Web analytique et changements d’huile pour agences Web

Je me répète, je sais. Mais ça ne me rentre pas dans la tête toutes ces agences qui laissent filer du fric. Comment? En ne faisant pas de suivi concret du trafic Web de leurs clients!

Dans le monde des concessionnaires automobiles, ce n’est pas de nous vendre une auto qui est payant. Non. C’est de nous garder comme client pendant 5, 10, 20 ou 30 ans pourquoi pas!

Et comment ces concessionnaires s’y prennent-ils? Avec du suivi bonyenne! Le mien, Ste-Foy Toyota pour notre belle fourgonnette familiale, nous appelle pour prendre les rendez-vous de changement d’huile et d’inspection.

Ta peu là chose…

Tu veux dire qu’au lieu que tu oublies ton changement d’huile ou pire, que tu ailles voir ailleurs, ils te font un rappel amical pour prendre un rendez-vous?

Ouep.

Ils ont mis une note à l’agenda de rappeler Steph telle date. Simple non?

Voyons voir…

(500 clients X 35$ du changement d’huile X 3 fois par année) – 1500 appels de 2 minutes = 50 000$ pour 50 heures de travail = 1000$ de l’heure. Pas mal non?

Et le rapport avec le Web analytique?

Même principe.

«Bonjour Monsieur Chosebinne, ici Bob, de votre agence Web préférée. Il serait temps de prendre rendez-vous pour évaluer votre investissement, i.e. voir ensemble si votre site Web répond aux attentes.»

Voilà. Deux, trois ou quatre fois par année. Une heure chaque fois.

Quatre heures par année pour la possibilité d’obtenir un mandat de révision du site, d’optimisation, d’Adwords, de SEO, d’ajout, etc? Une aubaine!

Rappelez-vous qu’il est plus facile de travailler (et générer des revenus) avec une relation existante que d’aller chercher un nouveau client (vous savez, ces pitchs qui vous prennent 30 heures à monter?).

Et nul besoin d’être un pro de l’analytique. Il suffit simplement de commencer. Se demander quel est l’objectif du site et si les visiteurs y parviennent donne une excellente base de discussion avec le client.

Puis de se donner la discipline d’appeler le client. Après tout, les chiffres, c’est le prétexte idéal pour démarrer le dialogue et offrir un excellent service.

En fin de compte, même si l’analytique vous parle autant que de jouer du ukulélé avec les pieds, dites-vous que c’est un bien petit mal pour augmenter votre profitabilité.

Qu’en pensez-vous? Que proposeriez-vous aux agences Web pour générer plus de revenus?

Partage avec tes potes!
  • http://www.olivierlabbe.com/ Olivier Labbé

    C’est un des avantages que j’ai à faire la gestion d’hébergement web, à chaque renouvellement est un occasion de jasé avec le client.

  • http://www.allorap.com bruno

    En parlant de bagnole mon père et moi allons dans le même garage-concessionnaire depuis 30 ans jusqu’au jour ou malheureusement c’est le fils qui a repris et disons le franchement il se repose sur ses acquis et n’essai plus de fidéliser le client. Résultat ma dernière voiture fut achetée à un concurrent plus sérieux…

  • http://www.patrickgregoire.com Patrick Grégoire

    @Olivier Si je comprends bien le point de vue de Steph, j’irais même plus loin. J’ai conçu quelques sites, pour moi ou pour des clients. Cependant, je n’utilise plus nécessairement le même hébergeur…

    Mon premier hébergeur aurait-il pu me garder auprès de lui pour mes sites Web futures s’il avait pris le temps de me contacter (avant et pas nécessairement au moment du renouvellement) pour savoir si le service qu’il rend est adéquat et de quelle façon il pourrait l’améliorer?

    Bref, il aurait pris une heure de sa vie, mais aurait probablement profité des entrées d’argent relié à mes autres contrats futures.

  • Nicolas

    Je fais mon changement d’huile tout seul…

  • http://www.vetiq.org JP Bonneau

    Une bonne relation client = toutes les chances que l’argent dont il dispose soit investi chez toi.

    S’obstiner pour des virgules et obtenir un 100$ de plus VS se faire recommander à tous ses collègues et amis car on offre un petit plus inclus, il me semble que le choix est facile à faire.

    Il faut être créatif pour recruter ses clients… et encore plus pour les garder, car ce sont eux qui nous amènent de la business récurrente…