E-commerce 101: Exemple d’un site raté

Ce n’est pas parce qu’on est pro des affaires qu’on est pro des affaires électroniques. Il vient de m’arriver le truc que je croyais impossible de la part d’une publication de renom : Ne pas être capable de m’abonner.

L’histoire se passe la semaine dernière. Je reçois par courrier postal une promotion pour m’abonner à la revue Commerce du Groupe Transcontinental qui publie entres autres, le très populaire et très crédible journal les Affaires dont je suis abonné. Cette revue, comme son nom le dit, est dédiée au monde du commerce. D’excellents articles y sont publiés.

Alors je veux m’abonner. Premier réflexe : Aller sur le site Internet de la revue. Je google un peu et je trouve le site en moins de deux. Surprise! Ça me redirige sur le site du journal Les Affaires. Et la revue Commerce elle? Je ne sais pas… Je continue à chercher. Je vois un menu déroulant intitulé « Listes des publications ». Dans celui-ci se trouve la Revue Commerce. « Voilà ce fichu site » me dis-je… Et bien non, encore une fois, je tombe sur la page d’accueil du site Les Affaires.

[Lire la suite…]

La fin des startups de sous-sol?

Quiconque ayant vécu la folie Internet de 1999-2000 vous le dira : Ce n’est plus aussi facile qu’avant lancer un projet Internet. Quiconque fait de l’Internet depuis 1994 sera encore plus pessimiste quant aux futurs projets de garage ou de sous-sol.

Rappelez-vous à l’époque, un jeune crack de l’informatique de 20 ans pouvait lancer son entreprise sur le web à partir de la maison de ses parents et être millionnaire en moins de quelques mois. Combien en ont justement profité? Et c’est tant mieux!

Mais avec du recul, nous pouvons voir que ce n’est plus aussi facile qu’avant. D’une part, des consolidations de grosses firmes Internet possèdent maintenant une gigantesque part du trafic Internet. De plus, ils ont les moyens financiers pour écraser la moindre concurrence qui se présente. D’autre part, il y a tellement d’entrepreneurs web que les produits sont dilués et il est très difficile de ressortir du troupeau.

[Lire la suite…]

Vous avez une bonne idée? Vraiment?

Il m’arrive souvent d’avoir des conversations avec des gens qui aimeraient se lancer une start-up sur Internet. Un peu comme tout le monde moindrement branché en fait. Nous rêvons tous d’avoir l’idée qui fera de nous une vedette! J’en parle d’ailleurs dans mon édito sur l’idée à un million de dollars.

Mais aujourd’hui, je ne veux pas tant parler de l’idée à 1M que de sa raison d’être en tant que tel.

En effet, quelqu’un peut avoir une excellente idée, le genre de truc génial qui aura demandé un max de recherche et de temps de développement. Mais à quoi bon avoir cette idée et investir son temps si ça n’intéresse personne?

[Lire la suite…]

Comment optimiser ses revenus AdSense

J’ai reçu plusieurs courriels suite à mon dernier billet sur AdSense. Ceux-ci me demandaient la recette magique pour faire un max de profits avec les pubs Google. Il n’y a malheureusement pas de recette magique. Seulement du gros bon sens! Voici quelques trucs bien simples qui peuvent s’avérer efficaces.

Premièrement, les couleurs de la publicité doivent être celles de votre site. Pas être semblables, mais être identiques. Autrement dit, la publicité doit se fondre dans votre texte et non être d’une couleur différente. Par exemple, votre fond est bleu avec le texte blanc et votre pub est un grand carré blanc avec le texte vert…

Des études ont montré que contrairement à des revues ou journaux, un internaute sait ce qu’il cherche ou lit sur Internet. Donc, le contenu qui lui est inutile comme une pub sera reconnu par sa vision périphérique et, consciemment ou inconsciemment, son œil n’ira pas se poser sur cette publicité. Idéalement, les publicités doivent faire parti du contenu de votre site et non sembler être un élément superficiel et inutile.

[Lire la suite…]

Petite idée deviendra grande

Voilà un site du web 2.0 qui ne méritera pas la foudre de mes critiques, mais plutôt mon admiration : Zunafish.

Qu’est-ce que c’est?

Zunafish est un site d’échange de produits tels que des CD, DVD, livres, jeux vidéo, etc. Bref, le genre de produit qu’une fois que nous avons acheté et consommé, nous est rendu inutile. Alors pourquoi ne pas l’échanger contre un autre produit qui nous intéresserait? C’est là le principe de Zunafish.

C’est un site d’échange un pour un (one for one). Donc un DVD de sept disques d’une série télé comme 24 vaut la même chose qu’un DVD de King Kong. Un item pour un item. Comme personne n’est obligé d’échanger, les transactions sont entièrement de gré à gré.

[Lire la suite…]

Être et faire différent!

C’est tellement simple comme phrase. Mais c’est tellement lourd de sens en même temps! Ça me frappe toujours à quel point ceux qui ont du succès se font copier. Non seulement ils se font copier l’idée ou le concept, mais ça va aussi loin que de se faire copier le produit intégralement. Seul le nom a changé. Et encore… Peut-être les couleurs aussi…!

Je pense que lorsque nous sommes copié, c’est signe que nous avons eu une bonne idée et qu’elle fait l’envie de beaucoup de monde. Je pense aussi que lorsque nous copions, nous faisons preuve d’un manque d’imagination. Attention, je parle de copie et non d’inspiration. Si une idée en inspire une nouvelle, ça me va. Si une idée inspire seulement un nouveau nom de site web, ce n’est pas une grande démonstration de génie.

Après avoir eu des idées qui se sont fait copier, c’est maintenant moi qui est tombé dans le panneau de la copie. En effet, il ne faut pas chercher loin pour voir que Nuouz est très inspiré de Digg! J’ai tellement trouvé l’idée bonne au départ et après avoir vu qu’il n’y en avait pas en français, du moins, pas à la date que j’ai vérifié au début décembre, que j’avais décidé d’en faire un. Et plutôt que de m’inspirer de Digg et de faire mon propre site, j’en ai plutôt fait une copie conforme. Faut que j’avoue que mon idée à la base étant un coup de dés : Ça passe ou ça casse.

[Lire la suite…]

Web 2.0 ou Buzz 2.0?

Je regardais avec un oeil amusé un billet d’AccessOWeb sur les logos des sites faisant parti du famueux web 2.0. Je réfléchissais à leur modèle d’affaires et pour la plupart, sinon la totalité, ils sont basés sur le modèle publicitaire. Donc plus il y a de trafic, plus il y a de revenus.

À propos, ça prend beaucoup de trafic pour faire de l’argent. Énormément très beaucoup de trafic. Un simple calcul rapide peut en décourager plusieurs. Disons 1000 affichages de pub par jour à un taux réaliste (je ne peux dévoiler mon taux exact selon le contrat de Google), disons 0.2% (2 clic par 1000 affichage), multiplié par un coût du clic tout aussi réaliste de 0.20$ : Ceci nous donne un joli magot de 12$ mensuellement! Pas de quoi faire vivre sa famille n’est-ce pas?

Faisons l’exercice avec 1M d’affichages par mois avec les mêmes variables. Le résultat est maintenant de 400$ par mois! Excitant n’est-ce pas? 10M d’affichages? 4000$ par mois! Alors là, on commence à jaser, mais ce n’est tout de même pas suffisant pour rentabiliser une entreprise avec 4 employés à temps plein. Mais où donc ces entreprises prennent-elles leur argent pour payer tout leur beau monde? Le financement privé bien sûr!

[Lire la suite…]

Le retour de la folie Internet?

C’est officiel : la folie est de retour dans le monde techno! Vous connaissez FaceBook, l’éditeur de communautés scolaires fermées? Cette société dirigée par trois jeunes dans le début de la vingtaine, tout juste sortis de l’université Harvard. Et bien, ils ont refusé une alléchante offre de 750 000 000 US$. Pourquoi? Parce que ce n’est pas assez! Ils veulent 2 000 000 000! Oui, ils refusent 750 M$ pour demander 2 M$! C’est presque 3 fois plus!

Mais que ce soit 750 M$ ou 2 M$, qu’est-ce que FaceBook exactement? C’est un répertoire d’étudiants en ligne qui créé des liens entres les gens à travers les réseaux sociaux scolaires. Le point original est que c’est une communauté fermée. Alors si vous n’êtes pas étudiant d’une université ou d’un collège inscrit, vous ne pouvez pas être membre ni même voir à quoi ça ressemble. Ça ajoute beaucoup de valeur au concept.

Le site est très populaire et les statistiques le prouvent. Il est en 7e position des sites générant le plus de trafic. 5.5 milliards de pages vues uniquement en février. C’est plus qu’Amazon.com, qu’Ask.com ou Walt Disney! Il n’est pas rare que les membres passent des heures sur le site à poster des photos, bloguer et échanger avec leurs amis.

[Lire la suite…]