ça va toujours être un mix des deux du gratuit et du payant. A la télé il y a les chaines gratuites comme Radio-Canada ou TVA, les chaines avec abonnement comme les chaines spécialisées sur le cable et les chaines payantes comme Super Écran ou la Télé a la Carte. En tant qu’entrepreneur, tu peux faire payer, tu dois seulement avoir quelque chose d’unique a offrir. Je payes sans problèmes pour regarder les matchs des séries des Canadiens que RDS offre a 3$ par match quand je suis a l’étranger, mais je ne vais pas payer pour lire les résultats sportifs sur RDS quand je peux les voir sur 1000 autres sites gratuitement. Du moment que tu offres quelque chose qui est unique et qui ne se retrouve pas ailleurs, je crois que n’importe quel consommateur intéressé par le produit va être prêt a en payer le prix.

  • zowad kone

    je veux savoir comment ça sepasse et ou

  • Anonyme

    Désoler de te contredire, mais pour être dans le business depuis 1998, il est en train de mourrir.

    Les multi-millionaires dans le biz adulte, ça existe presque plus. Tous les gros studios de prod sont en train de fermer… Le marché est flodé de contenu amateur, et les ‘tube’ sites et autres sites (rapid share) et compagnie deviennent géant.

    Adult Friend Finder qui à commencé dans l’indsutrie est aujourd’hui hai de la plus par des webmestres… ils ont touné le dos à l’industrie et sont les commanditaires principaux du piratage sur internet.

    Les taux de convertions sont passé de 1:30 à 1:2000 pour certains.

  • http://www.tv-sexe-porno.com tribu-X

    Ici un bon exemple du bon duo “payent et Gratuit” yl est posible de fair profiter le gens du gratos et de fair payer pour un contenue plus riche .
    A propos, vous pouvez gagner du fric avec le N°1 en europe du X , allez voir !!!! the-adult-company.com/pub...cueil/index.php?pid=23501

  • http://www.paypal.fr MOI

    ce qui est bien c’est qu’ont a l’impression a vous lire que vous êtes une bande de branleurs et que vous ne vous soucier de rin d’autre que de la façon de vous faire de la tune sans même pensée au concequances…c’est ce que j’appelle l’association pd sans parler de la police départemental qui y participe tant bien que mal…c’est sure que si cetait pour vous vendre vous, vous auriez beaucoups de mal a vendre quelque chose…autreent dit lemérite ne peut revenir que aux produit lui même…

    a 500€ une photo de jeune fille imagine combien de euros cela vous ferais seulement voila…avec des gueules comme les votre cela risque pas que la moindre vienne a vous…surtout quand le marché du porno et a la haussevue le nombre de trous du Q (JE VOUS COMPTE DANS LE TAS)qui prenent pas ce genre de travaille au sérieux …jai des doutes sur un quelconque marcher si ce n’est celui de vos propres enfants…
    signée MOI…