Pourquoi la publicité n’est pas viable

Si votre site web a des revenus de 100$ par mois grâce à la publicité adSense, vous avez un hobby et non une entreprise. Le chemin est long avant d’atteindre un million en revenus avec les pubs adSense. Très long, voire impossible.

Gagner 100$ par mois tient effectivement plus du passe-temps que de l’entreprise sérieuse. Lâcheriez-vous votre emploi avec si peu de revenus? Non, bien sûr. Est-ce possible de gagner plus? Sans doute. Avec les contraintes que ça apporte. Si vous avez sué un coup pour gagner 100$ par mois, imaginez ce qu’il faut pour en gagner 10 000$!

Premièrement, les revenus publicitaires sont réservés à une minorité. La majorité de l’argent dépensé en publicité va aux gros portails, à quelques blogueurs influents et quelques autres sites qui ont beaucoup de trafic. Qu’est-ce qui reste aux autres, c’est-à-dire la grande majorité? Les miettes.

Google et Yahoo! sont morts de rire avec leur programme AdSense et YPN. Pourquoi? Parce qu’ils diluent les revenus. Plus il y a monde générant des revenus grâce au « pay per click », moins il y a de possibilité de faire croître son site. C’est une simple question de logique. Disons que l’assiette de revenus publicitaires comprend 10$, si celle-ci est divisée en 1000, ça ne changera rien que vous soyez plus gros que la majorité. Au lieu de gagner 0.01$ en moyenne, vous gagnerez 0.02$? Êtes-vous plus avancés?

De plus, les coûts pour supporter votre site web en pleine croissance ne cesse d’augmenter et ne suivent pas la croissance des revenus. Disons que vous espérez atteindre 10 M de visiteurs par mois. Combien de mois à 1M, 2M, 3M, 4M etc devrez-vous supporter?

À l’époque des belles années 2000, quelqu’un qui avait un site web générant 100 000 pages vues par jour, donc ~ 3 M par mois, pouvait faire plusieurs milliers en revenus. DoubleClick par exemple, payait souvent 20$ du CPM. Donc à chaque 1000 pages vues, c’était un 20$ qui allait dans vos poches. À la fin du mois? C’était 60 000$. Je me rappelle de cette époque où je recevais des chèques de 15 000$ seulement à regarder mon site web…

Aujourd’hui avec le paiement au clic, c’est désastreux. Le même site avec 3 M de pages vues génère quoi, 300$? 500$ peut-être? 1000$ si la chance est là? Le taux de clic est souvent moins de 0.3% et le coût au clic est rarement au-delà de 0.20$. Faisons un calcul très optimiste : 3 M X 0.003 X 0.20$ = 1800$.

Et si jamais vous êtes des chanceux qui réussissent un site web rentable par la publicité? (Soyons honnêtes, les chances sont contre vous!) On parle bien sûr de centaines de milliers en revenus annuels. Et bien, c’est là que le rachat se fait. Google et Yahoo! élimine la concurrence en limitant les possibilités de croissance due au manque de revenus. Ainsi, il est bien difficile de passer le stade du hobby. Et si vous y arrivez, que vous convainquiez le monde que votre site est rentable alors le rachat n’est plus qu’une question de semaine sans doute.

Autre chose, AdSense et YPN permettent à Google et Yahoo! de suivre la croissance de tous vos beaux sites web. Si un site s’en vient gourmand, ils en seront assez vite informés…

Bref, la meilleure façon de rentabiliser son site web par la publicité n’est pas AdSense, mais sans doute de vendre soi-même la publicité. Mais là, si vous n’êtes pas connectés sur les réseaux qui ont accès aux annonceurs payants, bonne chance.

Partage avec tes potes!
  • http://estrade.ca/ Émile Girard

    Excellente réflextion, et je m’inscris en vrai avec chacune de des affirmations. Vivre de la publicité, et seulement de la publicité, n’est possible que :
    1) Si vous avez un site énormément visité
    2) Si vos attentes monétaires sont TRÈS modestes

    Comme tu le mentionnes, la publicité sur les petits sites est une infime fraction de celle des « majors »… déjà que la publicité sur Internet ne représente que 7% des investissements publicitaires totaux (tout de même en hausse de 3% depuis l’an dernier).

    Cependant les médias traditionnels ont de plus en plus de difficulté à rejoindre leur public-cible. C’est pourquoi la part de marché de la publicité électronique ne cesse de gagner du terrain, peut-être que d’ici 4-5 ans nous assisterons au retour de l’El Dorado publicitaire qui a caractérisé la dernière bulle techno. À moins que d’ici là, la bulle qui est en train de se former n’éclate elle aussi…

  • http://stephguerin.com Steph

    Tu crois aux retour des tarifs que nous avions en 2000? Ça serait trop beau… Mais faut pas rêver en couleur. Si c’est le cas, seul une poignée en profiteront.

  • http://dirigeantbenevole.blogspot.com/ lsm

    pas très encourageant tout çà…

  • http://www.2803.com henri

    Très bonne analyse adsense n’est pas la solution pour monétiser un blog aujourd’hui, cela reste du revenu complémentaire éventuellement. Tu parles de vendre la pub directement mais tu peux aussi passer par une régie qui peut le faire pour toi… Certes ils te ponctionnent entre 20 et 50% mais au moins ils t’apportent du biz (en tout j’espère).

  • http://stephguerin.com Steph

    Par contre, dans le cas d’une régie, c’est préférable d’avoir du poids sinon souvent on a 95% d’inventaire invendus et on ne se trouve qu’à afficher de l’auto-promo… 🙁

  • http://www.elludovico.com elludovico

    Tout à fait d’accord avec cela …. surtout quand on se fait bloquer son compte Adsense…
    Il est vrai que la publicité n’est plus le moyen ideal pour esperer un revenu régulier …. mais alors quel systeme ?? telle est la question !!

  • http://stephguerin.com Steph

    Il faut alors regarder d’autres modèles de revenus ou entièrement repenser son entreprise sur le web…

  • http://estrade.ca/ Émile Girard

    @Stéph
    En fait les tarifs de 2000 sont encore en vigueur aujourd’hui, à la différence que le bassin d’annonceurs et d’investisseurs est considérablement plus restreint aujourd’hui qu’il ne l’était à cette époque où « tout le monde s’essayait ».

    J’ai plusieurs exemples en tête de sites consacrés à l’automobile qui même aujourd’hui ont des revenus de plus de 40,000$ par mois. Il va sans dire que les Toyota, Ford et GM de ce monde sont de loin les plus gros acheteurs de publicité sur le web et paient toujours de 20-30$ CPM. L’autre gros joueur est encore Bell qui paye autour de 20$ CPM et achète encore beaucoup de volume.

    Cependant, j’ose croire que ce triumvirat ne fonctionnera pas encore en situation de quasi-monopole encore longtemps et que d’autres importants clients commenceront à se montrer le bout du nez. Déjà on voit de plus en plus de publicités Dell (qui succèdent à Bélairdirect pour ce qui est de leur obsession du paiement au CPC)… probablement que d’autres apparaîtront sous peu.

    Pour tirer notre épingle du jeu dans le futur, à mon avis, il faudra compter sur les éléments suivants :

    1- Un bon traffic
    2- Un très bon ciblage
    3- Très bien connaître les gens qui visisent notre site
    4- Être dans une régie pro-active qui vend le « brand » aux annonceurs plutôt que simplement de l’inventaire

    Je demeure convaincu que la publicité seule ne sera jamais une panacée, du moins pas avant longtemps. Cependant l’avenir s’annonce tout de même meilleur que ce à quoi l’on a pu assister au cours des 4-5 dernières annés (ce qui, convenons-en, est assez facile en soi).

  • http://stephguerin.com Steph

    En effet, je conviens que les tarifs sont encore élevés pour certains. Sinon Cossette Interactif, Hi-Media, Miva et compagnie ne ferait pas beaucoup d’argent sur le web.

    Ce que je voulais dire, c’est que l’accès à ce type de rémunération est très limité. Par exemple, un site comme http://www.guideauto.com/ ne fait probablement pas plus de 10M de PAP par mois. Mais le gars est bien connecté alors il a accès à ce genre de pub. Et il ne se contenterait pas de quelques pubs adSense!

  • http://estrade.ca/ Émile Girard

    « l’accès à ce type de rémunération est très limité »

    Tu dis très vrai. Cela fait 4 mois que j’ai une proposition ferme, quasi approuvée, de logée chez GM pour diffuser de la publicité. Présentement 100% de l’espace publicitaire des sites automobiles québécois est vendu…et ils cherchent de nouveaux marchés. On me dit que le jour où ce très lucratif contrat débloquerait, après le client ne s’en irait plus.

    Bref, comme dans toute entreprise qui se respecte, le plus important et en même temps le plus difficile est de faire connaître, faire ses marques et prouver à la face du monde que notre produit est bon.

    En attendant que cela se produise, on doit vivre avec l’espérance d’un salaire alléchant (mais hypothétique) à moyen terme. Bref, il faut absolument éviter d’être dépendant de ce beau rêve, et trouver le moyen de s’en sortir soi-même…

    Je réussis de mieux en mieux avec mes sites, mais c’est jamais aussi facile que ça ne l’était apuaravant. Mince consolation, ces nouvelles barrières à l’entrée repoussent les webmestres non motivés et continuent d’accroître les parts de marché pour les obsédés comme moi 🙂

  • http://stephguerin.com Steph

    That’s the spirit! 😉

    Un contrat avec GM… cheching $$$! Après tous ces efforts, on ne peut que te le souhaiter!

  • Albert

    «Bref, la meilleure façon de rentabiliser son site web par la publicité n’est pas AdSense, mais sans doute de vendre soi-même la publicité. Mais là, si vous n’êtes pas connectés sur les réseaux qui ont accès aux annonceurs payants, bonne chance.»

    c’est farpaitement ça!

  • http://www.graemevilleret.com Graeme

    Sauf que depuis qu’Adsense a été lancé, de très nombreux sites réussissent au moins à “rentabiliser”, c’est à dire à payer la facture de l’hébergeur.
    Et c,est ça la révolution, c’est qu’on peut faire du web sans que cela coûte, et même avec un petit bénéfice.
    Moi j’ai une vingtaine de sites, dont certains font les fameux 3 millions de pages vues (pas tous malheureusement, loin de là…).
    En multipliant les sites et les niches, je vois mes revenus grimper. Je travaille à temps plein là-dessus, et en 3-4 ans j’ai réussi à arriver à un niveau de salaire québécois moyen. J’espère (et je travaille fort) arriver à augmenter encore ces revenus.
    On parle uniquement de publicité, ce qui représente 90% de mes revenus.
    Donc d’après moi la publicité est viable.

  • http://stephguerin.com Steph

    Oui, pour toi et quelques autres qui travaillez TRÈS fort. La majorité des sites où l’ont voit des pubs adSense sont loin du niveau où tu es rendu.

    Tu l’as dis, tu travailles là dessus à temps plein depuis 3-4 ans. Pour la majorité du monde qui consacre 1-2-5-10 heures par semaine sur leur hobby, je doute fort qu’ils réussissent à se payer un salaire avec ça.

    Quand on paie que l’hébergement et un souper au resto, c’est un hobby, pas une entreprise. Et tant mieux si AdSense permet de payer des soupers au resto! 🙂

  • http://www.bababiz.com Serge Demoulin

    Je pense que la publicité est encore viable (4.338$ en novembre).

    Est-ce les blogs qui donnent des taux de clics si minables ? (0,3% ?)

    Les sites que je crée pour mes clients donnent des taux de clics de 20 à 30%.

    j’ai placé une copie d’écran de mon compte adsense sur la page :

    http://www.bababiz.com/e-commerce.html

    Amicalement
    Serge

  • http://stephguerin.com Steph

    Si vos chiffres sont réels alors vous faites parti d’un club sélect qui représente moins de 1% de ceux qui affichent des pubs Google.

    Mais bien honnêtement, je crois que c’est un attrape nigaud que de faire croire aux gens qu’ils peuvent gagner plus de 1 euro par mois sans rien faire. L’argent facile, ça n’existe pas. Même sur le web.

    Bref, tant mieux si vos réussissez, mais je crois que ça tient plus de l’arnaque et de la vente de rêves que du business sérieux.

  • julienm

    Je ne suis pas d’accord avec votre analyse. Avec une régie contextuelle comme Adsense, il faut vraiment cacher les pubs pour atteindre un taux de clic aussi bas que 0.3%. On peut trés simplement réaliser un CTR de 10% en optimisant les espaces publicitaires, sans agresser le visiteur, ni léser les annonceurs. C’est certain qu’en mettant un bandeau de 460px en footer, on va tendre vers 0%…
    Concernant le revenu par clic, tout dépend de la thématique. Dans mon domaine (les loisirs), le CPC varie de 0.08 à 0.20, ce qui n’est pas énorme, mais j’arrive quand même à en tirer mon revenu principal.
    Biensûr, ce n’est pas de tout repose: Réaliser un site qui fait plus de 4000 visiteurs uniques/jour, c’est avant tout avoir une idée original, savoir se démarquer et en connaître un rayon en référencement Google. C’est un vrai boulot en somme…
    Après, concernant les réseaux qui permettent de trouver directement des annonceurs, ça peut se faire trés facilement… Personnellement, ce sont les entreprises qui me contactent pour devenir annonceur sur mon site. Mais pour le moment, c’est avec Adsense que je tire le meilleur profit.
    Donc la pub, c’est pas mort 😉

  • http://stephguerin.com Steph

    Optimiser et cacher de la pub, ça génère souvent des clics par erreur. Mais même avec ça, il est difficile pour une personne de vivre de son revenu adSense.

    Je ne parle pas de hobby qui rapporte 20 ou 100$ par mois, mais bien d’entreprise qui rapporte 2000$ ou plus.

    Certaines personnes en vivent, mais c’est la très faible majorité. Comme vous, regardez les commentaires, ceux qui font de l’argent passent beaucoup de temps à travailler sur leur site.

  • Alex

    Salut Stéphane, mais je pense que ton analyse est basée sur ton expérience et tes opinions et n’a absolument rien de scientifique ou de sérieux, donc j’hésite à parler d’analyse dans ce cas.

    Je pense que tu assumes qu’il est pratiquement impossible de génerer des revenus potables avec la pub adsense, mais manifestement tu te bases surles résultats de tes blogs ou de ceux que tu connais?

    Tu dis que c’est seulement ceux qui travaillent fort qui peuvent réussir, je pense que c’est une évidence, mais cela ne veut pas dire que adsense ne rapporte pas.

    Adsense rapporte, pas de doute la dessus. Mais adsense rapporte selon 1) la qualité et le ciblage du contenu, 2)le positionnment des annonces 3) la thématique choisie, 4) le traffic.

    Ces 4 variables vont directement influencer les revenus, évidemment. Ce que je vois souvent sur le web c’est des gens qui postent des messages de blogs sur l’actualité ou sur un sujet très précis et qui n’a aucun avenir sur le long terme.

    Mi j’ai réussi à vivre de adsense (hé oui) en travaillant fort, certes, mais en comprennant aussi que chaque pièce de contenu sur le site doit être de qualité, mais surtout rester intéressant sur le long terme. C’est pour ça que je ne fais pas de blogue pour gagner de l’argent, mais que je fais des sites informatifs. Certes le contenu ne change pas beaucoup comme sur un blogue, mais par contre les textes attirent des centaines de visiteurs à chaque jour, puisqu’ils sont indémodables (evergreen).

    Je réagis à ton article parce que tu dis que la pub adsense ne rapporte pas, puisque ceux qui en vivent doivent travailler fort… Je pense que c’est juste normal de travailler fort pour vivre de son activité sur le web, que ce soit avc adsense ou autres.

    Aussi je pense que adsense comble un besoin sur le marché, c’est à dire obtenir de la pub ciblé facilement sans se taper la recherche de contacts, etc. Je ne vois pas ou est l’arnaque la dedans.

    Si les sites de la plupart des gens ne rapportent pas c’est à eux d’offrir du contenu qui dure plus longtemps et pas un blog qui s’oublie tout de suite, c’est à eux de travailler le positionnement et l’intégration et c’est à eux de choisir un thème qui rapporte et ou il y a bcp d’annonceurs.

    Mettre ça sur le dos de adsense, c’est facile, surtout quand la plupart du temps c’est de la faute au webmaster qui a pas assez de connaissances pour vraiment faire fonctionner le système à son avantage.

    Moi mes sites basés sur adsense rapportent toujours dans les 10-15 cpm US et je dois dire que ça a pas été si dur que ça… Il a suffit de faire un travail de recherche pour choisir une bonne thématique et aussi de tester pour trouver le meilleur positionnement, en compromois entre le CTR et la qualité de l’environnement pour l’usager.

    Aussi quand tu dis que si tu as pas de contacts avec les annonceurs tu n,as aucune chance c’est du pur pessimisme et une attitude qui encourage les gens a baisser les bras et à abandonner.

    Qu,est ce qu’il y a de dur à contacter un annonceur soit même??? Rien, un peu d’initiative et voilà! J’ai obtenu un contrat à .60c du clic sur un de mes sites, simplement en contactant une entreprise par email!

    En qq semaines le contrat était bouclé et tout le monde est content, parce que lui sait que je m’occupe de lui apporter des visiteurs.

    En terminant, si adsense ne fonctionne pas pour la plupart des gens, c’est parce qu’ils y mettent pas le temps ou les efforts nécessaires. C’est pas la faute à adsense.

    Pour un gars qui dit souvent que l’argent facile existe pas, je trouve ça bizarre que tu accuses adsense de pas fonctionner à moins de travailler très très fort!

    A+

    Alex

  • Alex

    Salut Stéphane, mais je pense que ton analyse est basée sur ton expérience et tes opinions et n’a absolument rien de scientifique ou de sérieux, donc j’hésite à parler d’analyse dans ce cas.

    Je pense que tu assumes qu’il est pratiquement impossible de génerer des revenus potables avec la pub adsense, mais manifestement tu te bases surles résultats de tes blogs ou de ceux que tu connais?

    Tu dis que c’est seulement ceux qui travaillent fort qui peuvent réussir, je pense que c’est une évidence, mais cela ne veut pas dire que adsense ne rapporte pas.

    Adsense rapporte, pas de doute la dessus. Mais adsense rapporte selon 1) la qualité et le ciblage du contenu, 2)le positionnment des annonces 3) la thématique choisie, 4) le traffic.

    Ces 4 variables vont directement influencer les revenus, évidemment. Ce que je vois souvent sur le web c’est des gens qui postent des messages de blogs sur l’actualité ou sur un sujet très précis et qui n’a aucun avenir sur le long terme.

    Mi j’ai réussi à vivre de adsense (hé oui) en travaillant fort, certes, mais en comprennant aussi que chaque pièce de contenu sur le site doit être de qualité, mais surtout rester intéressant sur le long terme. C’est pour ça que je ne fais pas de blogue pour gagner de l’argent, mais que je fais des sites informatifs. Certes le contenu ne change pas beaucoup comme sur un blogue, mais par contre les textes attirent des centaines de visiteurs à chaque jour, puisqu’ils sont indémodables (evergreen).

    Je réagis à ton article parce que tu dis que la pub adsense ne rapporte pas, puisque ceux qui en vivent doivent travailler fort… Je pense que c’est juste normal de travailler fort pour vivre de son activité sur le web, que ce soit avc adsense ou autres.

    Aussi je pense que adsense comble un besoin sur le marché, c’est à dire obtenir de la pub ciblé facilement sans se taper la recherche de contacts, etc. Je ne vois pas ou est l’arnaque la dedans.

    Si les sites de la plupart des gens ne rapportent pas c’est à eux d’offrir du contenu qui dure plus longtemps et pas un blog qui s’oublie tout de suite, c’est à eux de travailler le positionnement et l’intégration et c’est à eux de choisir un thème qui rapporte et ou il y a bcp d’annonceurs.

    Mettre ça sur le dos de adsense, c’est facile, surtout quand la plupart du temps c’est de la faute au webmaster qui a pas assez de connaissances pour vraiment faire fonctionner le système à son avantage.

    Moi mes sites basés sur adsense rapportent toujours dans les 10-15 cpm US et je dois dire que ça a pas été si dur que ça… Il a suffit de faire un travail de recherche pour choisir une bonne thématique et aussi de tester pour trouver le meilleur positionnement, en compromois entre le CTR et la qualité de l’environnement pour l’usager.

    Aussi quand tu dis que si tu as pas de contacts avec les annonceurs tu n,as aucune chance c’est du pur pessimisme et une attitude qui encourage les gens a baisser les bras et à abandonner.

    Qu,est ce qu’il y a de dur à contacter un annonceur soit même??? Rien, un peu d’initiative et voilà! J’ai obtenu un contrat à .60c du clic sur un de mes sites, simplement en contactant une entreprise par email!

    En qq semaines le contrat était bouclé et tout le monde est content, parce que lui sait que je m’occupe de lui apporter des visiteurs.

    En terminant, si adsense ne fonctionne pas pour la plupart des gens, c’est parce qu’ils y mettent pas le temps ou les efforts nécessaires. C’est pas la faute à adsense.

    Pour un gars qui dit souvent que l’argent facile existe pas, je trouve ça bizarre que tu accuses adsense de pas fonctionner à moins de travailler très très fort!

    A+

    Alex

    (mon commentaire s’affiche pas?)

  • Moa

    C’est bien sympatique de dire qu’adsense ne rapporte rien… quand on trouve 2 ensembles d’annonce sur la page concernée … mdr (bonjour la crédibilité).

    Pour info je viens de faire $250 pour une conversion de parrainage (et çà va payer l’hébergement de mes sites çà c’est certain) et je touches +/- $50 par mois.

    Dire qu’on ne peut pas en vivre me semble évident mais dire que çà n’est pas viable est faux tout de même.

  • http://stephguerin.com Steph

    L’article date de décembre 2006… Les pubs ont été ajoutées quelques mois plus tard alors que j’avais d’autres sites et plus de tarfic. Malgré tout, je ne fais pas vraiment de pognon avec AdSense. De quoi payer quelques trucs, mais pas d’en vivre. Et quand je parle de viable, c’est justement d’en vivre! À 20$ ou 200$ par mois, c’est un hobby, pas une entreprise.

  • http://www.egzegt.com rien

    tu nous a deconseiller les adsences, alors que je marque que t’as placé des tonnes de pub de ce genre dans tous les sens, je comprends pas 😉

  • http://stephguerin.com Steph

    Je déconseille AdSense pour gagner 10 000$ par mois. Mais pour gagner quelques centaines comme sur ce blogue, c’est pratique et pas compliqué.

  • yaz

    On peut certes pas gagner bcp avec un site mais en additionnant plusieurs c possible. Secret ? Rigueur, persévérance, cote outils, scripts d’automation et de referencement apres c une histoire de multiplication