Twitter va-t-il remplacer ce blogue?

Je lisais il y a quelques jours un article sur Twitter (je ne trouve plus le lien de l’article). En gros, ça disait que Twitter est l’avenir des blogues. L’évolution quoi. Ainsi, les premiers blogueurs des années 2000 serait tannés de bloguer alors ils se mettent à twitter. C’est plus simple, plus vite, plus interactif. Pourquoi écrire un paragraphe si on peut dire la même chose en 140 caractères?

Pour les non initiés, twitter est un service de microblogging qui met l’emphase sur ce qu’on fait présentement (what are you doing?). Voir un exemple d’une mordue de twitter. Un genre de télégraphe des temps modernes pour informer la planète que nous sommes en train de manger un bol de soupe. C’est pas moi qui le dit, c’est indiqué dans le « pourquoi » utiliser twitter : « Eating soup? Research shows that moms want to know. » Eh bien…

Mais bon, plus que de la soupe, apparemment que ce truc va remplacer les blogues comme tel. Ce dont je doute un peu. Au risque de paraître vieux jeu et fermé aux nouvelles technologies (twitter n’a rien d’une innovation technologique à mon avis), j’aime bien mon blogue et je cherche encore où est l’utilité de twitter.

Par utilité, j’entends vraiment « utilité ». Parce je comprends qu’on peut informer ses potes sur ce qu’on fait présentement. Mais comme je suis déjà victime d’overdose d’informations insignifiantes grâce aux statuts de Facebook, je me vois mal en plus suivre du monde sur twitter sans compter que twitter met à jour le statut Facebook et vice versa. Perso, il y a vraiment trop d’informations inutiles de gens trop lointains qui arrivent à mon écran.

Et pour le business?

Je ne sais pas. Je ne dis pas qu’il n’y a pas d’utilité, mais je n’en vois pas pour l’instant. Communiquer avec mes collègues? Ça se fait très bien avec MSN, le email et le téléphone. Pour ma part, il n’y a pas de net avantage à utiliser twitter au boulot. Pas comme la messagerie instantanée et le email ont pu révolutionner la communication au travail. Pire, je ne voudrais surtout pas que ça devienne une perte de temps infernale où l’on parle de notre bol de soupe. Pas au boulot du moins. C’est bien amusant le « social », mais il ne faut pas oublier qu’on a un business à faire fonctionner. Enfin, c’est mon avis.

Et question blogue, le mien m’a aidé à créer des contacts et gagner en crédibilité avec des textes de plus de 140 caractères. J’imagine qu’on peut transposer une réputation et un lectorat d’un blogue sur twitter, mais est-ce que je pourrais développer seulement avec twitter ce que ce blogue m’a permis de faire? Je me trompe peut-être, mais j’en doute. Dans mon cas, le blogue me semble plus approprié pour développer mon entreprise.

Bref, je ne suis pas fermé à twitter, mais je ne vois pas l’arbre caché par la forêt. Twitter pour l’entreprise? Bah, je n’y crois pas. Peut-être que je changerai d’avis l’année prochaine. Après tout, on disait ça de la messagerie instantanée il y a 10 ans. Mais pour l’instant, ça reste un truc parfait pour les jeunes qui veulent socialiser avec leurs potes et être au courant de la couleur de leur soupe.

📧 Reçois les prochains billets dans ton email! 👇