Toujours pertinent un blogue?

Oui oui, je sais. Ça fait longtemps que je n’ai pas écris. Trop. Mais bon, mieux vaut tard que jamais.

En fait, un truc drôle m’est arrivé en allant visiter ma comptable la semaine dernière. J’attendais patiemment en pitonnant mon téléphone quand un dude se pointe vers moi et me dit « Hey, es-tu Stéphane Guérin? »

« Heeee… bah ouais ». Ma comptable est absente et il la remplace me dis-je.

« Je lis ton blogue, c’est vraiment cool ce que tu écris. J’aime vraiment ça. Continue! ».

« Heeee… bah merci. C’est gênant, j’ai pas écrit depuis un bout. »

Finalement le gars n’avait pas rapport dans mon dossier client. Il s’en allait aux toilettes, a cru reconnaître Stéphane Guérin et est allé lui dire bonjour.

Malade hein?

(Merde, je me rappelle pas ton nom, mais salut quand même!)

Alors bloguer ou pas?

Toi je ne sais pas, mais pour ma part, deux choses: J’ai toujours blogué pour moi en premier lieu. Ça m’aide à réfléchir et à structurer ma pensée. Et si ça aide des gens au passage, tant mieux.

Secundo, pour écrire, ça prend de la liberté et de l’espace. Quand je me sens surveillé, ça me coupe l’inspiration. Comme quand on me regarde faire pipi. Ça sort pas.

Par contre, est-ce que je crois encore au pouvoir d’un blogue? You bet!

Avec tout le bruit qu’il y a en ligne ces temps-ci, avec toute la compétition sur tous les mots clés inimaginables, les seules choses qui sortent du lot et qui collent, ce sont les idées et la personnalité.

Tous bons CEO et marketeux veulent créer un lien de confiance avec les gens, mais leurs actions sont souvent contraires à cet objectif.

« Et si on rajoutait un autre pop-up, peut-être que le monde va nous aimer plus? »

« Peut-être qu’on envoit pas assez d’emails? Essayons d’en envoyer 15 au lieu de 10 dans les 15 premiers jours »

« On pourrait faire du retargeting et rappeler à un visiteur qu’on peut le tracker partout où il ira sur le Web? »

Non. Juste non.

Rand Fishkin. Jason Fried. Gary Vaynerchuk. Michelle Blanc. Seth Godin. Et plusieurs autres. On peut copier leurs produits et services. Mais impossible de copier leur personnalité.

Ce sont des évangélistes. Ils racontent leur vision du monde à leur façon. Leurs fans ne sont pas là pour sauver une couple de piasses. Ils les suivent parce qu’ils se sentent bien de les suivre. Ça les conforte dans leur propre perception du monde.

C’est connu, on est attiré par ce qui confirme nos croyances.

Et c’est malade quand tu y penses.

Je suis loin d’un Rand Fishkin, mais ça m’arrive de temps en temps, un inconnu me reconnaît et me dit “J’adore ce que tu écris”.

Sérieux, c’est du marketing à un autre niveau ça.

C’est autre chose. C’est le nirvana du marketing. C’est une connexion  émotive, de confiance et durable avec des inconnus. Impossible de reproduire ça avec une bannière. Encore moins avec des #%$&#@ de pop-up.

Et que dire du coût? De temps. De la volonté. Mais 0$ en marketing.

Dit autrement, je pense qu’on admire tous les compagnies et les leaders qui nous influencent avec leur façon de communiquer leur vision des choses.

À l’inverse, j’ai jamais entendu quelqu’un dire « Wow, lui je l’admire, ses pubs sur Facebook sont débiles et j’ai hâte de voir la prochaine! ».

Le marketing d’interruption, c’est une plaie.

Évidemment, si c’était facile tout le monde le ferait. Si tu veux des résultats à court terme, oublie ça. C’est plutôt un effet boule de neige, mais où tu dois construire la montagne et fabriquer de la neige dans un désert. Par contre, une fois que c’est lancé, ça n’arrête pas.

Par ailleurs, je parle d’écrire, mais ça peut être un podcast, un blog video, un journal, des conférences, etc. Le message est plus important que le medium dans ce p’tit jeu. Et bien sûr, ça prend quelqu’un qui s’engage à le faire. Je pense à Tim Soulo de Ahrefs.

Et si avant de lancer ton produit tu lançais un blogue pour expliquer ta vision du monde? Avant même d’écrire une ligne de code. Si tu réussis à avoir des fidèles, gageons que la vente sera plus facile quand tu lanceras ton produit.

Quand j’écris sur StephGuerin.com, ça va de soi. C’est naturel. Pas besoin de forcer et j’aime ça. Mine de rien, ce blogue a été le fondement de mes deux dernières entreprises. Et elles ont connu du succès. Moi j’y vois un lien.

Après 13 ans et 1000+ billets de blogue, ça ne m’a jamais traversé l’esprit de fermer boutique. Au gré de mon humeur, mais more to come!

Partage avec tes potes!
  • https://ludovic.toinel.com Ludovic Toinel
  • http://dashthis.com/ Stéphane Guérin

    Il y a aussi Medium qui simplifie l’entretien et la promo d’un blog perso. Mais oui, si quelqu’un veut démarrer un blog aujourd’hui, bonne chance!

    D’ailleurs, ça fait longtemps que j’ai retiré mon blogroll. La plupart était devenu inactifs.