Vendre une startup

Il y a de ces recherches qui mènent à des visites sur mon blogue qui m’étonnent. Cette semaine, plusieurs visites font suite à une recherche sur « vendre une startup ». Non seulement ça m’étonne qu’on recherche ça, mais ça m’inspire pour écrire.

Tout d’abord, qui veut vendre une startup? Celui qui essaie de monter un projet et le revendre au plus vite? Celui qui ne voit aucun avenir dans son projet?  Celui qui sait pertinemment que les possibilités de revenus sont faibles? Celui qui comprend que son site se fera copier en quelques jours?

En d’autres mots, vendre une startup est un modèle d’affaires courant sur le web. On essaie de créer un buzz autour d’un site quelconque pour espérer intéresser un richissime acheteur.  Le point commun de ces sites est le potentiel de croissance et de revenus. Ces sites n’ont pas de croissance ou de revenus, mais ils ont le potentiel!

J’ai le potentiel de devenir astronaute. Est-ce que je le serai un jour? J’en doute. Mais j’ai le potentiel. Je suis en santé, je réussi bien à l’école, etc, etc. Aucune raison de croire que je n’ai pas le potentiel, non?

De toute façon, pourquoi vendre une startup à part qu’on n’y croit pas? Si notre projet d’entreprise était fiable, on investirait temps et argent dedans, non? On ne le cèderait pas au premier venu? On essaierait de créer de la valeur pour le revendre un prix de fou dans 5-10-15 ans?

Copernic et Deepmetrix sont de beaux modèles d’entreprises. Ils ont pris le temps de naître et de grandir. Quelques années plus tard, elles ont été rachetées. Ces entreprises n’avaient pas que du potentiel, mais elles avaient des résultats, des revenus, des profits, des clients… Bref, elles ont créé de la valeur pour leurs propriétaires et ils s’en sont mis plein les poches.

Mon opinion est donc la suivante : Moins de 1% des chanceux réussissent à vendre une startup et faire un profit. Il faut trouver l’idée de génie avant tout le monde et créer un énorme buzz en peu de temps. Facile à dire, très difficile à réaliser…

D’un autre côté, si l’on crée une entreprise non dans le but de la vendre, mais dans le but de créer de la valeur alors je pense que c’est le chemin du succès. On crée une entreprise pour changer le monde, parce qu’on a une vision et qu’on veut réaliser quelque chose à long terme.

Être racheté en doit pas être un but. C’est souvent rien d’autre qu’une étape dans l’évolution d’une entreprise.

😍 👍 👇 Tu as aimé? Fais donc un p'tit like! 👇 👍 😍