Qui a dit que persévérer était facile?

Persévérer : verbe intransitif dont le sens est de persister dans une action, une résolution, une attitude, malgré les difficultés rencontrées.  Des synonymes? Insister, persister, s’entêter, s’acharner. En somme, rien qui sonne facile comme une balade dans le parc.

Je ne sais pas pour vous, mais personnellement et de ce que je vois dans mon entourage, nos attentes sont trop élevées 8 fois sur 10. Pire, les déceptions nous affectent beaucoup plus et le mauvais sort de l’échec semble s’acharner sur nous à jamais.

Le persévérant a une grosse tête de cochon et est têtu comme une tonne de cailloux. Le persévérant refuse les échecs et s’en inspire pour continuer. Le persévérant sait que le chemin ne sera pas facile. Il sait aussi que le chemin sera encore pire que ce qu’il pensait.

La persévérance est probablement la qualité la plus difficile à acquérir et à conserver. Par conséquent, c’est aussi la plus satisfaisante. N’est-ce pas le comble quand on réussit ce qui semblait impossible? On est rempli de fierté, le torse bombé. On rayonne de confiance quoi! Par ailleurs, le succès attire le succès et les femmes sont attirées par les hommes sûrs d’eux… Pensez-y!

Bref, pourquoi je parle de ça? Parce qu’on a besoin de se faire botter le derrière, de se faire rappeler que ce n’est pas facile, mais que ce n’est pas impossible. Parce que chaque entrepreneur est confronté régulièrement aux échecs, aux fichus imprévus, aux mauvaises surprises, etc. Dans bien des cas, la persévérance n’est pas seulement un atout, mais un prérequis. Alors, entre tout laisser tomber ou repartir avec la plus jolie cheerleader, que choisissez-vous?

📧 Reçois les prochains billets dans ton email! 👇