Qui veut acheter une entreprise qui ne va nulle part?

« La situation actuelle ne permet plus à son gérant et à ses associés, d’assurer la pérennité du site Internet. C’est pour cette raison que le site est mis en vente »

« Face aux difficultés du marché et à la forte concurrence, le site internet est mis aux enchères à partir de 100 euros sur le site d’Ebay. »

Vous, je ne sais pas, mais moi ça ne me donne pas le goût d’acheter. Ces extraits sont tirés de l’enchère sur eBay et de l’avis qu’ils m’ont envoyés par email pour que je passe l’info. Ce que je fais présentement.

Lire la suite « Qui veut acheter une entreprise qui ne va nulle part? »

Perdre son job n’est pas mortel

Perdre son job n’est pas mortel. Dérangeant oui. Mortel non. Des gens de mon entourage vivent avec des mises à pied ou des horaires diminués depuis quelque temps. Principalement dans le secteur manufacturier et industriel quoiqu’aucun secteur n’est à l’abri. Une question qui revient est « Qu’est-ce que je vais faire si je perds mon job? ».

La foutue zone de confort

Je ne suis pas psychologue. Cependant, je sais que l’homme est une bestiole qui aime le confort, la sécurité et la stabilité. La fameuse zone de confort. Déranger ses habitudes place cette bête en état de stress. Puis, il y a deux façons de réagir. Celle où tout notre monde s’écroule et celle où on voit ça comme une opportunité.

Lire la suite « Perdre son job n’est pas mortel »

Mon aventure Twitter en vrac

C’est fait. J’ai mis mes mauvaises expériences Twitter de l’époque de côté. Pour l’instant du moins. Le temps de ré-essayer et voir s’il y a de quoi à faire avec ça. En effet, en lisant des trucs profonds comme ça, je me dis que je passe peut-être à côté de quelque chose. Sans parler que je me suis fait cuisiné au dernier Swaff par Étienne Chabot. Je suis maintenant bien mijoté, prêt à être servi avec vos pommes de terre préférées.

Kossé je fais là?

Business avant tout. Comme pour mon blogue et Facebook, je m’en sers parce que j’ai un intérêt de réseautage professionnel. Pas pour me faire des amis. J’aimerais m’en servir un peu comme mon blogue : Deux portions de ma vie entrepreneuriale, une portion déjantée à la Steph. Si vous me voyez publier des trucs insipides, n’hésitez pas à sonner l’alarme. Je ne voudrais pas virer comme ça.
Lire la suite « Mon aventure Twitter en vrac »

Quatre façons de se payer dans une startup

Vous avez une bonne idée et la fibre entrepreneuriale en vous vibre follement? C’est bien! Et tout suite, la première question qui vous vient à l’esprit est : Mais comment je vais vivre pendant le démarrage? En effet, il y a cette période critique de pré-démarrage où il n’y a aucun revenu alors que les dépenses, aussi banales que l’épicerie et le loyer, continuent d’arriver. Voici quatre façons :

La façon sans-risque

Vous avez une job? Ne la quittez pas! C’est votre source de financement numéro un. Les risques monétaires sont minimes quand on a un patron qui finance notre projet (Souvent à son insu. Mais bon.). Par contre, il faut être prêt à travailler fort les soirs, les nuits et les fins de semaine.  Travailler sur des projets perso au bureau est une mauvaise idée. Perso, je l’ai déjà fait. Mais j’ai passé le cours Ne pas se faire prendre par le patron 101.

Lire la suite « Quatre façons de se payer dans une startup »

Santé et absurdité

C’est un peu hors contexte, mais comme c’est une histoire d’inefficacité flagrante, ça vaut la peine d’en parler. Ma fille a ce qui me semble être une otite. Une banale otite comme nous en avons tous eu. Mais je ne suis pas médecin alors je ne peux pas poser de diagnostic. Allons donc chez le médecin alors!

Bienvenue à l’Hôpital Général de Kaboul

J’ai été à l’urgence en fin de semaine pour mon autre fille. Un cas plus grave que l’on peut considérer comme urgent. C’était bondé. Des heures et des heures d’attente. Des malades partout dans les corridors. On se croyait dans un mauvais film sur fond d’épidémie virale quelconque. Mais non, c’était business as usual. Aller à l’urgence pour une otite? Ma fille va guérir avant d’avoir vu un médecin. Médecin qui est seul les nuits. Pauvre lui.

Lire la suite « Santé et absurdité »

GeeksOnTheWay : la protection virulente et enlèvement

Oui oui, vous avez bien lu. GeeksOnTheWay est un service de dépannage informatique virulent qui vous protège contre les enlèvements. Je suis tombé sur leur annonce dans les Pages Jaunes (page 588). C’est évident que l’annonce a été traduite au Vietnam ou encore par BabelFish. Voici quelques extraits qui sont d’excellents exemples de l’impact négatif que peut avoir le bouche à oreille.


Service d’Onsite? Probablement que ça veut dire service sur place…
Microsoft techniciens diplômés? Probablement le grain de sel de maître Yoda.


La récupération de date? Je préférerais la récupération de données.
Les disques de fermeture à glissière? Est-ce que c’est un zip drive ça?

Lire la suite « GeeksOnTheWay : la protection virulente et enlèvement »

Baisse du compteur feedburner : Quelqu’un a une idée?

C’est louche. C’est déjà arrivé que le compteur Feedburner plonge pendant une journée, mais là, ça fait 3 jours. Je ne trouve rien sur le sujet. Même pas sur le blog de Feedburner. Par contre, si je regarde le classement de Vincent Abry, je ne suis pas le seul à avoir une diminution.

C’est qu’on est accro à ce fichu compteur. C’est déjà difficile de passer de 1500 à 2000. Faudrait pas avoir à le refaire deux fois!

Pour les intéressés, voici un article détaillé sur le fonctionnement de Feedburner.

Du marketing et du vol flagrant

Je suis l’heureux propriétaire d’un iPhone depuis quelques temps. Un beau joujou fort pratique que j’utilise régulièrement. Fort malheureusement, j’ai perdu mes écouteurs (avec un micro) dernièrement. Après avoir fouillé partout, j’ai réalisé que j’étais cuit : Je les avais bel et bien perdu et ça allait me coûter un bras et une jambe pour en ravoir.

Je ne suis pas naïf. C’est Apple. Rien n’est standard et quand on a besoin de quelque chose, ils nous attendent dans le détour, prêts à nous dérober comme des voleurs des grands chemins.  J’essaie mon autre paire d’écouteurs (standards eux, pas avec un brand…) et bien sûr, ils ne font pas. Le connecteur du iPhone n’est pas standard. Je sens le pire venir. Combien ça va me coûter remplacer cette foutue paire d’écouteurs?

Je sais, je n’ai pas pris le temps de magasiner sur Internet ou sur eBay. Je vais donc dans la première boutique où ils vendent cet équipement. Mes doutes étaient fondés : Ils vendent ce truc 40$ bien sonnants. 40$ pour des écouteurs fabriqués par du cheap labor et qui revient au coûtant à peut-être 1$. C’est 4000% en profit.

Par chez nous, on appelle ça un vol de banque en plein jour, pas de cagoule. Un gros vol avec le sourire, sans honte, sans scrupule et sans gêne. D’autres appelleront ça du marketing.