Pourquoi j’aime les LIPDUBs

Qui n’a pas vu au moins un Lipdub ces dernières semaines? Un lipdub est une vidéo, souvent amateur, d’une seule séquence de gens qui font semblant de chanter une toune en regardant une caméra qui bouge. L’UQAM a lancé le bal, l’UPA a suivi, l’Université Laval (d’où je suis doublement diplômé) et plusieurs autres.

Les lipdubs, ces mal-aimés

Chaque libdub attire son lot de critique. Il y a une bonne discussion ici et il y a même un groupe Facebook anti-lipdub. La raison première est qu’une fois la surprise du premier passée, les autres sont vus comme une bande de suiveux pas très originaux. Vrai, mais ce n’est pas mon point de vue.

Pourquoi faire un lipdub?

Je crois que la raison principale est de se faire voir. Comme toute bonne publicité. Je ne conseillerais peut-être pas à un client ce moyen de promotion d’emblée. Mais, si c’est une idée qui l’intéresse, je l’encouragerais certainement.

Quoi, t’es malade Steph?

Au contraire! Ce que je trouve intéressant des Lipdub que j’ai vu, c’est que ce sont des projets rassembleurs fait par des amateurs qui s’investissent à 100%. Prenons celui de l’Université Laval qui a requis 3 mois de préparation et l’effort de 160 personnes en pleine période d’examens.

160 étudiants se sont mis ensemble pour réaliser un projet commun. Des gens qui ne se connaissaient pas ont travaillé ensemble pour produire ce qui allait faire rayonner leur université. Wow, si ce n’est pas de l’engagement et de la motivation ça, c’est quoi?

Suiveux, et puis après?

Je ne vois pas ces Lipdubs comme des projets marketings sans valeur. Plus que le vidéo lui-même, c’est le leadership des organisateurs, structurer l’activité, rassembler, convaincre, transmettre sa vision, organiser, planifier, contrôler et réaliser que je trouve bénéfique. Ces gens ont mis au monde un projet plus grand qu’eux et ça, ça ne s’apprend pas sur les bancs d’écoles. Gageons que tout ce beau monde va se rappeler de ce projet toute leur vie.

Bref, on s’en fout si la vidéo ne génère pas 10 M de visionnement sur Youtube. On s’en fout s’ils sont les 100e à sortir un Lipdub. On s’en fout surtout si des pseudos spécialistes du marketing n’aiment pas leur idée. Ça vous tente d’en faire un? Faites-le! Amenez-moi Joanie Grégoire et ses acolytes qui ont lancé et géré le projet, j’ai une job pour eux.

📧 Reçois les prochains billets dans ton email! 👇